Les Intermittences de la mort


grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
9782020863995.jpg

Les Intermittences de la mort




Jose Saramago
Ecrivain portugais
Né à Azinhaga en Alentejo le 18 Novembre 1922
José de Sousa Saramago, issu d'une modeste famille rurale, est contraint d'interrompre ses études classiques et intègre une école professionnelle afin de devenir serrurier. Passionné de littérature, d'histoire et d'écriture, il publie un premier roman 'Terra de pecado'. Pourtant, vingt ans passeront avant qu'il ne renoue avec la plume. Il collaborera avec différents journaux publiant[...]




Auteur: de José Saramago
Editeur: Seuil
Genre: [Littérature étrangère XXIe]
Nombre de Pages: 240

Synopsis Dans un pays sans nom, un événement extraordinaire plonge la population dans l'euphorie : plus personne ne meurt. Mais le temps, lui, poursuit son oeuvre, et l'immortalité se révèle n'être qu'une douloureuse vieillesse. L'allégresse laisse la place au désespoir et au chaos : les hôpitaux regorgent de malades, les familles ne peuvent plus faire face à l'interminable agonie de leurs aînés, les entreprises de pompes funèbres ferment, les compagnies d'assurances sont ruinées, l'Etat est menacé de faillite et l'Eglise de disparition, car, sans mort, il n'y a pas de résurrection et, sans résurrection, il n'y a pas d'Eglise. Chacun cherche alors la meilleure façon, ou la pire, de mettre fin au cauchemar de la vie éternelle, quitte à faire appel aux mafias, à passer des accords que la morale réprouve, ou à laisser la corruption gangrener la société. Jusqu'au jour où la mort décide de reprendre du service...

Notre Avis Le péché originel absout, la sanction divine levée, la mort endiguée... Voilà une bien belle utopie que José Saramago dépoussière dans une farce enlevée, une parabole mortellement jouissive. De quoi rêver à d\'interminables lendemains, certes, de quoi balayer plus de 2.000 ans de civilisation judéo-chrétienne, surtout. Mais alors, sur quoi pourrait bien reposer l'humanité sans ses sacro-saints fondements ? L'arche n'en viendrait-elle pas à chavirer, tout bonnement ? L'écrivain portugais festoie littéralement de ces renversements métaphysiques. Il manipule à loisir le petit état fantoche où la faucheuse répond aux abonnés absents.


Notre Note : /5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

avec plaisir!!

tu l'avais remarque aussi?! il y a parfois des bouquins que j'ai envie de presenter mais tu me precedes souvent!!!! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant