le pardon

Quiz Membre 580 messages
Forumeur forcené‚ 35ans
Posté(e)

Très rancunière, je ne pardonne pas ou quasiment pas.

De mon coté, je ne cherche pas non plus à me faire pardonner. Quand je parle sérieusement avec quelqu'un, je suis franche et tant pis si ça blesse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

purple_d Membre 345 messages
Forumeur survitaminé‚ 33ans
Posté(e)

la plus part du temps je suis indulgente, je pardonne facilement .......ceci dit si ça vient d'une personne proche qui connait mes limite ..j'ai beaucoup plus de mal a accepter ,je suis tres deçue mais je ne tombe jamais dans la rancune pour autant.....

et lorsque l'erreur viens de moi je n'ai aucun mal a demander pardon.......l'erreur est humaine apres tout!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pervertpussycat
Invité pervertpussycat Invités 0 message
Posté(e)

Pardonner: est ce une démarche consciente, un travail sur soi, ou est ce un élan du coeur? perso, de nature assez égoïste, je m'en suis rendue compte il y a peu, quand je fais du mal,je veux me laver la conscience, mais je ne me met presque jamais à la place de celui que j'ai blessée. il faut dire aussi que je suis une réelle fouteuse de merde, j'aime les embrouilles, et quand je peux montrer implicitement que j'ai raison ou que dans tel domaine je suis supérieure ( ou je sais merci, c'est pathétique), alors je crée du même coup les occasions où les gens me blessent pour riposter, par ex.

Je voudrais apprendre à pardonner pour des choses qui m'ont fait très mal; comment fait on?? Puis quand quelqun vous a fait mal sans s'en aperçevoir, vous avez envie au moins de l'en informer ( de l'engueuler :o ), avant un éventuel pardon; le faut-il??

Pour finir, une citation de circonstance: "Qui pardonne trop aisément invite à l'offenser".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)
perso, de nature assez égoïste, je m'en suis rendue compte il y a peu, quand je fais du mal,je veux me laver la conscience, mais je ne me met presque jamais à la place de celui que j'ai blessée. il faut dire aussi que je suis une réelle fouteuse de merde, j'aime les embrouilles, et quand je peux montrer implicitement que j'ai raison ou que dans tel domaine je suis supérieure ( ou je sais merci, c'est pathétique), alors je crée du même coup les occasions où les gens me blessent pour riposter, par ex.

:o Je suis époustouflée par une telle lucidité sur toi-même et le courage de reconnaître tes défauts ! Si si, je suis très sérieuse, et rien que pour ça, tes péchés seront pardonnés ! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mordorik Membre 230 messages
Forumeur activiste‚ 27ans
Posté(e)

Quelle sont vos capacités/limites à pardonner ?

=> selon moi je peux quasiment tout pardonner ...

Ce pardon est-il un geste de générosité ou de concession ?

=> sans doute plus souvent de concession et parfois de génerosité quand je vois que la personne qui demande pardon est réellement peinée malgré le fait que le mal qu'elle m'ait fait soit bien là

Ce pardon est-il objectif ?

=> heu ? ^^ je comprends pas trop la question ...

Vous est-il déjà arrivé de pardonner malgré vos principes fondamentaux ?

=> oui et c'est assez bizarre car pour garder quelqu'un près de soi, on est alors obligé de se nier un peu soi même ...

Avez-vous jamais demandé pardon ?

=> quelques fois quand ce que j'avais fait était involontaire et/ou maladroit

Bizarrement j'ai beau pardonner, je n'oublierai jamais si l'on m'a fait du mal, non pas que j'aurais le désir de me venger mais disons que j'attendrais toujours la personne au tournant sans lui vouloir de mal avec la même confiance mais aussi avec cette pointe de méfiance que l'on ressent pour les gens qui nous ont blessés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
isa27 Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

j'ai vécu une relation très tendu avec mon compagnon et il y a souvent eu de moments d'une rare violence verbale, des évenements très durs à vivres et ceux là je les ai toujours tous pardonné par contre il m'a trompré et ça de toutes mes forces j'ai essayé d'oublier et de pardonner mais je n'y suis jamais arrivée. Nous nous sommes séparés

j'ai essayé mais je n'ai pas encore réussi à pardonner à mon papa :o

il a mis fin à ces jours le 13 mars dernier,c'est trés difficile pour moi d'oublier...

comment faire pour accepter cela???

ça ne te fera surment pas de bien sur le moment présent mais malheureusement seul le temps fera son travail sur ton chagrin et tes rancunes. Je suis passée par là et ça m'a pris des années.Courage et prend soin de toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mordorik Membre 230 messages
Forumeur activiste‚ 27ans
Posté(e)

d'une rare violence verbale

=> c'est une question que je me suis souvent posée, je peux être très "cassant" quand on me cherche inutilement et je me demande si cela est pardonnable ou bien si ça peut réellement porter préjudice à la personne .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vanessap Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

sa fait bientot un an que j'ai choisis de pardonner à mon copain de m'avoir lacher pour une autre fille et aujourd'hui je lui en veux toujours autant mais je reste avec lui parce que je l'aime...depuis ma vie est un enfer...pardonner c'est facile a dire mais a fair c'est tres tres dur....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Apohplexy Membre 154 messages
Forumeur inspiré‚ 24ans
Posté(e)

Moi je pardonne trop

Cette année je me suis fait tabasser... A ca moment, sur le coup, je veux porter plainte, etc...

Puis j apprend qu une croix gamée avait été dessinée sur le portail du collège. Or ce garçonétait juif...

Ca faisait une bonne excuse, non?

Mais en fait c était juste parce que il avait envie de se défouler...

On a rencontré les parents qui ont dit que c était un garçon gentil comme tout, etc... Alors là je sui est pardonné.

Après j ai appri qu il faisait tout le temps ca... J ai un peu les boules de pas avoir porté plainte.

Mais bon maintenant c est trop tard

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Lors d'une émission de télé je me souviens avoir entendu un religieux catholique dire que le pardon était justement au centre - ou quelque chose d'approchant - de la foi catholique. Etant totalement incroyant je ne me sens pas tenu par cette pratique.

Celui qui est correct avec moi je mettrai un point d'honneur à l'étre avec lui. A la convivialité je réponds par la convivialité et ainsi de suite.

Mais pardonner à un salopard jamais c'est l'encourager à continuer.

N'adhérant à aucune des religions du livre je n'ai pas à m'approprier la loi du talion.

Il m'a fallu trouver un tarif de substitution: pour un oeil les deux pour une dent toute la gueule.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flepperdu39 Membre 56 messages
Forumeur en herbe‚ 51ans
Posté(e)

Dificile sujet...Le pardon ne va t'il pas de soit ? La condition humaine ne nous oblige t'elle pas a une multitude d'erreur,en somme nous vraiment maitre ? Sommes nous vraiment maitre de nos choix ? Mème si la vie en société nous oblige souvent a prendre position,a avoir un opinion, a faire un choix,notre condition d'ètre humain nous donne tèl le pouvoir de juger ?

Alors oui j'évite de juger et je pardonne souvent, par contre rien ne m'empèche de condanner.... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité pervertpussycat
Invité pervertpussycat Invités 0 message
Posté(e)

tu dis, fleeper du 39,que tu évites de juger; mais comment peut on croire en une vérité et rester volontairement dans le flou quant à la valeur à acorder aux actes des autres?? on me répondras que c'est orgueilleux , car en tant que point de vue extérieur on n'as pas toutes les cartes en mains, cependant je trouve cela hypocrite; alors d'accord il faut rester relatif, conscient et humble ( ce qui n'est pas toujours façile ) par rapport aux jugements, car il est plus façile de voir les défauts des autres que les siens(oooh oui), mais le jugement, c'est aussi l'affirmation de soi et un positionnement indispensable par rapports aux autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flepperdu39 Membre 56 messages
Forumeur en herbe‚ 51ans
Posté(e)
tu dis, fleeper du 39,que tu évites de juger; mais comment peut on croire en une vérité et rester volontairement dans le flou quant à la valeur à acorder aux actes des autres?? on me répondras que c'est orgueilleux , car en tant que point de vue extérieur on n'as pas toutes les cartes en mains, cependant je trouve cela hypocrite; alors d'accord il faut rester relatif, conscient et humble ( ce qui n'est pas toujours façile ) par rapport aux jugements, car il est plus façile de voir les défauts des autres que les siens(oooh oui), mais le jugement, c'est aussi l'affirmation de soi et un positionnement indispensable par rapports aux autres.

Mais le problème c'est quand tant qu'ètre humain on na jamais toute les cartes en mains,que l'ons soit je jugeur ou le juger, et pour cause,qui peu dire ce qui est et ce qui n'est pas,ce qui est vrai ou faux,le pourquoi du comment d'une chose,il n'y a que Dieu qui peu savoir,et encore.....Mème dieu c'est déja trompé,alor nous......Il n'y a pas de vérité en soi,le mieu que l'on puisse faire,c'est instituer des règles entre ce qui nous semble bien et mal,puis condanner ce qui nous semble mal.....On dit que tuer gratuitement c'est mal,mais on na pas vraiment le pouvoir de juger celui qui est l'auteur du meutre,on ne peu que le condanner....

Alors biensur toute civilisation a besoin de juge et de jugement pour établir son fonctionnement....

Alors oui tu a raison,il est indipensable d'avoir une opinion,par apport a soi,aux autres,et envers la société,mais ce besoin la ne caussionne en rien le fait d'avoir le pouvoir de juger........

Quand pense tu ? Je me trompe peut ètre....?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charlytiti Membre 273 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Quelle sont vos capacités/limites à pardonner ?

Ce pardon est-il un geste de générosité ou de concession ?

Ce pardon est-il objectif ?

Vous est-il déjà arrivé de pardonner malgré vos principes fondamentaux ?

Avez-vous jamais demandé pardon ?

des exemples concrets seraient les plus causants...

"j'ai pardonné parce que et/ou je n'ai pas pardonné parce que..."

"j'ai demandé pardon ou espéré le pardon parce que..."

Pardonner quoi ???

Ca dépend de plein de trucs !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aya Membre 2 715 messages
Parle à ma main !‚ 29ans
Posté(e)

Je suis très rancunière donc je pardonne très difficilement et au bout d'un très long moment : il arrive que j'en veuille encore à quelqu'un au bout d'un ou deux ans :o Je sais pas pardonner, je trouve ça trop facile 'je t'ai fait du mal, je te demande pardon' et hop tout est effacé... Il me semble que je pardonne avec le temps, ou quand je ne sais plus pourquoi j'étais fachée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Imara Membre 1 526 messages
Forumeur alchimiste‚ 30ans
Posté(e)

quand on me fait une vraie crasse, c'est fini à vie ;)

sinon, je peux pardonner, mais je n'oublie pas... :o:o :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kai Membre+ 6 171 messages
✖►‚ 37ans
Posté(e)
Quelle sont vos capacités/limites à pardonner ?

Pas très bonnes j'en ai peur. En fait, tout dépend de ce qu'on m'a fait et ... venant de qui !! :o Je peux pardonner facilement comme très difficilement et non sans efforts. Malheureusement j'ai plutôt tendance à la revenche et aux rancoeurs qu'au pardon et même lorsque je pardonne, je n'oublie jamais -_- Enfin j'y travaille ..

Avez-vous jamais demandé pardon ?

des exemples concrets seraient les plus causants...

"j'ai pardonné parce que et/ou je n'ai pas pardonné parce que..."

"j'ai demandé pardon ou espéré le pardon parce que..."

Je vais essayer le concret .. J'ai pardonné une amie à qui j'avais confié avoir des vues sur quelqu'un ... d'être allée ensuite lui raconter ça sans me demander mon avis et alors que je lui avais fait promettre de ne pas en parler. Je voulais m'en charger moi mais plus tard, disons .. quand le moment aurait été venu. J'ai vite réalisé qu'elle n'avait pas attendu jusque là et respecté sa promesse -_- J'ai pardonné malgré tout ... mais je ne lui raconte plus rien aujourd'hui, ou du moins je fais le tri avec ce que je lui dit et ce que je ne dis pas ou en partie seulement, et si on est toujours amies, je reconnais que ça à jeté un froid, je n'ai plus confiance en elle. J'ai réussi à pardonner mais je suis restée méfiante et j'ai gardé mes distances ...

Autre exemple un peu plus réçent .. J'ai demandé pardon à un ami de longue date (virtuel) qui m'était très cher. Pourquoi ? Parce que je lui ai dis des horreurs dont je ne pensais pas un traitre mot (et dont je ne suis pas fière non plus ..) Par jalousie, bêtise, incompréhension .. un peu de tout ça réunis sûrement. J'ai tendance à exploser d'abord et réfléchir et regretter une fois qu'il est trop tard et que le mal est fait .. Et là j'ai une fois de plus réalisé trop tard et il ne me restait plus que mes yeux pour pleurer quand il n'a pas compris le pourquoi du comment de ma réaction excessive et mal venue. J'ai tout fait pour sauver notre amitié, mais en vain. Et je peux dire que je n'ai jamais autant regretté ma conduite et ma propre stupidité que ce jour là. Je lui ai écrit un long mail, n'ayant que ça à ma disposition à ce moment là, pour lui présenter mes excuses, lui demander pardon et où je reconnaissais tout mes tords. Je n'ai jamais été aussi sincère qu'à ce moment là, j'ai dû écrire ça avec les larmes aux yeux en pensant que j'avais tout fait foirer et ... j'ai tout fait foirer. Il n'a pas pardonné, il a coupé les ponts ... Et plusieurs années plus tard, je continue de regretter ces mots, ce moment là où j'ai tout foutu par terre en me disant que sans ça peut être que ... Aussi sincère qu'étaient mes excuses, elles n'ont pas suffit. Je ne lui en veux pas, il n'y'est pour rien lui, c'est à moi que j'en veux et je pense que c'est moi qui à payé le plus cher cette "rupture amicale" quelque part. J'essaye d'assumer ça et de vivre avec même si je regrette toujours infiniment et que je n'ai jamais pu me pardonner ... Il me manque toujours aujourd'hui (non je n'ai pas réussi à le zapper et l'oublier ..) et si je pouvais faire un voeux ou claquer des doigts pour obtenir quelque chose .. Je crois que j'aimerais juste pouvoir lui reparler, au moins une fois.

Je sais être très rancunière limite revencharde si on me fait une grosse crasse à moi ou même à un ami, ce que je ne tolère pas non plus, j'ai tendance à vouloir rendre justice, même pour eux, s'ils ne le font pas par eux même. Mais pour des broutilles, des petites bêtises qui ne nécéssite pas la brouille à vie non plus, je passe facilement au dessus ... Seulement je n'oublie jamais et je peux me montrer disante ou méfiante si on a déjà trahis ma confiance une fois. Je remets parfois les pendules à zéro mais c'est rares et ça demande un certain temps ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant