La verve gouailleuse d'Alfredo Arias


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
theatrebxl.jpg

La verve gouailleuse d'Alfredo Arias


Jeudi 29 novembre - 09:56

Strass et paillettes, pendants d'oreilles frétillants, faux cils immenses, perruques invraisemblables, talons hauts frémissants, débauche de pacotille en rouge et noir : il n'en fallait pas moins à Alfredo Arias et son complice René de Ceccatty pour évoquer la troupe d'Origlia Palmi, petit théâtre romain où l'on jouait dans les années 1960-1970 avec naïveté et bonne humeur des pièces d'inspiration religieuse faisant rire sans le vouloir.



Cela donne Divino Amore, au Théâtre du Rond-Point, à Paris, une revue chantée, dansée, jouée par un comédien et trois comédiennes rrroulant les rrrrr et les yeux. Pas de naïveté dans cette parodie, mais de la verve gouailleuse à foison, des poses théâtrales à l'envi et un ton de mélodrame à pleurer de rire, en français, en anglais, en italien.



Suite de l'article...
Source: LE MONDE | 28.11.07

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)
;) j'aime voir la verve enjôleuse

:o

Modifié par lobotomie_

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant