Trésor des paradoxes (Alain Cohen & Philippe Boulanger)


Alexcant Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Salut !

Je voulais juste vous faire part de ma passion pour ces fascinants paradoxes en vous présentant une récente lecture : Trésor des paradoxes, d'Alain Cohen & Philippe Boulanger. Ce livre nous en apprend vraiment plus sur ces passionnants paradoxes, autant avec humour qu'avec sérieux. Je conseille vraiment cet ouvrage très éclectique (paradoxes du temps, des lois physiques, de la parenté, de la mort, de la politique, de l'argent, des mathématiques, des sciences, de l'écriture, de la philosophie, etc...). Bref livre à dévorer que je conseille vraiment. Aussi, pour se cultiver sur les paradoxes : La galaxie des paradoxes

Bonne lecture :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Tu peux nous décrire brièvement un exemple? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alexcant Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Salut :snif:

Voici la présentation du livre qui montre quelques paradoxes :

"Les racistes sont des êtres inférieurs", la phrase revient comme un boomerang : celui qui pense qu'il y a des êtres inférieurs est raciste... et s'autoproclame ainsi être inférieur. Quel crédit lui accorder ? énoncer une telle phrase, c'est aussi suggérer l'opposé. Regardez autour de vous, les livres et les conversations regorgent de ces incongruités. Ce fourmillement fait ce livre.

La définition du paradoxe doit être paradoxale : depuis le calamiteux "Je mens" des Grecs, et en disant "Je mens", je dis la vérité, donc je ne mens pas, mais alors... Une caractéristique du paradoxe est ainsi que son contraire semble aussi pertinent. Cette constatation du "contraire vrai" a donné naissance à des théorèmes de logique prouvant l'existence inéluctable de propositions mathématiques indémontrables, une des grandes découvertes logiques du XXè siècle.

Le paradoxe est le ferment de vérités ; en prime, il est drôle car nous aimons prendre en défaut des pseudo-certitudes qui se révèlent absurdes et nous goûtons les phrases apparemment stupides qui font surgir la vérité : "Je le crois parce que c'est absurde" (Credo quia absurdum) proclamait le Carthaginois Tertullien.

Sinon il y a aussi les traditionnels : "Mon frère est fils unique !" ou bien "- Reste-t-il des cannibals ? - Non, on a mangé le dernier !"

Et puis après on trouve les autres : paradoxes temporels (jumeaux de Langevin, Barjavel...) ; Olbers, Fermi, Anderson, ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

merci :snif:

ça promet de faire cogiter la cervelle ça :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flovia Membre 3 074 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Salut :snif:

Voici la présentation du livre qui montre quelques paradoxes :

"Les racistes sont des êtres inférieurs", la phrase revient comme un boomerang : celui qui pense qu'il y a des êtres inférieurs est raciste... et s'autoproclame ainsi être inférieur. Quel crédit lui accorder ? énoncer une telle phrase, c'est aussi suggérer l'opposé. Regardez autour de vous, les livres et les conversations regorgent de ces incongruités. Ce fourmillement fait ce livre.

La définition du paradoxe doit être paradoxale : depuis le calamiteux "Je mens" des Grecs, et en disant "Je mens", je dis la vérité, donc je ne mens pas, mais alors... Une caractéristique du paradoxe est ainsi que son contraire semble aussi pertinent. Cette constatation du "contraire vrai" a donné naissance à des théorèmes de logique prouvant l'existence inéluctable de propositions mathématiques indémontrables, une des grandes découvertes logiques du XXè siècle.

Le paradoxe est le ferment de vérités ; en prime, il est drôle car nous aimons prendre en défaut des pseudo-certitudes qui se révèlent absurdes et nous goûtons les phrases apparemment stupides qui font surgir la vérité : "Je le crois parce que c'est absurde" (Credo quia absurdum) proclamait le Carthaginois Tertullien.

Sinon il y a aussi les traditionnels : "Mon frère est fils unique !" ou bien "- Reste-t-il des cannibals ? - Non, on a mangé le dernier !"

Et puis après on trouve les autres : paradoxes temporels (jumeaux de Langevin, Barjavel...) ; Olbers, Fermi, Anderson, ...

Cette présentation est très intéressante. Merci du conseil, je crois que je vais me procurer ce bouquin. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alexcant Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Alors, ça vous a plu !!? :snif:

Modifié par Alexcant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant