Paris en couleurs


anariel Membre+ 17 040 messages
Fée Rosse à Balai‚ 34ans
Posté(e)
21945.jpg

Paris en couleurs


Jeudi 17 janvier - 16:28

A l'occasion du centenaire de la commercialisation de l'autochrome, premier procédé industriel de photographie couleur inventé par les frères Lumière, l'exposition 'Paris en couleurs' dévoile au public 300 photographies de la capitale. Prises entre 1907 et aujourd' hui, ces images couleur sont pour la plupart l'oeuvre de grands photographes. Témoins artistiques des transformations de la ville (enseignes, murs, affiches, décoration, mobilier urbain, transport, immeubles), elles retracent dans le même temps l'aventure de la photographie en couleurs. Le Paris ainsi dessiné, à rebours de celui mis à l'honneur par les clichés en noir et blanc, est un Paris du XXe siècle, vivant et coloré.





Cette exposition montre élégamment que, malgré certaines médisances, Paris revêt bien plus qu'une chape de gris monochrome. Car dans son hôtel particulier de la rue de Rivoli, la ville se dépouille enfin des déguisements noirs et blancs que les grands photographes du XXe lui ont souvent prêtés, reprenant par la démystification un souffle de jeunesse. A rebours des représentations classiques vues et revues sur les cartes postales anciennes, les cent ans de photographie couleur qu'a déniché l'Hôtel de ville racontent la capitale d'une plume neuve. Parfois d'une familiarité d'ailleurs surprenante (nous n'avons rien inventé - en 1925, les néons hypnotiques de l'Olympia illuminaient déjà "Paris by night"), ce Paris polychrome retrouve curieusement les nuances de la réalité. Si le rouge des drapeaux nazi, suisse et français se chevauchant au pied de la tour Eiffel invoquent avec stridence les enjeux de l'exposition internationale de 1937, dès l'après-guerre ce sont plutôt les lèvres pourprées des mannequins de Vogue qui viennent percer le décor aux toits gris. Enseignes criardes, jupons bariolés, affiches tape-à-l'oeil incarnent ainsi l'évolution socio-historique d'une ville qui en a vu de toutes les couleurs, et dont les photographes se sont plu à voler des parcelles de vie au coin des rues insolites, ou encore des fragments d'éternité sur les façades des monuments.


Suite de l'article...
Source: Evene

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Merci :snif:

Une belle expo en perspective... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant