La BNF concrétise la bibliothèque numérique


Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
bnf.gif

La BNF concrétise la bibliothèque numérique


Mercredi 14 novembre - 16:04

Longtemps, ce ne fut qu'un projet ou un sujet de polémique : la bibliothèque numérique devient une réalité. Bruno Racine, président de la Bibliothèque nationale de France, devait annoncer, mardi 13 novembre, plusieurs avancées décisives. Les 90 000 volumes de la collection Gallica, déjà numérisés en mode image, seront tous, avant l'été 2008, consultables en mode texte, c'est-à-dire de manière interactive.




Plus important, un accord a été signé en septembre avec un consortium d'entreprises, la Safig, destiné à numériser 100 000 ouvrages de la BNF par an. L'opération a commencé. Les premiers ouvrages numérisés seront consultables dès mars 2008. L'accroissement se fera ensuite au rythme de 8 000 documents par mois. "Nous sommes passés de l'artisanat à l'ère industrielle, indique Bruno Racine. Fin 2010, on devrait disposer de quelque 400 000 ouvrages numérisés." Le coût de l'opération, 8 millions d'euros par an, est alimenté par une taxe sur les appareils de reproduction.





Source: LE MONDE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
bnf.gif

La BNF en chantier numérique


Mercredi 14 novembre - 16:05

Livres. 26 millions d'euros seront consacrés à traiter 300 000 documents.



Branle-bas de combat à la Bibliothèque nationale de France (BNF). A l'ère des nouvelles technologies, du web 2.0 et de l'offensive des baleines privées du réseau type Google, il est plus que temps. La vieille dame se lance donc dans un projet de numérisation de masse de ses documents : 300 000 en trois ans. C'est ce changement d'échelle que le nouveau président, Bruno Racine, traduit par «des morceaux choisis aux ¿uvres complètes». En clair, de l'artisanat de Gallica, la bibliothèque en ligne pionnière lancée en 1997, à l'industriel. Le contrat a été signé en septembre avec une société française privée, la Safig. Coût total du chantier : de l'ordre de 26 millions d'euros. L'Etat met au pot 8 millions dès la première année. L'investissement comprend la conservation des documents.



Source: LIBERATION

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yanomami Membre 1 369 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

parce qu'il existe des appareils de reproduction de neurones ? et qui plus est sont rentables, c'est une orgie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant