L'homme est-il né pour souffrir ?

Twomi Membre 16 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)
La souffrance est comme un baromètre, elle nous aide à savoir si nous avons fait les bons choix!

Je pense que nous souffrons lorsque nous nous éloignons de nos aspirations profondes.

la Vie nous met dans des situations difficiles pour nous rappeler à ces aspirations.

Je suis d'accord avec ça.. c'est pourquoi chaque personne ne souffre pas de la même chose, et/ou souffre plus ou moins vis à vis de quelque chose

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Sorcière au flanc d'ivoir Membre 111 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Je ne pense pas que l'homme est né pour souffrir mais c'est plutôt le système qu'il à mis en place qui le fait souffrir.

AH! Toujours entrain de se faire mal, drôle de bête que l'homme, tout de même!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

C'est bien fait si l'homme souffre, c'est un juste équilibre avec ce que nous les femmes subissont par ses gougeats qui nous prennent pour du bétail!

L'homme n'est qu'une femme ratée!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Whispers of Hope Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
L'homme n'est qu'une femme ratée!

Une pensée comme ça, ça laisse pantois, mais quand on y pense... scratchchin.gif

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Luft Membre 1 195 messages
Assoiffée de lecture‚ 26ans
Posté(e)

Je n'ai qu'une chose à dire : Sustine et abstine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Whispers of Hope Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

C'est une façon de penser...

Après, va savoir si hisser fièrement cet apophtegme à ta grand-vergue est un bon moyen de garder un mens sana dans un corpore sano... :smile2:

Modifié par Whispers from the Dead

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sorcière au flanc d'ivoir Membre 111 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
C'est bien fait si l'homme souffre, c'est un juste équilibre avec ce que nous les femmes subissont par ses gougeats qui nous prennent pour du bétail!

L'homme n'est qu'une femme ratée!

Non, mais là, il me semble qu'on parle de l'homme avec un grand H.

Et puis les hommes, ils ne sont pas tous comme ça!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
parfums Membre 69 messages
Forumeur en herbe‚ 55ans
Posté(e)

bonjour que ce soit homme ou femme il y a des personnes comme ça je pense que c' est le destain malheusement et je sais de quoi je parle j'en fait parti et je me dit souvent quesque j'ai fait au bon dieu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Luft Membre 1 195 messages
Assoiffée de lecture‚ 26ans
Posté(e)
C'est une façon de penser...

Après, va savoir si hisser fièrement cet apophtegme à ta grand-vergue est un bon moyen de garder un mens sana dans un corpore sano... :smile2:

Rien n'est infaillible. Pas plus les stoïciens que n'import' qui d'autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
parfums Membre 69 messages
Forumeur en herbe‚ 55ans
Posté(e)

oui c'est souvent comme ça si vous avez raison laissez ceux qu'il ne vallent pas la peine laissez les de coté c'est mon avis personnel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
heavendoor Membre 1 594 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

La resilience... Si vous connaissez M. Cyrulnick, il explique que notre souffrance peut aussi devenir une force ou comment renaître de sa souffrance. Cette souffrance que l'on connait tous peut être un moteur pour avancer vers notre but ultime : le bonheur.

C'est je pense ce que l'homme recherche exclusivement dans tous ces actes.

Et pour connaitre ce bonheur, il faut avoir connu le malheur et apprendre à l'apprivoiser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
papadouali Membre 13 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Je sais pas.

Toute façon on va tous crever....

A quoi bon?

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Netromassyl Membre 96 messages
Forumeur en herbe‚ 25ans
Posté(e)

Et bien si tu parle de souffrance phisique : c'est vrai que cette souffrance vous permet de savoir que vous ètes en vie , mais vous parlez de la souffrance qui est -prèsque - un sentiment fictif , et bien étant donné que l'homme fait des erreurs et qu'il est "attaché" à certainnes chose , la vie lui est parfois souffrance , donc il n'est pas né pour souffrir mais certains de ses actes le font souffrir, il est né pour apprendre non pas des ses erreurs mais de sa souffrance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
parfums Membre 69 messages
Forumeur en herbe‚ 55ans
Posté(e)

biensur tout le monde y passent mais le plus tard c'est le mieux nous ne somme pas immortel malheureusement

biensur tout le monde y passent mais le plus tard c'est le mieux nous ne somme pas immortel malheureusement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
THsanz-117 Membre 714 messages
Forumeur forcené‚ 24ans
Posté(e)

Bah sinn ca serai un monde de reve =)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
parfums Membre 69 messages
Forumeur en herbe‚ 55ans
Posté(e)

je ne sais pas vraiment si l' on peu connaitre le bonheur apres certain malheur quand cela arrive et qui s'enchaine souvent

et pourquoi pas sa changerais non

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sorcière au flanc d'ivoir Membre 111 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
La resilience... Si vous connaissez M. Cyrulnick, il explique que notre souffrance peut aussi devenir une force ou comment renaître de sa souffrance. Cette souffrance que l'on connait tous peut être un moteur pour avancer vers notre but ultime : le bonheur.

C'est je pense ce que l'homme recherche exclusivement dans tous ces actes.

Et pour connaitre ce bonheur, il faut avoir connu le malheur et apprendre à l'apprivoiser.

J'adore Cyrulnik :smile2:

je ne sais pas vraiment si l' on peu connaitre le bonheur apres certain malheur quand cela arrive et qui s'enchaine souvent

et pourquoi pas sa changerais non

Chaque souffrance et malheur, est là pour nous insister à réfléchir sur ce que nous sommes vraiment et sur vers quoi nous désirons vraiment tendre!

Peut-être faut-il se poser les bonnes questions? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Twomi Membre 16 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)

Mais après il existe plusieurs formes de bonheur propre a chaque individu...

Le bonheur épicurien est surement le meilleur, profiter de l'instant présent est réellement utile pour vivre/survivre ! Tandis que le bonheur du "tout ou rien" est beaucoup plus malsaint.. Enfin, on n'est moins heureux avec ce bonheur la que celui précedemment...

Comme dirait Voltaire (Histoire d'un bon bramin):

<< "Il y a pourtant, disais-je, une furieuse contradiction dans cette manière de penser; car, enfin, de quoi s'agit-il ? D'être heureux. Qu'importe d'avoir de l'esprit ou d'être sot ? I y a bien plus : ceux qui sont content de leur être sont biensur d'être contents ; ceux qui raisonnent ne sont pas si sûr de bien raisonner. Il est donc clair, disais-je, qu'il faudrait choisir de n'avoir pas le sens du commun, pour peu que ce sens commun contribue à notre mal-être" Tout le monde fut de mon avis ; et cependant je ne trouvai personne qui voulût accepter le marché de devenir imbécile pour devenir content. De là je conclus que, si nous faisons cas du bonheur, nous faisons encore plus cas de la raison.

Mais, après y avoir réfléchi, il paraît que de préférer la raison a la félicité, c'est être insensé. Comment donc cette contradiction peut-elle s'expliquer ? Commes toutes les autres. Il y a là de quoi parler beaucoup.>>

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)
La resilience... Si vous connaissez M. Cyrulnick, il explique que notre souffrance peut aussi devenir une force ou comment renaître de sa souffrance. Cette souffrance que l'on connait tous peut être un moteur pour avancer vers notre but ultime : le bonheur.

C'est je pense ce que l'homme recherche exclusivement dans tous ces actes.

Et pour connaitre ce bonheur, il faut avoir connu le malheur et apprendre à l'apprivoiser.

il appelle cela "un merveilleux malheur"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant