Des rumeurs qui perturbent les joueurs


Invité Mini
Invité Mini Invités 0 message
Posté(e)

La date limite des échanges approche dans la Ligue nationale de hockey et les rumeurs se font de plus en plus nombreuses. Je me considère comme chanceux, n'ayant jamais été associé à des rumeurs de transaction depuis le début de ma carrière.

Mais je peux vous confirmer qu'elles peuvent perturber les joueurs, surtout les jeunes, quand ils en prennent connaissance dans les divers médias. Ces joueurs deviennent alors plus stressés. Les deux prochaines semaines seront difficiles pour certains d'entre eux, qui se demanderont s'ils seront forcés de déménager.

Il y a des journalistes qui aiment lancer des noms dans des rumeurs qui sont souvent sans fondement. Je trouve ça dommage pour les joueurs qui sont mêlés à ces rumeurs parce que cela peut les affecter passablement.

TOUT LE MONDE ATTEND

J'ai hâte de voir si de grosses transactions auront lieu avant la date limite du 26 février. Je crois qu'il sera difficile pour plusieurs directeurs généraux de bouger cette année, étant donné que la majorité des équipes ont encore des chances de se qualifier pour les séries éliminatoires.

On est pratiquement rendu à la mi-février et les classements sont toujours aussi serrés. Il n'y a que les Red Wings qui font cavaliers seuls.

Dans l'Est, le Lightning occupe le dernier rang, mais il n'accuse que sept points de retard sur les meneurs du classement dans la division Sud-Est, les Hurricanes. Aucune équipe n'a donc perdu espoir.

La situation est presque similaire dans l'Ouest puisque les Blackhawks, installés à l'avant-dernier rang, sont à neuf points des Flames, en huitième place.

UN EFFET DOMINO

Les directeurs généraux sont donc en mode attente. Si une équipe parvient à s'améliorer par le biais d'une transaction, cela pourrait enclencher un effet domino.

Le travail des directeurs généraux sera passablement stressant, car il faudra qu'ils réagissent vite si le marché des transactions débloque dans les dernières heures.

Leur tâche est beaucoup plus compliquée qu'auparavant puisqu'ils doivent composer avec un plafond salarial.

Certaines équipes sont mieux placées que d'autres pour bouger sur le marché des transactions. Comme vous le savez, la lutte est très vive dans la division Atlantique, où jouent les Devils.

On surveille ce que font nos principaux rivaux et on sait que les Penguins, qui se tirent d'affaires beaucoup mieux que prévu en l'absence de Sidney Crosby, sont bien placés pour bouger, eux qui ont une marge de manoeuvre de dix millions de dollars avant d'atteindre le plafond salarial.

C'est beau de parler de transactions, mais ça prend deux équipes pour faire un échange. Si le directeur général avec qui on discute a les mains liées par des contrats comprenant des clauses de non-échange, ça devient très compliqué pour lui d'agir.

DU JEU INCONSTANT

La lutte très serrée qu'on retrouve dans chaque association est le résultat direct de la parité qui existe maintenant dans la LNH. Il n'y a plus de matchs gagnés à l'avance. Tout le monde peut battre tout le monde, comme on l'a vu jeudi lorsque les Kings ont gagné à Detroit.

Je suis déçu du rendement de notre équipe au New Jersey. On ne joue pas si mal, mais on ne joue pas bien non plus, surtout défensivement. Plusieurs équipes offrent un rendement inconstant et les Devils sont du nombre.

En terminant, j'aimerais souligner que j'ai été impressionné par la qualité du jeu de Scott Niedermayer et de Teemu Selanne vendredi au New Jersey.

Les Ducks d'Anaheim forment de nouveau une puissance dans la ligue. Scott et Teemu seront frais et dispos lorsque s'amorceront les séries...

Propos recueillis par Pierre Durocher

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

A mon avis peu de mouvements en vue.

Déjà, quasiment toutes les équipes sont encore en courses pour les playoffs, sauf les Kings. Les écarts sont infimes.

De plus, beaucoup d'équipes se sont mis sur le dos des contrats très longs et très coûteux. DiPietro, M. Richards, Crosby, Oveckhin, Vanek, Phaneuf, Lecavalier, St Louis, B. Richards, Getzlaf... ne sont que quelques exemples de contrats au delà de 7 ans.

Quand on voit que les Rangers ont 3 joueurs à 7 millions par an (Jagr, Gomez et Drury) ont peut se demander où ils pourraient trouver le budget pour un mouvement d'envergure.

Par conséquent, attendons nous à des échanges mineurs, pour des défenseurs de 2e ou 3e duo et des attaquants de 3e ou 4e ligne... à peu de chose près.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant