Aller au contenu

petitemaudite

Membre
  • Compteur de contenus

    62
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    240 [ Donate ]

À propos de petitemaudite

  • Rang
    Forumeur en herbe
  • Date de naissance 12/04/2001

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Tu lui p***t de demande. Au p****t de cas où. Parce que oui il y a peut-être des gens pour qui c'est pas très glamour de parler, mais là tu parles de se retrouver dans une situation où tu n'as pas le choix. Parce que oui ça existe le fait d'être bloqué et incapable de réagir même si on voudrait le faire si on était en pleine santé, alors si tu as de toute apparence une poupée gonflable en face de toi, tu fais ce que t'as à faire pour être sûr que si elle voulait se barrer eh ben c'est ce qu'elle ferait. Le sexe, au regard de l'éducation, au regard de la loi, et au regard de beau
  2. Bah non. Elle voulait dormir ensemble en sous-vêtements et pouvait pas comprendre que d'un seul coup il dépasse les limites acceptées. Rien de particulièrement étonnant là-dedans, seulement mal imaginé de sa part, et l'autre qui s'en fiche de la façon qu'elle voit les choses. A la rigueur si tu voulais douter, tu pourrais te pencher du côté de l'infâme "miol", où en gros "mouais, c'est ça, ben voyons tu as pas participé quand il s'y est mis". Mais il semble que l'idée de cette décision de justice ici, c'est qu'il y a un accord sur les faits. Effectivement, elle a pas participé. La stupeur
  3. Je commence à avoir un peu d'expérience et personne m'a jamais dit qu'il ou elle avait envie de me baiser, et moi non plus. J'ai eu du "et si on allait un peu plus loin" au début toutes nues dans le lit, mais en générale c'est plutôt les caresses et les câlins qui font message reçu. Je dis pas que je fais forcément dans la subtilité, quand j'entre dans la pièce et que je défais sa braguette en lui disant à peine bonjour, mais "j'ai envie de te baiser", c'est pas trop dans la parade nuptiale que je connais.
  4. Moi mon homme faire des efforts vestimentaires... Pour ses collaborateurs, oui ! Mbah, je m'y suis habituée. Finalement si je me pomponne c'est plus pour être admirée que pour qu'il fasse pareil. Et puis, ça colle bien à qui il est, au fond.
  5. Bon je vais pas perdre mon temps à t'expliquer le droit des personnes temporairement vulnérables, manifestement le monde et la loi qui essaie de le réguler sont trop compliqués pour toi pour que tu puisses faire des comparaisons du genre "ça marche comme ça d'habitude". Tu préfères prendre un seul exemple linéaire et simpliste et penser que grâce à ça tu as tout invalidé. À ta guise. Pour t'en sortir dans ce monde il te reste la notion de bien ou de mal et tu sais parfaitement qu'abuser d'une personne vulnérable c'est mal. Pour le reste, tu as oublié deux mots importants. L'homme a réalis
  6. Si, une personne en état de choc est extrêmement protégée par le droit, énormément de comportements sont reconnus comme illégalement abuser de leur état temporaire de vulnérabilité. C'est dur à faire valoir en situation réelle parce que ça consiste à se dédouaner d'un contrat sur lequel on s'est engagé, et il ne faut pas prendre les juges que pour des cons. Mais c'est complètement ce que fait le droit d'habitude. Concernant le fait que les faits ne sont pas caractérisés je ne vois là que de la débilité : communication orale, claire, récente et manifeste de l'intention de ne pas
  7. Ah, tu veux dire que c'est un élément en principe contradictoire avec la définition propre du féminisme, mais qu'en application, du moment que c'était ce que voulait une femme et qu'elle est la seule femme concernée, ce n'est pas en soi contradictoire, c'est un peu comme être pro-choix et choisir que son enfant on le gardera.
  8. C'est beaucoup trop long cette liste -_-° Pour mon plaisir physique, on ne peut pas y couper, il faut prendre soin de mon clitoris. Me faire un cunnilingus est la solution sûre pour me donner un ou quelques orgasmes bien satisfaisants. Il se trouve que j'aime bien donner aussi. J'ai besoin de faire des fellations souvent, parce que je me sens sexy et aussi j'aime voir mon partenaire satisfait. J'ai aussi deux partenaires femmes et j'aime bien leur faire des cunnilingus. Pour me sentir émotionellement liée, ce n'est pas qu'une question de plaisir physique. J'aime bien toutes les
  9. L'un des points principaux du féminisme, c'est donc de ne pas accepter que les femmes fassent ce qu'elles veulent parce qu'elles le sentent comme ce qui leur correspond.
  10. Dans le même ordre d'idée, c'est normal, quelqu'un qui ne regarde jamais personne d'autre que ses partenaires ? On m'a récemment parlé du fait que mon homme ne regarde que moi et qu'il ignore superbement le reste du monde. Et depuis je me suis rendu compte, que, on dirait que c'est vrai en fait. Ça arrive de temps en temps, de remarquer la nana canon qui débarque, et de voir tous les mecs qui se tordent le cou pour continuer à la regarder sur son passage. Ou bien la nana avec la paire de nibards énorme qui monte dans le métro, et tous les hommes la regardent. Et mon mec, lui, qui réa
  11. Faudrait qu'il porte des chemises. Mais je suis sûre qu'il adorerait ça.
  12. Moi je préfère nus au lit, ou sur le canapé. Mais il faut aussi savoir varier. Par exemple, moi nue qui lui saute dessus quand il revient du boulot, pour lui baisser son pantalon, le pousser sur le fauteuil et commencer direct comme ça. J'aime bien aussi que de temps en temps, on était normalement dans la pièce à faire autre chose, et il me pousse contre un mur, baisse ma culotte et commence debout ici et maintenant. Il est plutôt doux et protecteur en général, alors un petit peu de variété est assez plaisant. Ah moi le mien ça le rend dingue, ça ! Son style préféré c'est s
  13. Même avis. Après ma première fois, je me suis sentie satisfaite sur mon petit nuage quelques temps, mais après dès que je revoyais mon homme j'avais qu'une envie c'était faire l'amour. Ça prend du temps pour se lasser de cet effet-là, et après il reste les désirs causés par la libido quotidienne. Si tu as trouvé un homme qui te donne envie c'est pas très facile à lâcher. Moi c'était pas en me disant que je veux m'en débarrasser. Mais je doute que ça fasse une différence.
  14. Et des gens, autres que moi, ce sont mis à parler d'autres choses plus ou moins du fait du suivi de la discussion, ce faisant disant des choses fausses et graves. Je devais me sentir obligée d'ignorer ça ? Mais alors, pourquoi c'est pas les autres qui m'ont ignorée si c'est ce qu'il faut faire quand on s'est éloigné du sujet au fil de la discussion ? Des choses fausses et graves et hors-sujet ont été dites. Pas par moi. J'ai réagi. Cherche tes responsables ailleurs.
×