Aller au contenu

Splanchnopleure

Membre
  • Contenus

    288
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Splanchnopleure

  • Rang
    Forumeur activiste
  • Date de naissance 12/03/1995

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  1. La photo sur tel temple des délices était top ♥

      aa
  2. La compréhension n'implique pas le fait de cautionner, c'est le résumé de ma pensée! Mais en effet les assoc sont insuffisantes et à notre échelle individuelle on ne peut pas faire grand chose de plus Pareil, j'ai vu plus de reconnaissance dans les yeux de sdf à qui j'ai accordé 10mn de mon temps que dans ceux à qui je donnais quelques piècesLeur plus grande tristesse est d'être ignorés, qu'on ne les regarde plus, qu'ils n'aient plus l'impression d'exister.. Ca me rappelle un prof qui bosse dans un hôpital "spécialisé" dans les sans abris il disait que certains se mettaient à pleurer quand on les prenait en charge car c'était la première fois depuis longtemps qu'on faisait attention à eux..
  3. Non mais maintenant qu'il est autant qu'il vive aussi, et c'est un soutien au quotidien pas un lot de consolation éphémère qui l'handicapera par la suite
  4. Ben ça dépend du sdf, pas si le chien vient se frotter à moi dans le métro mais sinon pq pas, maintenant qu'il est là.. (Je veux dire que c'est pas top d'avoir un animal qund on a du mal à survivre, mais si c'est un lot de consolation plus grand que tout le reste pq pas et même si je n'approuve pas plus que ça, ne pas lui donner ne changera pas les choses)il y en a qui donnent à WWF quand des enfants crèvent de faim, donc donner à un sdf qui a un chien me semble un moindre "mal"
  5. Ouaip mais en gros le débat c'est ce qu'on cautionne en donnant à un SDF, et il y a des actes/loisirs plus légitimes et compréhensifs que d'autres au delà de l'aspect "on donne sans regarder ou on donne sous conditions" il y a trop de nuances entre ces deux façon de voir les choses je pense
  6. Là je suis d'accord, mais il a une différence entre boire une bière pour un moment de convivialité qui est très important et se torcher la gueule nuire à soi et aux autres, ais c'est vrai qu'à ce moment il est difficile de savoir ce que va faire le SDF de sa soirée, mais quand on donne à quelqu'un qu'on voit souvent, on voit à peu près son comportement pour reprendre mon exemple précédant je ne donnerais pas au sdf bourré qui m'insulte chaque fois que je lui passe devant mais je ne m'empêcherais pas de donner à qq sous prétexte qu'il a une bière à la main Et moi j'essaie de te convaincre que tu vois des choses erronées ^^je comprend ton point de vue global mais tu n'étudies pas assez le fond de ce que tu dis je pense
  7. Non mais sérieux un clochard en boite vous croyez qu'il est bien? Si c'est vraiment quelqu'un en situation précaire, qu'il est mal sapé et négligé (déjà, il ne va pas rentrer) et en plus se fera dévisager par tout le monde ce qui n'est pas très favorable pour son bien être. Bref n'importe quoi, ils survivent, et c'est juste totalement irresponsable de risquer sa vie pour un moment de luxe, après chacun fait ce qu'il veut, mais ça demeure irresponsable. Sérieusement, que les gens fassent leur vie ok, mais ce n'est pas pour autant que c'est un choix sensé et que l'on doit encourager
  8. Lol.. imagine quelqu'un qui fait la manche pour se payer un voyage au caraïbe, tu trouves ça normal?Evidemment j'exagère mais c'est l'idée, le luxe n'est pas de l'ordre du besoin, et se payer une entrée en boite quand tu vis dans la rue c'est du luxe, c'est tout. Les 10% restants sont là :p (quelle matière d'ailleurs?) Les SDF ont droit à ce qu'ils veulent mais les donateurs ont le droit de choisir à qui ils donnent selon leurs critères, bref on tourne un peu en rond mais voilà c'est une question d'état d'esprit, perso je fais tout de façon pragmatique et bien que je comprenne certains comportements je refuse simplement de les cautionner
  9. L'argent que tu reçois, tu le reçois car tu apportes une aide à l'état en travaillant pour Un sdf ne "fait rien pour toi" tu l'aides par compassion c'est beaucoup moins formel! Moi quand je donne je ne me soucie pas de ce que la personne va en faire, car quoi qu'elle me dise je ne la connais pas mais si je fais cette démarche c'est vraiment pour aider la personne et je trouve dommage qu'elle s'en serve pour se tirer une balle dans le pied. Donc quitte à faire un choix (puisqu'encore une fois celui ci s'impose dans la mesure où on ne peut donner à tout le monde) je choisis la personne qui m'a l'air la plus apte à recevoir mon aide. je donne à celui qui se présente dans le métro en faisant des petites blagues et en montrant qu'il veut s'en sortir, je ne donne pas au mec qui me gueule dessus en me traitant de pute en me disant que je dois avoir le sida tellement je me tape n'importe qui et qui agit comme ça sur toutes les filles qui passent (tandis que la première fois qu'une amie l'a vue, elle lui a donné une cigarette car il reprenait les mégots des gens, il avait l'air sobre et l'a gentillement remerciée, elle repasse le lendemain il était bourré il l'a insulté comme il l'a fait pour moi et tout le monde, à ce moment là elle n'a pas regretté mais elle a su qu'elle ne lui donnerait plus) Enfin voilà je comprends que cela puisse vous choquer qu'on se même les dons que l'on fait mais on est toujours un peu égoïste et on désire avoir la satisfaction de s'être rendu réellement utile et pas juste généreux
  10. On ne juge pas. On n'a pas les moyens de donner beaucoup et à tout le monde, il est donc normal lorsqu'on fait un "sacrifice' pour quelqu'un d'espérer que ça lui apporte une aide, même minime, et non une aide à sa propre destruction. LOng Nao je comprend tes propos seulement c'est un cercle vicieux, plus ils boivent plus ils sont en mauvaise santé plus ils sont déprimés plus ils boivent.. Donc certes on ne peut leur reprocher mais on a le droit de refuser de cautionner ce type de comportement. C'est triste de "sélectionner" comme ça, mais quand on n'a pas énormément d'argent on a envie qu'il soit utilisé à bon escient, ou du moins, au "meilleur escient" possible
  11. L'alcool ne réchauffe pas, au contraire, c'est juste une sensation mais physiologiquement le corps se refroidit donc c'est dangereux.Et non, les besoins de bases c'est manger boire dormir Je ne comprend pas comment on peut encourager des SDF à boire, ils se tuent et mettent en danger les autres je ne vois pas le côté positif Bref la tolérance à l'extrême c'est des conneries
  12. Je croise 5 SDF par jour donc forcément je ne peux pas donner à tous (surtout que je n'aurais pas de taff avant 30 ans) ce qui fait que je donne à ceux qui me sont sympathiques, qui expliquent leur situation sans nous dire qu'on est des feignants égoïstes (une fois il y en a un que je n'avais pas vu rentrer car j'étais avec un livre et de la musique, il m'a stigmatisée devant toute la rame pour montrer comment les gens s'en foutent, ce n'est pas du tout mon genre et ça m'a énormément énervée) Mais les réponses style "il fait ce qu'il veut du fric qu'on lui donne" oui certes mais c'est normal de ne pas avoir envie que la personne que tu veux aider se détruise en buvant de la piquette. Vous ne vous êtes jamais fait agresser par un clochard bourré.. C'est flippant et vraiment triste quand c'est quelqu'un d'habituellement correct
  13. exquises photos sur le temple des délices, mes compliments =).

      aa
  14. Euh en fait ça se passe comme ça pour toutes les études cliniques, le projet est soumis à un comité d'éthique + à l'ANSM qui vérifie la plus grande sûreté bref on n'est jamais à l'abris d'un effet indésirable le psychiatre n'y peut rien..
  15. Prendre soin de soi c'est contre nature ?
×