Aller au contenu

democrypte

Banni
  • Contenus

    67
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de democrypte

  • Rang
    Forumeur en herbe

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. L'Homme n'est pas fondamentalement bon ou mauvais, et s'ils sont "tous pourris", c'est que nous leur permettons, en ne faisant pas nôtre boulot de citoyen. Créer un cadre dans lequel il serait impossible (ou presque) pour nos représentants, de l'être, c'est le minimum. Les politiciens, après chaque magouille d'un des leurs qui se fait prendre. Ils parlent de confiance des français à regagner. Je crois qu'on est la plupart à avoir sorti ce mot (confiance) de nôtre vocabulaire, quant il s'agit de politique. La confiance n'a pas lieu d'être. Nous n'avons pas à croire aux Hommes. On parle de la gestion d'un pays qui est le nôtre. C'est du sérieux. La confiance ? Ou un cadre offrant la certitude d'une probité indispensable ? Au pouvoir, on doit être fliqué, et si ça ne leur plait pas. Qu'ils dégagent et laissent la place
  2. Euh..c'est peut-être aussi que vous écrivez avec vos pieds ? Juste une idée comme ça.. Je ne vais pas vous refaire toute l'histoire de France, et ce n'était pas un point fondamental de mon propos. L'élan qui a porté le peuple à cette époque, c'est bien la misère et le manque de prise directe sur son destin. Résultantes d'un pouvoir sans limites (réelles) ni contraintes (sérieuses). Seule raison pour laquelle j'évoque François Hollande Louis XVI. J'ai répondu à vôtre "comment". En se mettant d'accord sur les règles, et en les imposant. Se mettre d'accord réclame moulte débats. Imposer le fruit de ce travail à nos représentants, ne se fera que par la réécriture de la constitution (imposant donc les limites que l'on souhaite). Des assemblées citoyennes feraient un très bon job.
  3. Je ne comprends absolument rien de votre salmigondis. Vous défendez l'idée non-démocratique que nous devrions laisser des représentants (qui dans les faits nous démontrent chaque jour qu'ils ne représentent qu'eux même), écrire les règles et les contraintes qu'ils auront à subir ? Le conflit d'interet ça ne vous parle pas ? N'importe qui serait mieux placé qu'un politicien, pour écrire ses contraintes et ses limites. Ma réponse à vôtre question (comment le peuple peut-il prendre le pouvoir), elle est celle là: Le prendre en se mettant d'accord sur les contraintes que devront subir, ceux qui le volent de façon flagrante et éhontée.
  4. Si tu veux cliver, et bien clive. Cependant, je ne te suivrais pas. C'est peut-être compliqué pour toi, mais le peuple: c'est tout le monde. Raciste/anti raciste, généreux/radin, fermé/ouvert.. Bref le peuple c'est tout le monde. Une démocratie, c'est sensé être un mot qui définie l'auto-détermination du peuple, seul responsable de ses choix (bons ou mauvais). La constante pour parvenir à cet état "adulte", c'est de créer un cadre très contraignant, empêchant ceux à qui nous conférons nôtre pouvoir collectif, d'en abuser contre nous. Le peuple doit prendre le pouvoir, celà veut dire que nous devons nous mettre d'accord sur les mesures à mettre en place, pour être maitres et non serviteurs. C'était un peu le but de la décapitation de Louis.. La démocratie, c'est une opposition à la tyranie d'un pouvoir sans limite (celles qu'ils se donnent étant risibles hein). Un constat historique simple: Un pouvoir sans limites (sérieuses) en abuse.
  5. Le peuple, en l'état actuel, c'est ceux qui n'ont aucun pouvoir de contrainte envers leurs dirigeants.
  6. Monsieur Cahuzac tombe (alias monsieur "compétent"), et tout le reste du gang lui crache à la gueule (ce qu'il mérite surement, mais de nôtre part, pas de celle d'autres arnaqueurs). Même dans le tragique, il y a du burlesque. Voir tous ces repris de justice (ou pour d'autres de justesse), mettre en avant le mensonge de Cahuzac, comme étant le plus grave dans cette affaire, c'est tellement énorme.. Encore ce matin, Fabius (dois-je le présenter ?) -Fafa Schultz pour les intimes-. Monsieur "j'ai rien vu, rien entendu" lors de l'afffaire du rainbow warrior, vient nous dire sur rmc, à quel point il est outré par le mensonge de son ami (puis-je vomir ?). On en est arrivé à un stade ou il ne reste plus que le rire, alors rions. Rions nerveusement devant nôtre impuissance.. On a pas besoin d'excuses d'une bande de mafieux. Nous ne sommes pas encore tous atteint du syndrome de Stokholm, et leurs mots, ils peuvent se les carrer profond. Le peuple doit prendre le pouvoir, point.
  7. democrypte

    Le changement...

    Bah écoute, j'ai pas spécialement d'empathie pour des parasites tel que nos élus. Je crois que ça doit se sentir :smile2: .Passer une vie à s'engraisser sur nôtre dos, tout en nous mettant sur la paille. Je sais pas, instinctivement, j'ai envie de mordre (mais je me retiens). Leurs jeunesses, on peut en parler. Se former à devenir à vie un manipulateur/glandeur aux grands airs, c'est dur dur. Je vais verser une larme..*sniff. Tu veux dire que chaque groupe d'idées se rassemblerait pour former une entité conséquente ? On pourrait appeler ça: Un parti Pourquoi pas faire aussi des élections, ou nous présenterions un chef porteur de nos idées ?? Mince, je me suis presque fait avoir par ta subtilité ^^ Se rassembler, -en l'état- autour d'un parti qui proposerait une mise à jour de nos institutions tendant vers la fin du professionnalisme politique, et des magouilles qui vont avec, ça sert à rien. L'idée, avant d'être portée, elle doit attiser le désir, vivre et pénétrer les coeurs. Ne pas être corrompue par le côté clivant des partis. Tu proposes un truc comme ça maintenant, t'es taxé de suite de populiste par tous les millionaires de la télé/radio/presse écrite, et ta belle idée, tu nous la grilles pour vingt ans. C'est trop énorme. Ils ont tous à y perdre, médias/politiques même combat, tous unis contre ton parti ! Tu penses quoi du régime de Cuba ? Autant se préparer dés maintenant, aux questions pertinentes auxquelles il faudra répondre :smile2: Non, mais à cette heure, j'ai pas d'idées pour changer le monde :p
  8. democrypte

    Le changement...

    @jimmy, Le pouvoir, il s'obtiendra à un moment ou un autre, par la force. Qu'elle soit d'ordre politique ou physique. Si tu penses que la démocratie est une belle idée qu'on nous vole. Si nous sommes nombreux à le penser, on peut donner du poids politique à cette idée. Forcer le débat. Forcer les vieux grassouillets consanguins, et autres mafieux au pouvoir, à se confronter à une argumentation imparable etc. Eveiller les consciences, ça offre une chance infime en plus de ne pas se faire à nouveau arnaquer, pour le jour ou nous aurons la possibilité de redistribuer réellement les cartes. Il faut forcément passer par cette étape. Je comprends pas ton point de vue. Après faut échanger, apprendre, proposer des idées. Sinon, on sera toujours les dindons de la farce. C'est pas un projet à court terme, c'est clair, mais bon, on va pas se pendre pour ça. On peut très bien vivre sa vie dans une non-démocratie. C'est un peu le cas de presque tous les humains qui nous ont précédé.
  9. democrypte

    Le sionisme

    Le sionisme existe bien, et je dirai même plus, c'est un don de Dieu (prosternez vous !!!). Dieu, dans sa miséricorde, a décidé d'offrir aux "nons-élus" une seconde chance. Malgré leur infecte nature, s'ils obéissent fidèlement à leurs maitres naturels, ils auront le droit de ramper honteusement sur Terre. Destin flateur pour ces ersatz d'humains me direz-vous. Et bien oui, Dieu est bon ! Le sionisme est dans la nature de tout Homme doté d'une conscience. Soyons sérieux ! Tu possèdes quelquechose que je veux. Je monte une arnaque/je te mets des tartes/je te vole etc. C'est la nature humaine, et s'opposer au sionisme, c'est s'opposer à nous même.. Relisez vos livres d'histoire ! Il est très important de se référer à nos connaissances scientifiques L'évolution constatée est un fait ! Il y eut d'abord une horde de peuplades barbares (roumains/suèdois/anglais etc.), puis un jour, de ce tas d'excrément. Dieu décida de créer le premier sioniste
  10. democrypte

    Le changement...

    Je ne reprends pas ce sur quoi nous sommes daccord. Je pense qu'éveiller les consciences, c'est énorme. Si c'est assez, je ne sais pas, mais c'est énorme de mon point de vue. Je ne suis pas le porte parole de Chouard, mais lui même le dit: Instaurer un jour, une réelle démocratie, expurgée du sophisme des pros de la politiques, des conflits d'interets, et des crapules affichées. Celà n'en fera certainement pas un paradis sur terre. Cependant, vu d'ou on part, pour moi, ça serait juste magnifique. Tu veux faire quoi sans sortir du cadre des menteurs-voleurs ? C'est leur foutue création, pas la notre. J'ai 31 ans, j'ai fait des études, je bosse, mais c'est pas normal. Y'a comme un arrière gout de pisse dans l'air ambiante . Alors pour en terminer avec Chouard. Je pense que son analyse est salutaire, car il sattaque à un mécanisme, et non aux individues qui le représentent. Il cherche la concorde, et c'est compliqué. Chapeau bas. Sinon, je ne comprends pas bien tes objections Tu ne les définis pas suffisamment. Pour moi, les nombreux conflits d'interets qui jalonnent notre espace "démocratique", sont la cause principale des maux que nous subissons. L'info, c'en est une parfaite démonstration. Dans un système capitaliste, les médias -qui auraient un rôle majeur dans une vraie démocratie- appartiennent forcément aux riches qui peuvent se les payer. Alors on se retrouve avec des unes la veille d'une élection présidentielle, affichant un candidat "des pauvres" en mode Mao. Le présentant donc comme un dictateur potentiel. Ce n'est pas juste anecdotique. On peut rien faire dans un système façonné pour nous prendre et nous reprendre. Merde, on va tous à l'école, on le sait que les premiers bouquins qu'un politique en devenir se farcie, c'est les Machiavel, Sun-Tzu et autres salopards manipulateurs de masse. Mais non, nous, ils oseraient pas :smile2: Tu veux faire quoi dans ce bourbier intergalactique ? Pour l'instant, on a aucun pouvoir, donc bon..
  11. democrypte

    Le changement...

    Salut, Influencé, je pense pas. Par contre, le discours et l'envie démocratique d'Etienne Chouard, m'ont touché. Il est plus cultivé que moi, et a su mettre en corrélation ma frustration démocratique, avec l'explication historique ET humaine qui s'impose. Il énonce un constat, et cherche -n'impose pas- des solutions. C'est ce que je pourrais moi aussi faire. Une méthode saine, et ça change. La professionnalisation de la vie publique/du politique, ça crée de façon flagrante des conflits d'interets/magouilles de toutes sortes, et desinteret de l'electeur, qui n'est qu'une personne à convaincre à un instant précis (sachant qu'ils seront comparé à d'autres enculés, pas la peine de faire trop d'effort, ça passe normal lol). Le problème numéro 1 qu'il cerne, et je suis de son avis. C'est que LES constitutions, sont toujours écrite par ceux qui nous gouvernent. Ils instaurent donc un système leur permettant de "survivre" malgré leurs magouilles, et autres trahisons. Je suis totalement en phase avec son opinion, lorsqu'il dit que nos élus ne sont pas plus compétents que le pochetron du coin (c'est un peu de moi en fait, mais le message est le même ^^). On fonce dans le mur, et je vois pas, comment, même un trisomique ferait pire.. Le paradigme à quiter, c'est celui là. Nous ne sommes pas des enfants, et sommes plus de 60 millions. Mon voisin n'est pas plus bête ou irresponsable qu'un Hollande ou Sarkosy. C'est même l'inverse.
  12. democrypte

    Le changement...

    "Sortir du cadre", ça va devenir une obligation. Après, c'est une question de point de vue. Je pense qu'on a pas des dirigeants qui roulent pour leurs peuples, et je crois que ça se voit.. L'incompétence, je n'y crois pas une seconde. Les pros de la politique, sont un énorme problème. Il faut les faire disparaitre de la surface du globe -voir de la galaxie-.. Le tirage au sort, ou un mandat non-renouvelable et extrêmement court, seraient de réélles solutions pour les affaiblir (eux ne le voteront pas ça ^^). Car il faut affaiblir nos dirifgeants ! Leurs conneries de "France forte" "politiques forts", c'est une bêtise sans nom. On fait clairement pas parti de la "team France" parce qu'on est français. C'est pas une équipe, et affaiblir ceux qui peuvent -de part leurs fonctions- nous causer préjudice, c'est un minimum. La fausse démocratie représentative, on a assez donné non ? Je sais pas, deux cents ans que le peuple n'a absolument pas le pouvoir/qu'il est désinformé/manipulé/saigné, par des vieux grassouillets consanguins, voir des délinquants notoires.. C'est pas assez ? Ils ne bossent pas pour le bien commun, ils sont des acteurs. On peut pas continuer comme ça. Le système de l'élection en l'état actuel, ça c'est absurde. T'as des chefs de "gangs" qui se battent entre eux au sein de leurs familles ( ne comptant que quelques milliers de membres). Les gagnants se présentent aux élections (ce ne sont donc que des "chefs de gangs"). Et tous les gens normaux qui ne font pas parti de la pègre, se retrouvent à n'avoir comme seul choix que enculé A ou enculé B... Je comprends pas comment ça a tenu si longtemps :smile2: Là, on a viré Sarko parce que bon.. ça serait trop long ^^ Mais dans 4 ans, une fois que Hollande nous aura mis la misère. Ils sont capable de nous laisser le choix entre celui qui vient de nous saigner, et celui d'il y a 5 ans. Le cadre , c'est une arnaque. On ne peut rien faire sans en sortir.
  13. democrypte

    Sarkozy mis en examen

    Oui oui, on a compris. Il se représente pas (il devait pas en avoir l'intention de toute façon), et il a un non-lieu dans quelques années, quant on sera passé à une autre affaire plus croustillante. J'aimerai pouvoir changer de programme un jour. C'est toujours la même histoire
  14. democrypte

    Le changement...

    Il ne peut y avoir de changements allant dans le sens que le peuple souhaiterait (probité/compétence/dévouement de nos "chefs" etc), sans sortir du cadre que les "voleurs de pouvoir", ont instauré, pour que nous n''ayons aucune prise sur eux. Il n'y a aucune solution aux questions posées, sans changer de paradigme. Nous n'avons absolument aucun pouvoir de contrainte. Nous ne faisons donc que brasser du vent. Tout est question de rapport de force, et nous sommes bien trop faible pour être entendu. Une faiblesse organisée et programmée par des générations d'enflures en costard-cravate. C'est pas une question de parti politique A ou B, mais de cadre. Une vraie démocratie ne permettrait jamais -par exemple- que des personnes condamnées puissent se présenter à des élections. C'est un risque idiot. Nous sommes bien assez nombreux pour ne pas "laisser une seconde chance" à des voleurs. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que cette "chance" ne leur est pas accordée par le peuple, mais par eux même.. Bref http://www.youtube.com/watch?v=CyuzX2RXvrM
×