Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Curtis Mayfield


Messages recommandés

Yavin VIP 32683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
image?id=23010&rendTypeId=4

Curtis Mayfield


Jeudi 14 Février - 19:38

Soul / Funk des seventies...



Au même titre que l'album "What's Going" On de Marvin Gaye ou que "Innervisions" de Stevie Wonder, "Superfly" de Curtis Mayfield a participé à cette popularisation de la soul et du funk qui connu son heure de gloire dans les années 70. Là où Gaye posait la question en 1971 tout en y répondant ("qu'est-ce qu'il se passe, brother ? Rien"), là où Wonder s'enfonçait dans les abysses de la réflexion intérieure et dans les hauteurs divines de l'amour en 1973 (cf. le titre "Too High" d'Innervisions), Curtis Mayfield fit le pont en 72 via Superfly, BO du film du même nom et dans lequel il critiquait l'urbanisme inflationniste des grandes villes américaines tout en donnant l' image d'une société devenue aliénée par la drogue.

curtis_mayfield-2.jpg




curtis.jpg




Certes, bien avant ce disque, Curtis Mayfield avait officié dans le groupe The Impressions via les titres "For Your Precious Love" et "Gypsy Woman" et avait sorti le bon album "Roots" (1971) mais c'est précisément avec Superfly qu'il va réellement se faire connaître d'un public blanc encore sous le "traumatisme" de Woodstock.

curtis_mayfield-1.jpg




Comme l'écrira si justement le rock critic Richie Unterberger : "Curtis Mayfield ne fut pas qu'un simple chanteur. Il a écrit beaucoup de choses qui n'était pas du tout dans la norme pour l'époque. Il a été parmi les premiers, si ce n'est le premier, à avoir clairement parlé de la fierté des noirs américains et de leurs luttes intestines. En tant que songwriter et que producteur il a été la clef de l'âme de Chicago¿

bw07.jpg




En 1974, Curtis Mayfield nous livre un très bon album, un peu méconnu, "Got To Find A Way" où il reste dans la même veine que Superfly mais en moins urbain peut-être (cf. le slow "A Prayer") puis enchaîne les albums à un rythme constant (un par an à peu près). C'est aussi en 74 que son magnifique titre "Move On Up" servira de BO au film culte "The Groove Tube" de Ken Shapiro (histoire de freaks complètement allumés et paranoïaques).


King%20Curtis.jpg




Malheureusement, en 1990, il est victime d'un grave accident : lors d'un de ses concerts à Brooklyn, une rampe à projecteurs tombe sur lui et manque de le tuer ! Il restera paralysé du cou jusqu'à sa mort le 26 décembre 1999.

Photo2Mayfield.jpg




Vidéos

Ouvrez grand vos oreilles, c'est du très bon son, que l'on a là... ;)

Move on Up version studio, tout simplement génial... :| :D :D



Move on Up en live...



Keep On Keeping On :snif::snif:;)



It's All Right



Superfly (en Live) :p :D



Freddies Dead :o:coeur:



Pusherman



Move on Up, repris par The Jam, c'est bien, mais différent.. :D :D





Suite de l'article...
Source: Ados.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×