Douste-blazy de garde à l'hôpital de Pau


marielle Membre 1 921 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
SGE.RPJ46.261204082947.photo00.quicklook.default-245x193.jpg

Fin de la "nuit de garde" de Douste-Blazy à l'hôpital psychiatrique de Pau


26 décembre 2004 - 15.00

Le ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy, a salué dimanche matin le "courage" du personnel de l'hôpital psychiatrique de Pau avec lequel il a partagé une "nuit de garde"


Le ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy, a salué dimanche matin le "courage" du personnel de l'hôpital psychiatrique de Pau avec lequel il a partagé une "nuit de garde", huit jours après les meurtres dans l'établissement d'une infirmière et d'une aide-soignante."J'ai rencontré un personnel très digne, très courageux et déterminé à soigner les malades, malgré le contexte difficile", a-t-il dit lors d'une conversation téléphonique avec un journaliste de l'AFP, alors qu'il reprenait la route de Paris.

Le ministre était arrivé à l'hôpital, le Centre hospitalier des Pyrénées, samedi enfin de soirée. La nuit de garde s'est terminée peu après 07H00.Samedi 18 décembre, les cadavres horriblement mutilés de Chantal Klimaszewski, 48 ans, et de Lucette Gariod, 40 ans, avaient été découverts par l'équipe de relève, à l'issue de la nuit de garde des deux femmes.M. Douste-Blazy a rencontré le personnel dans l'ensemble des 15 pavillons de l'hôpital, a entendu ses doléances et discuté des problèmes de sécurité, le personnel faisant part notamment, a raconté le ministre, d'un quotidien professionnel fait "de violences physiques et verbales" dans un contexte de "société de plus en plus violente".

Ensemble, ils ont évoqué la possibilité de mettre en place des télé-alarmes en particulier pour le personnel en contact avec des patients violents. "Nous avons aussi abordé la question de la sécurisation par des vigiles formés à la culture hospitalière", a poursuivi le ministre, qui veillera "personnellement" à ce que "des mesures concernant la sécurité" soient prises.M. Douste-Blazy avait annoncé plus tôt dans la nuit le lancement, lundi ou mardi, d'une enquête de l'Inspection générale des affaires sociales (IGAS). Le ministre a assuré que si des "anomalies ou des manquements" étaient constatés au niveau de la gestion des personnels, de la gestion des budgets, du projet médical ou des questions de sécurité, "ils seraient sanctionnés".



Source: La DH

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Daeron Membre 94 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Espérons que cette sinistre histoire incitera le gouvernement à prendre mieux en compte les problèmes de sécurité dans ce genre d'établissements.

Les agressions sont fréquentes mais bien moins médiatiques: à titre d'exemple, une amie me racontait que dans son service hospitalier un déséquilibré avait piégé la poignée de sa chambre d'hopital de manière à électrocuter l'infirmière... (cela n'a pas marché, pas d'inquiétude !).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Val Membre 77 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Sérieusement ? Un échec de tentative de minage d'une poignée de porte pour embetter une infirmière serait moins médiatique qu'un double meurtre ?! Des fois on se demande comment fonctionne la presse... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Daeron Membre 94 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Lol val ;) l'affaire n'as pas étée ébruitée ;)

Content de te voir parmis nous :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vieuxvirus Membre 62 messages
Forumeur en herbe‚ 61ans
Posté(e)

Douste-Blazy a tjrs la tête sur les épaules,

en tous cas cette nuit là personne n'a été inquiété,

le périmètre devait être bien surveillé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant