14 Français morts, 20 disparus


marielle Membre 1 921 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
SGE.SGE28.281204211944.photo00.quicklook.default-245x176.jpg

Raz de marée en Asie: 14 Français morts, 20 disparus


29 décembre 2004 - 00h10

Les responsables français ont fait état mardi de 14 morts parmi les Français présents dans le sud-est asiatique au moment du raz-de-marée de dimanche et de la disparition de 20 autres.


Quatorze Français sont morts, 20 sont portés disparus et une centaine sont "recherchés", a annoncé mardi soir l'ambassade de France au Sri Lanka dans un nouveau bilan à la hausse des victimes du raz-de-marée consécutif au séisme de dimanche en Asie.Parmi les 14 morts recensés, 13 ont trouvé la mort en Thaïlande et une fillette au Sri Lanka. Quant aux disparus, 17 sont portés manquants en Thaïlande et trois autres au Sri Lanka, précise-t-on à l'ambassade.Le nombre de personnes recherchées a été porté de 80 à une centaine, bilan donné dans la matinée par le ministre des Affaires étrangères Michel Barnier présent à Colombo.

Le ministre français des Affaires étrangères Michel Barnier a déclaré mardi soir depuis Colombo à France 2 qu'il allait ramener le lendemain soir à Paris des Français blessés dans les raz-de-marée en Asie du sud-est."Cent cinq Français sont blessés et j'en ramènerai un certain nombre demain soir vers Paris", a déclaré M. Barnier, qui a entamé mardi une visite de deux jours au Sri Lanka et en Thaïlande, pour montrer la solidarité de la France envers les populations sinistrées.Un précédent bilan officiel des victimes des raz-de-marée qui ont parcouru l'océan Indien dimanche faisait état, vers 18h00 GMT mardi, de 10 Français morts et 18 qui n'ont toujours pas été retrouvés.Le secrétaire aux Affaires Etrangères, Renaud Muselier, avait indiqué plus tôt dans la matinée que le nombre des victimes françaises du-raz-de marée était de 22 tués et de dizaines de disparus.

En Thaïlande, 280 personnes sont portées disparues dans l'hôtel Sofitel de Khao Lak (nord de Phuket), sur 415 clients et collaborateurs présents au moment du raz-de-marée, a annoncé mardi le groupe Accor à Paris .135 personnes ont été retrouvées et identifiées. La plupart "ont été rapatriées sur Bangkok ou dirigées vers les hôpitaux, les ambassades, puis hébergées dans des hôtels", a précisé Accor dans un communiqué.35 corps avaient été retrouvés mardi en fin de journée dans les décombres, a annoncé un porte-parole du groupe Accor joint par téléphone à Bangkok.Sur les 415 personnes présentes dans l'hôtel au moment de la catastrophe, "une centaine venaient de France", a précisé une porte-parole sans plus de précision sur le nombre de victimes françaises. L'hôtel est généralement fréquenté par des touristes allemands, ainsi que des Français et des Australiens.

Le Magic Lagoon Khao Lak n'est plus qu'une ruine, a indiqué mardi matin un journaliste de l'AFP. La mer s'est engouffrée sur 200 mètres dans le luxueux établissement du groupe français Accor. Les bâtiments qui jouxtaient la plage ont été entièrement soufflés. Il ne reste que les murs en béton et des gravats.Les principaux tour opérateurs français avaient rapatrié mardi leurs clients des zones sinistrées, ou étaient en train de le faire, sauf pour ceux qui avaient des clients à l'hôtel Sofitel de Khao Lak.Jean-Paul Chantraine, PDG du tour opérateur Asia, spécialiste de la région, a indiqué à l'AFP qu'il avait 32 clients sur place et que "17 manquent à l'appel". Asia a réussi à localiser et rapatrier tous ses autres clients dans la région, notamment aux Maldives, au Sri Lanka et en Thaïlande, soit quelques 200 personnes, a-t-il précisé. Certains, a-t-il dit, ont voulu poursuivre leur voyage en Thaïlande, n'ayant pas été touchés par le raz-de-marée.

Le Groupe Nouvelles Frontières, qui comprend en France les marques Nouvelles Frontières et TUI, a annoncé avoir répertorié et pris contact avec ses 499 clients en forfait présents dimanche dans les zones sinistrées. Selon son porte-parole, 260 ont déjà été rapatriés et une vingtaine sont en train de l'être par vols réguliers. "Par contre, indique-t-il, on ne peut connaître le sort des quelque 500 à 1.000 clients qui ont acheté chez nous des vols secs".Chez Kuoni, le PDG Emmanuel Foiry indique que 49 de ses clients sont déjà rentrés. 150 à 170 autres sont attendus mardi soir en France. Kuoni avait 300 clients aux Maldives, 50 au Sri Lanka et 20 dans la région de Phuket, mais pas au Sofitel. "Tout le monde a été localisé et sera acheminé peu à peu par vols réguliers", a-t-il précisé. Certains clients "ont choisi de rester".Chez Fram, on indiquait n'avoir aucun client disparu. "Les quelques personnes encore sur place sont saines et sauves et vont être rapatriées mardi ou mercredi par vols réguliers", essentiellement du Sri Lanka et des Maldives, a indiqué une porte-parole.

Jet tours "a pu entrer en contact avec l'ensemble des clients qui sont tous en bonne santé". Ses 70 clients en séjour aux Maldives devaient rentrer mardi, ceux en séjour en Thaïlande (dont 8 dans l'île de Phuket, rapatriés sur Bangkok) ou au Sri Lanka (36) ont été pris en charge et sont en cours de retour en France.Marsans/Transtours a annoncé que tous ses clients, tant au Sri Lanka qu'aux Maldives, "ont été localisés et sont en bonne santé" et organise les retours mardi et mercredi, certains ayant déjà eu lieu lundi.Les départs de France vers les régions les plus touchées par les raz-de-marée qui ont frappé l'Asie ont été suspendus jusqu'au 31 décembre et pourrait être prolongée. Les tour-opérateurs ont annoncé des formules de remboursement ou de changements de destination.
Entre 4.000 et 5.000 Français se trouvaient dimanche dans les lieux de villégiature dévastés par les raz-de-marée (sud de la Thaïlande, Maldives, Sri Lanka et Inde du sud), selon l'organisation des tour-opérateurs Ceto.

Enfin le Quai d'Orsay annonce qu'une mission d'évaluation de l'Union européenne, à laquelle participent 4 experts de la Sécurité Civile française, est arrivée ce matin à Colombo. Un avion avec à son bord avec une centaine de personnes, ainsi que 5 tonnes d'aide humanitaire, est parti pour le Sri Lanka.Le ministre des Affaires Etrangères, Michel Barnier, devait arriver mardi au Sri Lanka, avant de se rendre en Thaïlande, à bord d'un avion transportant du fret humanitaire pour les victimes des raz-de-marée qui ont frappé ces pays.Six tour-opérateurs ont mis en place de numéros d'urgence destinés aux familles de leurs clients se trouvant actuellement dans les zones touchées par le raz-de-marée. Ces numéros sont également destinés aux touristes qui comptaient se rendre prochainement dans les régions touchées, notamment à Phuket (Thaïlande) et aux Maldives.

Club Méditerranée 0810.810.810

Nouvelles Frontières et TUI 01.45.16.77.79

Fram 05.62.15.17.83

Jet Tours 0820.042.032

Kuoni 01.45.61.87.70

Un nouveau numéro de téléphone permettant de joindre la cellule d'urgence mise en place pour les proches des ressortissants français présents dans les pays touchés par les raz-de-marée en Asie du sud a été mis en place par le quai d'Orsay. Le numéro est le suivant: 0800 174 174.Par ailleurs, Aéroports de Paris (ADP) a mis en place un numéro gratuit (0805 77 02 03) à l'intention des proches des touristes français en vacances dans les pays touchés , afin de les renseigner sur les vols en provenance de cette région.


Source: L'Express

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

nidouille Membre 3 883 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Même en tant que français, je trouve que le sort, malheureux certes, de ces quelques centaines de personnes n'est que bien peu de choses comparé au nombre de victimes et de disparus dans toute la région touchée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant