Municipales 2008 : Toulouse


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
45px-Blason_ville_fr_Toulouse_(Haute-Garonne).svg.png

Pelous rejoint la liste de Moudenc


Jeudi 24 janvier - 10:07

Jean-Luc Moudenc, l'actuel maire de Toulouse, apparenté UMP, recrute encore du côté du "Stade": l'ancien capitaine de l'équipe de France Fabien Pelous va rejoindre sa liste.



Voici une recrue grand format pour le maire centriste de Toulouse (apparenté UMP) Jean-Luc Moudenc. Fabien Pelous, ancien capitaine de l'équipe de France de rugby et joueur du Stade toulousain, sera présent sur sa liste en position éligible. "En cas de succès, il sera conseiller municipal chargé de la jeunesse", précise Moudenc.




Suite de l'article...
Source: L\'Express

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
45px-Blason_ville_fr_Toulouse_(Haute-Garonne).svg.png

Toulouse : le grand lifting


Mercredi 30 janvier - 10:45

Toulouse. Les principaux candidats effacent les dernières traces de l'ère Baudis. Le maire sortant pousse les anciens et ouvre sa liste à la gauche, quand le candidat socialiste rassemble une famille traditionnellement divisée.



Le candidat socialiste Pierre Cohen s'est rasé la moustache. Le long nez du maire, Jean-Luc Moudenc, qui se présente comme «centriste apparenté UMP», n'apparaît plus aux Toulousains depuis qu'il s'emploie à ne pas se laisser photographier de profil. Le visage politique de Toulouse a radicalement changé depuis le début de cette campagne. Mais ce n'est pas la cosmétique qui fait la différence.



Suite de l'article...
Source: Libération

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
45px-Blason_ville_fr_Toulouse_(Haute-Garonne).svg.png

Le règne de la droite menacé à Toulouse


Mardi 05 Février - 22:17

Le maire UMP sortant et le candidat du PS sont crédités de 50% d'intentions de vote chacun.
Jean-Luc Moudenc mise sur l'ouverture à gauche pour conserver la mairie.




Pour la première fois depuis 30 ans, un sondage à Toulouse montre que l'élection municipale est très ouverte. Depuis des décennies, la quatrième ville de France, solidement tenue par Jean-Luc Moudenc qui a succédé à Philippe Douste-Blazy en 2004, fait figure de fort assiégé qui résiste dans un département entièrement ancré à gauche avec huit députés PS sur huit.



Suite de l'article...
Source: LCI

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
45px-Blason_ville_fr_Toulouse_(Haute-Garonne).svg.png

Toulouse repousse les murs


Mercredi 05 mars - 09:13

Tout le monde a déjà oublié l'ancien visage de Pierre Cohen, celui d'un prof un peu austère, d'un socialiste un peu apparatchik. Le candidat PS à la mairie de Toulouse a rasé sa moustache. Il a compris que pour arracher le Capitole après trente-sept ans de gestion continue de la droite et du centre, il fallait faire comme elle : rajeunir et changer.



Traditionnellement, Toulouse vote à gauche aux élections législatives, à droite aux municipales. Or, en 2007, le PS a réalisé le grand chelem : 57,6 % des voix pour Ségolène Royal au second tour de l'élection présidentielle, huit députés élus sur huit aux législatives. Cette fois, tout est ouvert. Deux tiers des électeurs qui vont voter les 9 et 16 mars n'ont pas participé aux élections municipales de 2001. Sur les 242 037 personnes inscrites sur les listes électorales pour le prochain scrutin, on compte seulement 9 303 nouvelles inscriptions mais, pour la présidentielle de mai 2007, on en avait enregistré 40 000. Un record.


Suite de l'article...
Source: LE MONDE | 05.03.08


***
45px-Blason_ville_fr_Toulouse_(Haute-Garonne).svg.png

A Toulouse, grande bousculade au centre


Mercredi 05 mars - 09:14

Huit listes sont en compétition pour la succession du maire centriste (app. UMP), Jean-Luc Moudenc, à la mairie de Toulouse : cinq à gauche et à l'extrême gauche, trois au centre, aucune à l'extrême droite. L'UMP est la grande absente de ce scrutin.



Cofondateur du parti de Nicolas Sarkozy, Philippe Douste-Blazy, élu maire en 2001, ne se représente pas. Officiellement toujours président de l'UMP locale, il a été écarté par Jean-Luc Moudenc, son successeur au Capitole, qu'il avait lui-même imposé après son entrée dans le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, en 2004.

Le maire sortant bénéficie de l'investiture de l'UMP mais se revendique "centriste". C'est la formule magique pour être élu dans une ville qui choisit des maires de droite ou du centre depuis 1971 et vote majoritairement à gauche aux élections nationales. Au second tour de la présidentielle de mai2007, Ségolène Royal l'a emporté avec 57,6 % des voix.


Suite de l'article...
Source: LE MONDE | 05.03.08


***

Toulouse : quatre des candidats en compétition
Jean-Luc Moudenc
Pierre Cohen
Jean-Luc Forget
François Simon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant