Dole


anariel Membre+ 17 040 messages
Fée Rosse à Balai‚ 34ans
Posté(e)

Dole est une commune française, la ville la plus peuplée et chef lieu du département du Jura. Elle est par ailleurs située dans la région Franche-Comté.

Ses habitants sont appelés les Dolois (24 949 habitants en 1999).

Ville d'art et d'histoire, Dole est située au bord du Doubs et du canal du Rhône au Rhin, à mi-chemin de Dijon et de Besançon (à 45 km). Dole est un n¿ud autoroutier (A 36 et A 39) et ferroviaire (Paris-Lausanne (avec desserte TGV) et Dijon-Strasbourg).

Le patrimoine dolois se caractérise par des petites rues typiques de la vieille ville (maisons du XVe au XVIIIesiècles) autour de son église (Collégiale Notre-Dame). Beaucoup d'escaliers sont remarquables et il existe un très joli quartier dit de la petite Venise dans le centre touristique.

Rue de Besançon, une inscription rappelle l'épisode de la Cave d'Enfer.

Dole en images :

Pont Roman :

Dole_Pont_Roman2.JPG

Louis Pasteur

220px-Statue_Louis_Pasteur_é%20_Dole.jpg

La collégiale

290px-Dole_104.jpg

L'Hôtel-Dieu

290px-Dole_-_HéŽtel-Dieu_02.jpg

Source : Wikipedia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité nostressssss
Invité nostressssss Invités 0 message
Posté(e)

et les vins du jura alors????????? .... au fait c est quand la percée du vin jaune?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nostressssss
Invité nostressssss Invités 0 message
Posté(e)

bon bein faut tous faire sois meme ici ;)

vignoble-photo2.jpg

Le Poulsard

Il est aussi appelé Ploussard à Arbois et Pupillin. C'est un cépage typiquement jurassien qui se développa à partir du XVe siècle. Il apprécie les terres fortes, marneuses ou argileuses avec une préférence pour les marnes du lias.

C'est le deuxième cépage le plus répandu avec 20 à 25% de la surface plantée et 80% de l'encépagement en rouge du Jura. Ses grappes sont peu serrées mais volumineuses. Sucrés et juteux, ses grains à jus blanc sont assez gros, ovoïdes à pellicule fine avec des nuances de violet et de noir.

Ce cépage se caractérise surtout par ses grandes feuilles très découpées.

Le Pinot noir

Importé dans le Jura dès le XVe siècle par le Comte Jean de Chalon, dit l'Antique, héritier du Château d'Arlay, le pinot noir a toujours figuré parmi les bons plants et apprécie les sols graveleux.

Il est souvent le premier cépage à parvenir à maturité mais il craint les gelées. Ses feuilles sont de taille moyenne et plus larges que longues à petites dents arrondies. Ses grappes sont assez petites et cylindriques avec des grains serrés, très noirs et assez petits.

Il représente aujourd'hui environ 8 à 10 % de l'encépagement du vignoble jurassien avec un rendement moyen de 35 à 50 hl/ha.

Le Trousseau

Le Trousseau est un cépage probablement d'origine comtoise remontant aux environs du XVIIIe siècle. D'après Charles Rouget, ampélographe célèbre, le terme "trousseau" proviendrait de l'aspect "troussé" ou ramassé de son raisin. Il représente environ 5% de l'encépagement du vignoble car c'est un cépage exigeant sur son terroir. Il a besoin davantage de soleil que les autres cépages et requiert des sols graveleux assez chauds ou des marnes peu profondes. Plant assez tardif, ses feuilles sont arrondies et prennent une couleur rougeâtre à l'automne. Ses grappes sont presque cylindriques et de taille moyenne. Ses grains sont d'un noir intense qui donne un vin coloré, tannique et de longue garde.

Le Chardonnay

Second cépage commun avec la Bourgogne voisine, le Chardonnay est cultivé dans le Jura depuis le Xè siècle sous des noms aussi divers que Melon d'Arbois, Moular à Poligny ou Gamay blanc dans le sud du vignoble. A la fin du XIXe, il couvre environ 1700 hecatres sur des sols calcaires qu'il affectionne particulièrement. A l'instauration des AOC, il arrive en tête avec environ 45% de l'encépagement. Il est encore actuellement le cépage le plus répandu avec un taux d'occupation d'environ 50% et un rendement moyen de 55 hectolitres par hectare. C'est un plant qui s'adapte assez bien à tous les types de sols et pour preuve, il est également planté dans d'autres régions viticoles comme la Bourgogne, la Champagne et dans le monde.

Le Savagnin

C'est un cépage typiquement jurassien dans le sens où il s'extériorise à merveille sur le terroir du Jura pour produire le fameux vin jaune. L'origine du savagnin, cousin des Traminer alsaciens, est mal connue. Il pourrait provenir d'Autriche ou de Hongrie. Lors des croisades, il aurait été envoyé par des religieuses hongroises aux abbesses de Château-Chalon. Le cépage Savagnin représente actuellement 15% de l'encépagement avec environ 300 hectares. Ses feuilles sont d'un vert foncé, rondes ou à trois lobes peu marqués et de taille moyenne. Ses grappes sont courtes et petites, ses raisins sont charnus, petits et ronds avec une peau épaisse. Il est souvent vendangé en fin de campagne car il mûrit lentement, environ 15 jours après les autres cépages.

Aujourd'hui, 90% de la surface viticole jurassienne produisent des vins d'appellation.

Le Jura bénéficie de quatre appellations "géographiques" : Arbois, Château-Chalon, l'étoile et Côtes du Jura et de deux AOC "produits" : Macvin du Jura et Crémant du Jura. Le mariage de ces différentes AOC "produits" et "géographiques" symbolise à merveille l'harmonie des cépages, des terroirs locaux et du savoir-faire des viticulteurs.

Le Vin Jaune

Le vin Jaune est considéré comme l'un des plus grands vins du monde. Château-Chalon est son vignoble natal mais il est également produit en appellation Arbois, L'étoile et en Côtes du Jura. Sa couleur est jaune or, d'où son nom. Il doit sa renommée à ses qualités organoleptiques ainsi qu'à son élaboration aussi originale que mystérieuse.

Un vin de roi pour le roi des vins !

Le Vin Jaune fait l'objet d'un élevage spécifique car une fois la fermentation achevée, il doit être conservé au minimum six ans et trois mois en fûts de chêne sans soutirage ni ouillage. Durant son vieillissement, un voile de levures se développe en surface et préserve le vin de l'oxydation en le privant de contact avec l'air ambiant. Ce sont ces levures qui permettent au vin jaune d'obtenir mystérieusement ses caractéristiques organoleptiques si complexes. Une fois le vieillissement terminé, il est mis en bouteille spécifique et unique, appelée "clavelin".

Le Clavelin ne contient que 62 cl. Cette originalité s'expliquant par le fait qu'un litre de jus de raisin se réduit globalement à 62 cl de vin jaune à la fin de son vieillissement. Le clavelin est la seule bouteille autorisée pour le conditionnement du Vin Jaune. Vin exceptionnel, certaines de ses bouteilles sont plus que centenaires. La plus ancienne dégustée était de 1774 !

Le Vin de Paille

L'élaboration particulière du Vin de Paille et les arômes qu'il développe en font un vin remarquable. Ses grappes sont sélectionnées avec la plus grande attention afin de ne retenir que les plus beaux fruits. On les laisse ensuite se déshydrater plusieurs mois dans une pièce sèche et aérée.

Un nectar de patience !

Le vin de paille dispose d'une mention traditionnelle qui traduit une méthode d'élaboration très particulière. On retrouve cette mention pour les AOC Côtes du Jura, Arbois et l'étoile. Le rendement de base du Vin de Paille est fixé à 20 hectolitres par hectare. Les raisins doivent sécher pendant une durée minimum de six semaines soit sur un lit de paille, dont il tire l'origine de son nom, soit sur des claies, soit suspendus afin de réaliser une sélection des plus beaux grains. L'objectif est d'obtenir une concentration naturelle des baies de raisins.

Les locaux de stockage sont aérés mais non chauffés. Entre Noël et la fin février, après pressurage des baies déshydratées regorgeant de sucre, on obtient 15 à 18 litres de moût pour 100 kilos de raisins. Une fermentation lente qui s'achève naturellement donne un vin naturellement doux qui titre entre 14,5° et 17° d'alcool. Il vieillira ensuite trois années en petits tonneaux pour développer ses arômes de fruits confits, pruneau, miel, caramel, ou orange confite.

Le Macvin du Jura

L'appellation Macvin du Jura, obtenue par décret le 14 novembre 1991, couvre l'ensemble des aires d'AOC des vins du Jura et représente 3% de la production totale AOC jurassienne.

étonnant Macvin du Jura

Le Macvin du Jura appartient au club français très fermé des mistelles (ou vins de liqueur) d'AOC, le seul à être issu d'une eau de vie de raisin et non de vin. Connu depuis le XIVe siècle, le Macvin du Jura est obtenu à partir de jus de raisin non fermentés, les moûts, auquel on intègre un tiers de marc. Il est élevé au minimum pendant 12 mois en fûts de chêne et doit présenter entre 16° et 22° d'alcool pour obtenir l'AOC.

Les cinq cépages jurassiens,Trousseau, Poulsard, Pinot Noir, Chardonnay et Savagnin, répertoriés dans l'AOC "Côtes du Jura" sont tous autorisés dans la production de moûts destinés au Macvin du Jura. Le Macvin du Jura peut donc être blanc ou rouge bien que la plupart des vignerons le produisent blanc. L'eau de vie de marc utilisée pour la fabrication du Macvin du Jura est obtenue par la distillation du marc du Jura. Elle doit rester au moins 18 mois en fûts de chêne avant l'élaboration du Macvin du Jura.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
magikpimboli Membre 125 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

Tout d'abord, j'adore cette ville ;)

J'ai de la famille à Vilettes-Les-Dole , j'y ai passé pas mal de temps dans mon enfance... :o

Pour la percée du Vin Jaune, c'est en Février / Mars il me semble :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nostressssss
Invité nostressssss Invités 0 message
Posté(e)

va falloir que je me décide a en faire une .... c est une honte en tant que franc comtois d origine, jamais fait .... :o;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
magikpimboli Membre 125 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

Moi, toutes les années j'y suis ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jolane Membre 911 messages
Forumeur accro‚ 30ans
Posté(e)

Après avoir passé deux étés à Nevy-les-Dole je peux dire que c'est à mon goût un des endroits les plus jolis de France.

Quel bonheur de se baigner dans la Loue =).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nostressssss
Invité nostressssss Invités 0 message
Posté(e)

RAAAAH ... nan, ca fait peur aux truites de se baigne dans la loue .... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant