Athènes épisode 2


Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

Après nous être quittés sur la naissance par trop mythique du premier Athènien, venons en au fait...aux préliminaires :D de la naissance de la première démocratie au sens institutionnel du terme.

Pour cela plongeons-nous quelque peu dans le 6ème siècle b.c. A ce moment là de l'Antiquité, Athènes n'est qu'un regroupement de plusieurs bourgades dont la Tétrapole (avec notamment Marathon) mais aussi le temple sanctuaire d'Eleusis, bref une bonne partie de l'Attique (ca gratte??? :D ). C'est ce que l'on nomme un synoecisme :p .

Pendant longtemps, l'aristocratie domine la cité. Le 8ème siècle et le 7ème siècle en sont marqués : les poèmes homériques en sont la preuve : l'exploit individuel des princes de l'Iliade est mis en avant avec la nécessité de ne pas dépasser l'hybris...la démesure.

C'est le cas à Athènes : l'aristocratie foncière domine la vie civique de la cité athénienne. Là où cela ne va plus c'est que les grands propriétaires écrasent économiquement et socialement les petits propriétaires. ;)

Politiquement tous les citoyens n'avaient pas accès aux magistratures. De plus les latifundiares endettent les microfundiaires...bref vous l'aurez compris, la situation est très tendue...On fait alors appel à celui qui va moderniser la vie démocratique...Solon!

post-43331-1203697366_thumb.jpg

Alors ça c'est Solon the great...pas terrible la barbe gamin!!! :D

Rappelons à l'instar d'Aristote, qu'Athènes est pourvue d'institution mais régit par l'aristocratie ; les institutions sont :

  1. les neufs archontes (qui détiennent un arkhé c'est à dire un commandement) à savoir l'éponyme (celui qui donne son nom à l'année), le roi mais ne nous y trompons pas, le polémarque (buuuuuuuuuuut :| ) et six thesmothètes avec une fonction judiciaire...
  2. L'Aréopage chargé de tout ce qui concerne la guerre et dont on ne sait pas si la fonction était ouverte aux hoplites (dont on reparlera plus tard).
  3. Il y a également la Boulè (pas la chanteuse hin...ok je sors...) qui est un conseil uniquement ouvert aux aristocrates à cette époque...
  4. L'Ecclésia ou Assemblée des citoyens qui est ouvert à la très grande majorité des citoyens.

Mais voilà, la situation est telle que la cité connaît une stasis c'est-à-dire une sorte de guerre civile.

Solon va donc réformer une partie de ses institutions.

Il va tout d'abord diviser la société athénienne en groupes sociaux en suivant la richesse : ceux qui ont au moins 500 medimnes de blé et que l'on appelle les Pentacosiomedimnes (ce qui représente environ une exploitation de 44 ha), les Hippeis (300 à 500 medimnes de blé c'est-à-dire une exploitation de 28 ha). Ici Solon a divisé les latifundiaires pour diviser leur puissance (malin le gars!)

Viennent ensuite les Zeugites avec une exploitation de 17 ha minimum soit 200-300 médimnes de blé et les Thètes qui ont une micro exploitation de moins de 17 ha.

Selon la fortune vous avez accès ou non au charge mais...c'est l'Ecclésia qui vote cette désignation : il y aura donc des groupes d'inlfuence.

Mais la plus grosse réforme de Solon est la création de l'Héliée, un tribunal populaire qui peut exclure un citoyen de la cité : c'est l'ostracisme à partir d'un petit tesson d'amphore que l'on appelle l'ostrakon sur lequel on marque le nom de celui que l'on veut ostraciser.

post-43331-1203699728_thumb.jpg

Ostracon excluant Cimon en 461...dingue non? :D

Notons que celui qui est ostracisé est frappé d'atimie...c'est-à-dire qu'il devient un étranger.

Solon est donc celui qui jette les bases de la démocratie mais il est à noter que le personnage même de Solon est contesté : en effet seul Aristote en parle groosso modo dans sa Constitution des Athéniens mais il faut se méfier d'Aristote : dans sa philosophie, seuls les aristocrates sont amenés à gouverner la cité parce qu'ils sont les meilleurs, ils ont l'aristeia...l'art. Donc, il fallait un personnage qui ne donne pas trop d'importance à la population pauvre. Or à cette époque, il y a déja eu la révolution de l'hoplite, celle qui fait que c'est la cité armée en phalange qui combat et non l'hippeia, le chevalier, l'aristocrate.

Comme souvent chez ARISTOTE la vérité se situe à l'opposé : certainement que les microfundiaire avait plus de poids.

Nous reparlerons de cette révolution hoplitique et d'un certain Clisthène après avoir évoqué...Pisistrate...

Amis lecteurs je vous salue bien bas... :snif:;):o

Comme toujours critiques destructives et constructives, débat d'idée et controverses seront les bienvenus :snif::coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

ça fait du vocabulaire tout ça :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

je te dirais franchement que je comprends pas un mot sur deux, j'ai decroche! :snif:

desolee :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

oui je me rends compte de la complexité de la chose mais il en faut pour tout le monde.

Disons que vous devez retenir que Solon réforme les institutions athéniennes et qu'il prépare Athènes à devenir la démocratie que l'on connait : il crée notamme l'Héliée qui est un tribunal populaire qui peut exclure les citoyens. Apres les classes censitaires ne sont pas une chose forcément à retenir...mais je peux pas faire avec moins de vocabulaire je suis désolé...sinon cela n'a aucun sens...il en faut pour tout le monde...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 241 318 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
:snif: un p'tit rectificatil sur la democratie Athenienne , seul les hommes avait le droit de vote (-50% de la population les femmes) il faut aussi avoir plus de 30ans (-les 2/3 des hommes) etre un homme libre et evidemment Athenien (-30 a 40% de ce qui restait , les esclaves , les meteques et les barbares ) et cerise sur le gateau le vote etait censitaire (le cens c'est un impots foncier donc il fallait etre proprietaire) en etant optimiste on peut considerer que 5% de la population decidait pour le reste , si on y ajoute la corruption ( les riches achetant le vote des moins riches) on comprend pourquoi la Grece fait toujour réver les hommes politiques :snif:
Modifié par usagi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

petite précision :D : je n'ai pas parlé de la cité mais de ses institutions...ce sera l'objet d'un prochain cours Usagi mais tu as raison. Quant au caractère censitaire il est déterminé par la propriété foncière :D ... Et pour ce qui est de la corruption...hélas nul ne peut le nier mais cela était toléré...on appelait cela du clientélisme...les Romains aimaient cela aussi :p :D .

Mais ne t'inquiéte pas...la citoyenneté sera l'objet d'une page spécifique où l'on parlera notamment de l'éphébie Attique.

J'aime ces remarques!!!!! :o:snif::coeur::snif:;);):|

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

merci pour la precision!! :snif::snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant