Aller au contenu

GasparddeBesse

Banni
  • Contenus

    577
  • Inscription

  • Dernière visite

3 abonnés

À propos de GasparddeBesse

  • Rang
    Forumeur forcené
  • Date de naissance 04/08/1988

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Brest
  • Intérêts
    Survivre

Visiteurs récents du profil

4 509 visualisations du profil
  1. GasparddeBesse

    Financements pour ouvrir une entreprise

    Je pense surtout que ton projet tenait bien la route , étude de marché etc .. Et voilà !
  2. GasparddeBesse

    Financements pour ouvrir une entreprise

    Des aides dérisoires.
  3. GasparddeBesse

    A quoi penses-tu en ce moment ?

    Une heure de retard.
  4. GasparddeBesse

    Financements pour ouvrir une entreprise

    C 'est un appel aux dons éventuels ?
  5. GasparddeBesse

    Êtes-vous accro à l'argent ?

    Dans un beau pays comme la France , l'argent tombe toujours.
  6. GasparddeBesse

    La citation du jour

    I live a great love story with the state.A passionate and exciting relationship. Our disputes never last very long and are for the most part the responsibility of little jesters, courtiers and courtesans who surround him and who constantly want to separate us. State my love, my bitch, my slut to me I love you. Keep watching over me.
  7. GasparddeBesse

    Êtes-vous accro à l'argent ?

    C 'est le domaine des assurances cela.
  8. GasparddeBesse

    A quoi penses-tu en ce moment ?

  9. GasparddeBesse

    faut il etre correct

    Excellent !
  10. GasparddeBesse

    Galerie photo, postez vos clichés

    Tu aurais dû faire un cercle comme moi pour que tout le monde sache où tu te situes exactement Blague à part , je "Like" bien entendu.
  11. GasparddeBesse

    A quoi penses-tu en ce moment ?

    Une offre de Pole-emploi pour le ramassage de nuit Elles semblent âgées et pas très sociables.
  12. GasparddeBesse

    manque de sommeil

    Va donc travailler gros paresseux , tu dormiras mieux la nuit.
  13. GasparddeBesse

    A quoi penses-tu en ce moment ?

    Comment lui faire comprendre que j'en ai strictement rien à foutre de toutes ces dindes ??
  14. GasparddeBesse

    Êtes-vous accro à l'argent ?

    Toujours le même , l'argent , l'anticipation par le biais de l'économie. Et un accident , vous avez relevé le rapport avec le sujet ?
  15. GasparddeBesse

    La citation du jour

    Le socle de la société est composé d'hommes ordinaires sans histoires ayant des préoccupations à la hauteur de leurs pieds. Minus de naissance, ils suivent l'ornière avec des espoirs "d'ascension bancaires", attendent pendant des années leurs promotions d'employés, de comptables, leurs augmentations de salaire de chauffeurs-routiers, leurs réductions d'impôts d'ouvriers spécialisés ou de patrons d'entreprises, aspirent à rembourser leurs maisons achetées à crédit, passent leur temps libre à s'engraisser le corps tout en se vidant l'esprit, sont contrariés -voire franchement énervés- par une rayure sur la portière de leur voiture, vivent avec des soucis d'assurés, meurent avec des rêves de retraite qui ne sortent jamais de leurs têtes. Chez eux la perspective de la retraite est comme un appendice mental, un mystère quasi génétique dont ils ne parviennent définitivement pas à faire abstraction. Ils appellent cela un "acquis social". Pour eux c'est sacré, la retraite. Tellement essentiel qu'ils passent leur existence à l'attendre . Précisons que ces minables qui travaillent toute leur vie pour se constituer une retraite meurent souvent avant la retraite, ce qui prouve que la justice divine existe, au moins en ce qui concerne les abrutis. Du berceau à la tombe ces citoyens ordinaires rasent le sol de leurs pensées triviales, caressant des chimères aussi volatiles que des gains de LOTO, aussi clinquantes, plates, vulgaires, superficielles que des écrans de télévision à plasma. Pour eux les vacances sous les cocotiers représentent le sommet de la félicité. Ils sont fiers de leurs automobiles. Ils vont aux enterrements avec des lunettes noires, fêtent leur anniversaire tous les ans de leur vie, sont farouchement opposés à la chasse mais pas contre leur "steak" du midi. Bien entendu leurs habitudes alimentaires sont infâmes, grossières, voire ignobles. Mais eux ne voient rien, c'est le principal. Leur morale se borne au code civil. Leur bonté est basée sur les arguments commerciaux des publicistes. Leur vue humaniste est réglée sur les fluctuations économiques. Les pieds bien sur terre, jamais ils ne décollent. Il faut toutefois reconnaître leurs mérites : assoiffés de confort aussi bien mobilier qu'intellectuel, ils font d'excellents patriotes, de bons ouvriers, des pions dociles pour le marketing, la politique, la télévision. Ce sont les citoyens de base. Ils sont gentils, aimables, parfois même assez courtois. Il n'empêche que ce sont des minus, des infirmes de l'esprit, des atrophiés de l'âme, des pauvres types pour qui la mort se résume à des préoccupations strictement funéraires : le choix du "prestataire de services", voilà ce qui compte pour eux.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité