Aller au contenu

ZoraLaRousse

Banni
  • Contenus

    22
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de ZoraLaRousse

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  1. Suite à un message privé de panique reçu ... Je tiens juste à préciser que "la sortie payante était une plaisanterie de ma part" .. pas de panique surtout , il est vrai que j'aurais dû peut être le préciser ! Ce forum est entièrement gratuit autant à l'entrée qu'à la sortie ... soyez rassurés et dormez tranquilles braves gens ! Vous avez de telles réactions de "mecs" que je commence à avoir un doute sur votre appartenance à la gente féminine ? Pourquoi lorsque je parle d'arguments vous pensez de suite et directement à la taille de ma poitrine ? :gurp:
  2. Oui .. voilà ... de toutes façons c'est bien connu, quand on chasse le naturel il revient au galop.. donc à quoi bon essayer de tricher ?
  3. Les stats ne sont qu'un élément dérisoire d'appréciation .. Mais dîtes moi tout Vilaine, vous chiffrez votre succès ? dans l'espoir de devenir influente ici, peut être ? Vous avez peur de vous faire piquer votre place au soleil ? Je ne recherche et n'ai aucun besoin de reconnaissance, mon égo n'est pas en mal d'épanouissement, j'ai des arguments naturels convaincants qui dépassent largement toute nécessité de statistiques. Pomper l'image d'une autre ne m'intéresse pas.
  4. Pardon ??? :gurp: Il faut vraiment arrêter de prendre vos désirs pour la réalité .. vous n'êtes de loin pas le centre du monde et encore moins de mon monde , sortez vous ça de la tête au plus vite ... J'ai parlé de vous là ? cessez la parano !
  5. J'y ai suivi un ami, un jour où je n'avais effectivement rien d'autre à faire.. Il m'a dit que l'entrée y était gratuite, et là il me dit que la sortie par contre, est payante ... du coup je m'installe. J'ai tapé le mot de passe pour entrer et impossible de taper celui pour sortir.. Alors, je visite, je découvre, je participe, parfois à la lecture de certains fils, j'ai les poils qui se hérissent ou parfois une larme à l'oeil.. Je découvre surtout que le monde dans lequel je vis, ne ressemble pas à ce monde virtuel dans lequel je suis entrée. J'aurais dû emmener des gardes décor.. ca m'apprendra à être prévoyante!
  6. Oui bien sûr , vous avez tout à fait raison .. Mais je n'ai pas utilisé le terme de sado pour qu'il ne soit pas pris pour sadique .. Vilaine n'était pas du tout sadique, puisqu'elle ne refuse pas de faire souffrir un masochiste.
  7. Pour moi, la différence, la tolérance font partie de la délicatesse de la normalité... Je n'en ai pas peur, mes jugements ne sont pas "sans appel" comme les tiens .. Je ne conditionne pas mon bonheur à la souffrance d'un autre.. Ton fil me fait croire que le handicapé subit l'infantilisation pour toi .. L'anormalité ne rentre pas dans une case préétablie chez moi .. Je reste naturelle et normale devant un handicapé parce qu'il n'incarne pas le semblable à qui je ne voudrais pas ressembler, son apparence ne me renvoie pas avec brutalité à ma fragilité, à mes failles personnelles .. Aucun étiquetage chez moi ! Pas besoin d'être rassurée sur ma normalité à moi .. comme pour toi !
  8. Ah mais j'ai cité Vilaine ... Je n'ai gardé, quant à moi, aucune séquelle de cet incident sans conséquence, aucun mauvais souvenir ... Il est intégré chez moi à l'ensemble : l'immense bonheur d'être maman et de surcroît d'un enfant bien portant et plein de joie de vivre ! Je ne comprends même pas comment on peut qualifier une épisio comme la chose la pire à vivre dans ce monde, ca me dépasse ! De l'amitié à l'amour il n'y a qu'un pas ! :smile2: "Je suis fière d'avoir un ami comme Savonarol, que j'aime faire souffrir. (J'y peux rien, c'est ce qui me rend vivante)." Vilaine est maso ! je répète Vilaine est maso !!! Elle recherche son plaisir dans la douleur des autres .. psychologiquement (humiliation) et physiquement (handicapé) Oui votre "ami" est tellement hors normes, que vous avez voulu le réduire au grade d'handicapé hors norme sur ce forum, alors qu'on le voyait justement, pour une fois peut être dans sa vie, comme un HOMME "normal".
  9. C'est d'autant plus vrai qu'elle n'arrive même pas à concevoir que quelqu'un puisse "en chier" plus qu'elle, même là elle veut être "number one" :) Elle n'arrive pas à décentrer son jugement de son propre mode de fonctionnement .. Même la plus belle chose qui soit au monde : être parent, est rabaissé à quelque chose d'handicapant, de pénible avec Vilaine .. P.S. : Et moi j'ai le droit de m'exprimer parce que "j'ai eu une épisiotomie sans anesthésie" et j'ai "accouché par voie naturelle et sans péridurale) (ce qui d'après vilaine serait la pire chose à vivre dans son monde) ... :cool:
  10. Le sujet commençant à s'essouffler j'aimerais poser une Question à Savonarol ! Le titre de ce topic : une maman discute avec un "handicapé".. ainsi que le fait que Vilaine précise "un très bon ami handicapé"... me dérange énormément.. Pourquoi Vilaine apporte-t-elle cette précision très péjorative à mon sens ? Cela ne vous dérange-t-il pas d'être aux yeux de votre "amie" vu comme un corps infirme? un être déficient? Je trouve que le fait d'avoir précisé que vous étiez handicapé vous charge d'un poids supplémentaire, d'un désavantage, elle vous colle une étiquette "hors norme" .. Peut être que votre "amie" aurait dû décentrer un peu son jugement de son propre mode de fonctionnement .. Dommage qu'elle vous ait stigmatisé dans ce rôle d'handicapé. Pourquoi ce besoin de vouloir définir une normalité qui corresponde (ou s'adapte) à la sienne ? à se prendre elle même comme modèle parce qu'elle a du mal à trouver des repères face à quelqu'un de différent? Je ne ressens aucun sentiment d'empathie, envers vous dans les mots de Vilaine, mais un sentiment de malaise, d'étrangeté, que j'ai du mal à qualifier .. Finalement vous renvoyez votre "amie" à un sentiment désagréable, de malaise, à sa propre vulnérabilité, à sa finitude, à sa propre condition d'être humain qui souffre.. Ce sont tous ces stéréotypes qu'elle évoque.. Le corps et non la personne ! En fait, vous lui montrez clairement ses propres limites et ses propres faiblesses inhérentes à sa pauvre et dure condition de mère de famille qui en chie ..... comme si elle se cherchait UNE EXCUSE face à vous. (Cela m'a juste rappelé un documentaire sur Marine Le Pen qui se justifiait de ne pas pouvoir être raciste ..parce qu'elle avait une amie "NOIRE" qu'elle avait d'ailleurs prise comme marraine pour sa fille) :)
  11. ZoraLaRousse

    La citation du jour

    Une manière déplaisante de dire la vérité ? .. connaître le prix de tout et la valeur de rien (mordant et noir mais sans tomber dans l'absurde.. (et ça c'est l'art justement, le plus dur à exercer)
  12. Oui bien sûr, d'où le lien entre la récurrence des propos Vilainiens et votre signature "Ni rire, ni pleurer mais comprendre". Spinoza Comprendre rationnellement Vilaine, et en la comprenant éprouver la paix de l'âme .. Le salut dans et par la connaissance de Vilaine , voilà la leçon de cette grande philosophie, n'ayant de cesse de nous affranchir des pathos, en nous incitant à prendre conscience que la fonction de l'être humain est d'en chier, non pas de rire ou de se lamenter sur sa situation pire ou moins pire .. Elaborer des fils débiles pour nous amener à une connaissance de la réalité humaine et nous dispenser des leçons de grande sagesse en relativisant même les sujets les plus graves et lourds ...
  13. La décence veut que l'on compare ce qui est comparable et que l'on ne touche pas à certains sujets "sensibles" .. et comparer la vie d'une mère de famille à celle d'un handicapé est juste "déplacé" à mon sens ... Mais j'imagine que l'image que Vilaine avait en tête était de nous faire un résumé du quotidien aux couleurs de "parcours du combattant" autant au sens propre qu'au sens figuré, d'une mère de famille débordée et d'une personne à mobilité réduite .. L'organisation de la vie (surtout sur le long terme) de ces deux personnes n'étant pas du tout comparables en soi.. cela peut s'apparenter à un manque de tact évident de la part de l'auteur de ce fil.
  14. L'auteur de ce fil prouve surtout qu'il peut y avoir des stigmates invisibles et qui peuvent discréditer largement aussi .. "dure d'oreille" qui s'ingénue à vouloir avoir raison même quand elle a tort. La provocation constitue également une forme de dévoilement d'un gros handicap qui est de "perdre la face".
×