Aller au contenu

paradisa

Membre
  • Contenus

    22
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de paradisa

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Pays
  • Lieu
    le paradis
  1. paradisa

    Que pensent les musulmans de Jésus?

    Les prophéties bibliques sur la venue de Mohammed , le prophète de l'islam Dans Deutéronome 18, Moïse rapporte que Dieu lui a dit: "Je leur susciterai, du milieu de leurs frères, un prophète semblable à toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche et il leur dira tout ce que je lui commanderai. Si un homme n'écoute pas mes paroles que ce prophète aura prononcées en mon nom, alors c'est moi-même qui en demanderai compte à cet homme." (Deutéronome 18:18-19).1De ces versets nous pouvons conclure que le prophète dont il est question dans cette prophétie doit avoir les trois caractéristiques suivantes: 1) Il sera comme Moïse. 2) Il sera issu des frères des Israélites, c'est-à-dire les Ismaélites. 3) Dieu mettra Ses paroles dans la bouche de ce prophète et ce dernier dira tout ce que Dieu lui commandera. étudions ces trois caractéristiques de plus près: 1) Un prophète comme Moïse: Il n'y eut guère deux prophètes qui se ressemblèrent autant que Moïse et Mohammed . Ils reçurent tous deux une loi et un code de vie détaillés. Ils affrontèrent tous deux leurs ennemis et obtinrent la victoire de façon miraculeuse. Ils furent tous deux acceptés comme prophètes et hommes d'état. Ils émigrèrent tous deux suite à une conspiration pour les assassiner. Si nous faisions des analogies entre Moïse et Jésus, elles ne pourraient inclure celles mentionnées ci-dessus, pas plus que d'autres similarités cruciales telles que la naissance, la vie familiale et la mort de Moïse et de Mohammed, qui ne s'appliquent pas à Jésus. De plus, Jésus était considéré par ses disciples comme le Fils de Dieu et non comme un simple prophète de Dieu, comme l'étaient Moïse et Mohammed , et tel que les musulmans considèrent qu'il était. Donc, cette prophétie s'applique au prophète Mohammed et non pas à Jésus, car Mohammed ressemblait plus à Moïse qu'à Jésus. Par ailleurs, on remarque que dans l'évangile selon Jean, les Juifs attendaient la réalisation de trois prophéties distinctes. La première était la venue du Christ. La deuxième était la venue d'élie. Et la troisième était la venue du Prophète. C'est ce que nous comprenons lorsque nous considérons les trois questions qui furent posées à Jean le Baptiste: "Voici quel fut le témoignage de Jean, quand les Juifs envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander: "Qui es-tu?". Il confessa, il ne nia pas, il confessa: "Je ne suis pas le Christ.". "Quoi donc? lui demandèrent-ils. Es-tu élie?". Il dit: "Je ne le suis pas.". "Es-tu le Prophète?" Il répondit: "Non.". (Jean, 1:19-21). Si nous consultons une Bible qui contient des renvois en bas de pages, nous trouverons, dans les notes au sujet du mot "le Prophète", dans Jean 1:21, que ce mot fait référence à la prophétie de Deutéronome 18:15 et 18:18. <A href="http://www.islam-guide.com/fr/ch1-3.htm#footnote2">2 Nous en concluons donc que Jésus-Christ n'est pas le prophète dont il est fait mention dans Deutéronome 18:18.2) Issu des frères des Israélites: Abraham eut deux fils, Ismaël et Isaac (Genèse 21). Ismaël devint l'aïeul du peuple arabe, et Isaac devint l'aïeul du peuple juif. Le prophète dont il est fait mention n'était pas censé venir des juifs, mais de leurs frères, c'est-à-dire les Ismaélites. Mohammed , qui est un descendant d'Ismaël, est vraiment ce prophète. De plus, dans Isaïe 42:1-13 on parle du serviteur de Dieu, Son "élu" qui apporte la loi aux nations. "Il ne vacille ni n'est découragé, jusqu'à ce que le droit (la loi) soit établi sur terre, car les îles attendent ses instructions." (Isaïe, 42-4). Le verset 11 associe celui qui est attendu aux descendants de Qédar. Qui est Qédar? Selon Genèse 25:13, Qédar était le second fils d'Ismaël, l'ancêtre du prophète Mohammed . 3) Dieu mettra Ses paroles dans la bouche de ce prophète: Les paroles de Dieu (le Coran) furent vraiment mises dans la bouche de Mohammed . Dieu a envoyé l'Ange Gabriel à Mohammed pour lui enseigner Ses paroles exactes (le Coran), et Gabriel a demandé à Mohammed de les dicter telles qu'il les entendait à son peuple. Les paroles n'étaient donc pas les siennes. Elles n'étaient pas l'expression de ses propres pensées, mais furent mises dans sa bouche par l'Ange Gabriel. Du vivant de Mohammed , et sous sa supervision, ces paroles furent mémorisées et mises par écrit par ses compagnons. De plus, cette prophétie que l'on retrouve dans le Deutéronome mentionne le fait que ce prophète prononcera les paroles de Dieu en Son nom. Si nous regardons dans le Coran, nous verrons que tous ses chapitres, sauf le chapitre 9, sont précédés ou commencent avec la formule "Au nom de Dieu, le tout miséricordieux, le très miséricordieux." Un autre signe (en plus de la prophétie dans le Deutéronome) est qu'Isaïe associe le messager relié à Qédar avec un cantique nouveau (une écriture dans un langage nouveau) qui sera chanté à Dieu (Isaïe, 42:10-11). Cela est mentionné de façon plus claire dans la prophétie d'Isaïe: "... et en langue étrangère qu'il va parler à ce peuple" (Isaïe, 28:11). Un autre point connexe est que le Coran fut révélé en plusieurs sections sur une période de vingt-trois ans. Il est intéressant de comparer cela avec Isaïe 28 qui parle de la même chose: "... quand il dit: "ordre sur ordre, ordre sur ordre, règle sur règle, règle sur règle, un peu par-ci, un peu par-là." (Isaïe, 28:10). Remarquez que Dieu a dit, dans la prophétie du Deutéronome 18: "Si un homme n'écoute pas mes paroles que ce prophète aura prononcées en mon nom, alors c'est moi-même qui en demanderai compte à cet homme." (Deutéronome 18:19). Cela signifie que quiconque croit à la Bible doit nécessairement croire ce que ce prophète dit, et ce prophète est le prophète Mohammed . _____________________________ Notes: (1) Tous les versets cités sur cette page sont tirés de "La Bible de Jérusalem" publiée aux éditions du Cerf, Paris. (2) Voir la note en bas de page de la Bible de Jérusalem, au verset 1:21, p.1398 Pour ceux qui croient à la Bible, les prophéties bibliques sur la venue du prophète Mohammed constituent des preuves que l'islam est une religion véridique.
  2. Les musulmans respectent et révèrent Jésus (que la paix soit sur lui). Ils le considèrent comme l'un des plus importants messagers que Dieu a envoyé à l'humanité. Le Coran confirme sa naissance miraculeuse (d'une vierge), et un chapitre du Coran est intitulé "Maryam" (Marie). Le Coran décrit la naissance de Jésus comme suit: (Rappelle-toi) quand les Anges dirent: "é Marie, voilà que Dieu t'annonce une parole de Sa part: son nom sera le Messie Jésus, fils de Marie, illustre ici-bas comme dans l'au-delà, et l'un des rapprochés de Dieu. Il parlera aux gens, dans le berceau et en son âge mûr, et il sera du nombre des gens de bien". Elle dit: "Seigneur! Comment aurais-je un enfant, alors qu'aucun homme ne m'a touchée?". "C'est ainsi!", dit-Il. Dieu crée ce qu'Il veut. Quand il décide d'une chose, Il lui dit seulement "Sois", et elle est aussitôt. (Coran, 3:45-47) Jésus est né de façon miraculeuse sur l'ordre de Dieu, tout comme Adam, à qui Dieu avait insufflé la vie sans qu'il n'ait eu de père. Dieu a dit: Pour Dieu, Jésus est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit: "Sois"; et il fut. (Coran, 3:59) Durant sa mission prophétique, Jésus a accompli plusieurs miracles. Dieu nous révèle que Jésus a dit: "En vérité, je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur. Pour vous, je forme de la glaise comme la figure d'un oiseau, puis je souffle dedans; et, par la permission de Dieu, cela devient un oiseau. Et je guéris l'aveugle-né et le lépreux, et je ressuscite les morts, par la permission de Dieu. Et je vous apprends ce que vous mangez et ce que vous amassez dans vos maisons..." (Coran, 3:49) Les musulmans croient que Jésus n'a pas été crucifié. Ses ennemis avaient l'intention de le crucifier, mais Dieu l'a sauvé et l'a élevé vers Lui. Et l'apparence physique de Jésus fut donnée à un autre homme. Alors les ennemis de Jésus s'emparèrent de cet homme et le crucifièrent, croyant ainsi crucifier Jésus. Dieu a dit: ...Ils dirent: "Nous avons tué le Messie, Jésus, fils de Marie, le messager de Dieu"... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié, mais son apparence fut donnée à un autre homme (et ils tuèrent cet homme)... (Coran, 4:157) Ni Mohammed ni Jésus ne vinrent pour apporter des changements à la doctrine de base selon laquelle on ne doit croire qu'en un seul Dieu, doctrine qui fut prêchée par d'autres prophètes avant eux; il vinrent plutôt pour la confirmer et la renouveler.1 La mosquée Aqsa, à Jérusalem. _____________________________ Note: (1) Les musulmans croient aussi que Dieu a révélé un livre saint appelé Injil à Jésus, dont certaines parties sont peut-être encore disponibles dans les enseignements de Dieu à Jésus que l'on retrouve dans le Nouveau Testament. Mais cela ne signifie pas que les musulmans croient à la Bible que nous connaissons aujourd'hui, car elle n'est pas constituée des écritures originales qui furent révélées par Dieu. Elles ont subi des altérations, des additions et des omissions. Cela a été reconnu par le comité chargé de la révision de la Sainte Bible. Ce comité était composé de trente-deux membres, tous des érudits. Ils assurèrent le bon déroulement de la révision et des délibérations du Conseil Consultatif composé de cinquante représentants des diverses confessions religieuses coopératrices. Le comité a déclaré, à la page iv de la préface de la Sainte Bible (la version standard révisée, en anglais): "é quelques endroits, il est évident que le texte a subi des modifications lors de sa transmission, mais aucune des versions ne procure un rétablissement satisfaisant. Nous ne pouvons que nous fier au meilleur jugement des érudits compétents en ce qui concerne la reconstitution la plus probable des textes originaux." Le comité a également déclaré, à la page vii de la préface: "Des notes ont été ajoutées pour indiquer d'importantes variations, additions ou omissions dans les anciennes sources (Mt 9.34; Mc 3.16; 7.4; Lc 24.32, 51, etc.)."
  3. paradisa

    L'Islam : religion de paix, de respect et de tolérance...

    l'islam est valable pour tous les temps et tous les lieux. Ce qui rend possible ce miracle est que l'Islam n'est pas une religion artificielle. C'est un message de guidance du Créateur de l'humanité Qui sait ce que les hommes sont par essence, et donc s'adresse à eux comme des êtres humains, sans tenir compte de leurs différentes cultures, leurs couleurs, époques, lieux, niveaux de vie, etc. Le coran est la parole d'Allah qui a été révélé au prophète Mohammed ( paix et bénédiction d'Allah sur lui) ,c'est le dernier message de Dieu à l'humanité et non à un peuple élu ou à une tribu. Le Coran est un texte divin, absolu, valable pour tous les temps et tous les lieux. C'est ce qu'on appelle le miracle inimitable du Coran.
  4. paradisa

    Tajine de boulettes de poisson

    au lieu de faire kafta par la viande on fait kafta par le poisson c'est delicieu
  5. paradisa

    L'Islam : religion de paix, de respect et de tolérance...

    je vous invite de voir ce video la chaîne de télévision France2 http://www.safeshare.tv/v/OjP8wOyCPI8
  6. paradisa

    Tajine de boulettes de poisson

    Un petit tajine facile et rapide à réaliser et surtout très bon!!!! Alors la recette est simple : Dans le bol du robot, mettre des filets de cabillaud (ou autre poisson blanc), ici je les ai pris surgelés! Ajouter du sel, du poivre, du paprika, du cumin, du curcuma une pincée de piment fort, une poignée de persil et coriandre et une gousse d'ail. Mixer et pendant ce temps, émincer un oignon et le laisser rissoler au fond du tajine. Dans un saladier, mettre le mélange de poisson haché et ajouter un petit bol de riz salé mi-cuit à l'eau. Dans le tajine, une fois l'oignon bien cuit, ajouter un peu de coulis de tomate, saler, poivrer et ajouter une cuillère à café de persil haché Confectionner des boulettes et les placer dans le fond de sauce. laisser mijoter et déguster! et bsahatkoum!
  7. paradisa

    Tajine d'agneau sucré aux pruneaux et aux carottes

    oui j'ai d'autres recettes que je viens de poster
  8. paradisa

    Après la mort ?

    http://www.islam-fraternet.com/vie-mort.htm
  9. paradisa

    Tajine d'agneau sucré aux pruneaux et aux carottes

    bonne appetie à tous je vais mettre d'autres repas de tajines
  10. paradisa

    Les babouches

    oui c'est ça merci à tous
  11. islam c'est la paix

  12. paradisa

    Les babouches

    La babouche se fabrique au Maroc depuis des siècles. Les fabricants appliquent ce savoir faire ancestral à la réalisation des babouches. Les cuirs sont issus des tanneries de la Medina Boujloud à Fès, tout aussi anciennes. La babouche au Maroc se dit "belgha" et diffère d'une région à une autre par ses motifs et par sa forme, néanmoins elle reste la chaussure la plus portée car légère et pratique.
  13. C'est le tajine de mon enfance, celui dont les senteurs envahissaient régulièrement la cage d'escalier de l'immeuble dans lequel nous vivions en famille. L'ajout de carottes, ou de pommes de terre si vous préférez, permet d'obtenir un plat complet. Préparation : 20 minutes Cuisson : 1h05 Pour 6 personnes ¿ 1,5 kg d'épaule d'agneau coupée en morceaux + 2 morceaux de collier ¿ 1 kg de carottes ¿ 400 g de pruneaux (ou 300 g de pruneaux dénoyautés) ¿ 100 g d'amandes mondées ¿ 2 gros oignons ¿ 2 gousses d'ail ¿ 1 cuillère à café de gingembre en poudre ¿ 1 cuillère à café de cumin en poudre ¿ 1 cuillère à café de curcuma ¿ 1 dosette de safran en filaments (ou un sachet d'épices pour paella) ¿ 1 pointe de cannelle ¿ 1 petit bouquet de persil ¿ 1 petit bouquet de coriandre ¿ 1 cuillère à soupe de miel ¿ 3 cuillères à soupe d'huile d'olive ¿ sel, poivre Pelez et émincez finement les oignons. Dans une cocotte, en fonte de préférence, faites chauffer l'huile d'olive et faites saisir les morceaux de viande. Ajoutez les oignons et laissez-les suer pendant 5 minutes puis ajoutez l'ail, le miel et les épices. Couvrez d'eau à hauteur. Salez, poivrez et portez l'eau à ébullition. Couvrez alors la cocotte et laissez mijoter l'agneau pendant environ 3/4 d'heure, à feu doux, en remuant de temps en temps. Pelez et lavez les carottes. Coupez-les en bâtonnets (plus joli) ou en tronçons (plus rapide). Dénoyautez les pruneaux et coupez-les en deux. Ajoutez les carottes à la viande, ainsi que les pruneaux et le persil ciselé. Laissez cuire pendant 20 minutes supplémentaires. Pendant ce temps, faites griller les amandes dans une poêle, à feu doux et à sec, pendant quelques minutes. Broyez-les grossièrement. Au moment de servir, parsemez d'amandes et de coriandre ciselée. Transposez dans un beau plat décoré. et bonne appetie
  14. paradisa

    Du maillot de bain au hidjab

    qu'avec mon hijab mon corps m'appartient et moi seulement loin des restrictions des looks ou de modes, des magazines et sociétés commerciales qui ont réduit le statut de la femme en un simple produit à vendre. qu'avec mon hijab je donne invitation à exploiter ma personnalité, mon potentiel intellectuel et ma valeur spirituelle et humaine et non mon apparence, victoire en revanche sur la superficialité du monde d'aujourd'hui et merci à tous
  15. paradisa

    Du maillot de bain au hidjab

    " /> Somayyah a été élevée dans un couvent et adolescente, elle travaillait comme mannequin et dans des bars. Ayant grandit en Ireland et en Grande Bretagne, elle essaya les drogues et l'alcool, supporta des parents alcooliques et parfois leurs mauvais traitement. Agée de 25 ans, elle partie dans le Golfe, dans l'émirats Arabe de Dubaï, où, à travers des livres prêtés par des amis elle apprit au sujet de l'islam. "Jâllais à la plage dans mon maillot de bain et écoutais le Coran dans mon baladeur", dit-elle. "Un jour jâllais à la plage dans un taxi conduit par un Pakistanais et dont la radio diffusait le Coran. Jârrivai et mis un pied dehors pour sortir, puis je regardai en direction du chauffeur de taxi et dis: 'Non, ramenez-moi à la maison'. Je ne pouvais pas aller à la plage et me déshabiller". Maintenant Somayyah est une enseignante qui adopta le nom de la première femme martyre en islam, ne quitterait pas son appartement sans se couvrir de son hidjab. Depuis sa conversion, sa famille à refusée de la voir. Au cours des interviews, certains disent s'être convertis à cause des désillusions causées par des changements dans leurs propres traditions religieuses. Dâutres disent avoir été influencés par des maris ou des proches ou qu'ils aimaient le côté communautaire. "Jâi vu tellement de changement dans l'église qui me perturbèrent", dit Kathy Grigg, une américaine d'une trentaine dânnée dont la famille encouragea la conversion à l'islam. "Le latin fut délaissé par la masse, on ne demandait plus aux femmes de se couvrir la tête dans les églises, on leur permettait même de porter des tailleurs-pantalons. Lâbstinence de consommation de viande le vendredi était abandonnée". "La seule chose que je vénérais était de voir un Musulman prier, se prosterner au sol¿". Dr. Bilal Philips, 49 ans, un Canadien qui travailla pour le département des affaires religieuses des forces de lâir saoudiennes à Riyad, et qui était célèbre en tant que présentateur télé-religieux, dit avoir appartenu au mouvement communiste du Canada et des Etats-Unis. "J'en avais assez. En fait j'étais à la recherche de quelque chose ayant du sens", dit-il de sa conversion 24 ans plus tôt. Certains membres du personnel de lârmée américaine entrèrent en contact avec l'islam au cours de leur service durant la Guerre du Golf. Philips occupait un centre d'information sur l'islam dans une tente d'une base aérienne à Dahran, en Arabie Saoudite. Dans les six-mois ayant suivit la Guerre du Golfe 3000 Occidentaux se convertir au centre, 98% étaient des hommes ou des femmes militaires américains dit-il. Ils délaissèrent lâlcool, se vêtirent d'habits islamiques et prier cinq fois par jour était en conflit avec leurs devoirs militaires. "On se débarrassait de l'uniforme aussi vite que possible et on portait le hidjab à la place", dit une convertit, Asma Markusson, une ancienne réserviste de lârmée américaine qui grandit dans l'Illinois et voulait être nonne. En ce qui concerne les prières, "je devais les rattraper dès que j'en avais la possibilité". Une organisation appelée Muslim members of the military à désormais vu le jour à Washington afin dâborder des questions tels que les temps des prières ou le port du hidjab. Markusson dit que lorsqu'elle arriva en Arabie Saoudite en 1990 elle avait des "idées étranges" concernant les Musulmans. "Il y avait cette affaire de châtiments", dit elle, faisant référence aux amputations en tant que punition islamique pour les crimes. "Et quant est-il de ce truc des harem ?" Elle vit aujourd'hui à Bahreïn et l'une des deux femmes d'un Saoudien. Markusson abandonna le patinage artistique après sa conversion. Dâutres délaissèrent les produits cosmétiques et les maillots de bain. Jumana Sharpe, une Britannique qui est la seconde femme d'un ressortissant des émirats-Arabes-Unis, a perdue son entreprise. "Porter le hidjab à été difficile pour moi. Jâvais mon propre salon de beauté et ceci à fait du bruit auprès de la plupart de mes clients occidentaux", dit-elle. Les occidentaux convertis disent que la chose la plus difficile n'est pas de changer de style de vie, mais plutôt de subir lâliénation de la famille et des amis ou la discrimination lorsqu'ils rentrent à la maison en portant le hidjab. Certaines femmes disent qu'on leurs lança des objets. Jan Lifke affirme que son passeport fut confisqué dans un aéroport américain parce les autorités ne pouvaient croire qu'elle était Américaine ! "Ma mère me dit que jâllais finir en Enfer lorsque je lui annonçai ma conversion", dit Markusson. la source
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité