Aller au contenu

Regain de violence en Cisjordanie


marielle

Messages recommandés

Membre, 49ans Posté(e)
marielle Membre 1 921 messages
Baby Forumeur‚ 49ans‚
Posté(e)
getafpmedia.phtml?id=528836

Attaques meurtrières dans la bande de Gaza et en Cisjordanie


13 décembre 2004

Cinq soldats israéliens et deux Palestiniens ont été tués lors de l'attaque à l'explosif et à l'arme automatique lancée dimanche soir contre une position de l'armée à Rafah, à la frontière entre l'Egypte et la bande de Gaza, selon un nouveau bilan publié lundi par l'armée.


Cinq soldats israéliens ont en outre été blessés, ajoute l'armée dans un communiqué. Un de ces blessés est dans un état grave, un deuxième dans un état critique, tandis que les autres ont été légèrement atteints.

Selon ce communiqué, "après qu'une charge d'explosifs placée dans un tunnel sous la position eut été actionnée, deux Palestiniens armés ont ouvert le feu contre les soldats, et ceux-ci ont riposté, tuant les deux agresseurs". L'attaque a été revendiquée conjointement par les Faucons du Fatah, groupe armé lié au Fatah, le mouvement du chef de l'OLP Mahmoud Abbas, et les Brigades Ezzedine al-Qassam, branche armée du Hamas, le principal mouvement islamiste palestinien.

Un autre communiqué de l'armée a précisé que "des hélicoptères d'assaut ont attaqué dans la nuit à Gaza deux bâtiments utilisés par les terroristes du Hamas pour produire des armes, notamment des charges et des engins expplosifs ainsi que des mortiers". Dans la nuit, un correspondant de l'AFP avait fait état d'attaques d'hélicoptères israéliens contre deux bâtiments de la ville de Gaza.

Le vice-ministre de la Défense israélien, Zeev Boïm, a pour sa part lancé lundi matin à la radio publique israélienne un avertissement à l'Autorité palestinienne en la sommant "de stopper le terrorisme, car", a-t-il dit, "c'est la condition de tout progrès". Selon des sources militaires citées par la radio, l'armée israélienne entend répondre "ponctuellement" à l'attaque de Rafah. Des responsables israéliens ont de leur côté estimé que cette attaque ne compromettait pas l'application du plan de retrait unilatéral de la bande de Gaza mais faisait en revanche douter d'une éventuelle coordination avec la direction palestinienne.

Par ailleurs, un activiste palestinien a été tué lundi matin et trois soldats israéliens ont été blessés lors d'échanges de tirs à Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie. Le Palestinien, Ahssan Shawahmeh, 27 ans, un chef local des Brigades Ezzedine Al-Qassam, la branche armée du Hamas, a été tué lors d'échanges de tirs avec les soldats, et ces derniers ont ensuite emporté son corps. Selon une source militaire israélienne, il était recherché pour avoir commandité des attentats suicide anti-israéliens, et a été abattu après qu'il eut ouvert le feu contre les militaires venus l'arrêter, blessant trois d'entre eux.Les blessures de deux des soldats sont "légères" et celles du troisième "plus sérieuses", a-t-on ajouté. Les troupes israéliennes ont entouré la maison où l'activiste s'était retranché et fait évacuer ses habitants quand ce dernier a utilisé son arme, a-t-on encore précisé. Selon des témoins, les forces israéliennes sont venues sur place à bord d'une vingtaine de véhicules blindés et jeeps.

ID



Source: la Libre Belgique
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×