Aller au contenu

BLodge

Membre
  • Contenus

    35
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de BLodge

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  1. (Dernière danse ?) Poème
  2. Oh c'était gentil ca... Et bien merci ! :-)

      aa
  3. Coucou, une nouvelle?! Bienvenue à toi!

    Je commence à remplir tes commentaires!

    :)

      aa
  4. T'es un gros malin, toi, hein...:D Alors ? :)
  5. C'est un peu simple de retourner une question sans y répondre mais je n'en attendais pas moins. Que penses-tu donc des personnes, de plus en plus nombreuses, qui sont dépendantes de la nourriture (de préférence grasse et sucrées) ? Qui souffrent de TCA ? Qui sont en manque quand elles ne peuvent pas assouvir leur besoin de se remplir ? Qui se détruisent la santé de par leur dépendance à une consommation excessive de nourriture ? Quelle différence fais-tu entre ces personnes et un drogué (selon ta définiton de ce mot que tu n'as toujours pas donnée) ? Non, vas-y, ca m'intéresse franchement. J'ai peut-être un problème... :)
  6. Quelle est ta définition de drogue ? C'est vrai que les TCA dont l'hyperphagie sont vraiment minimes, de plus leur diminution est flagrante. Mais tout va bien, ca n'amène pas de problèmes de santé publique non plus. Je peux rire aussi ? :smile2:
  7. Et tu penses vraiment que si l'on éliminait l'argent on ne trouverait pas autre chose pour avoir exactement les mêmes coportements ? C'est un peu naïf, tu ne penses pas ? C'est nous-même qu'il faut remettre en question, en premier lieu. C'est bien la seule chose qui aie du sens. Tu pourras passer ta vie à cracher sur l'argent et la société jusqu'à sur ton lit de mort, dis-moi, à quoi celà aura servi ? Hormis entretenir une certaine haine, un certain mépris des autres et te satisfaire dans ton orgueuil qui nourrit quoi... ? Ton ego. Je pense que l'argent fait echo à l'orgueil, au désir de puissance, désir de possession... On pourrait en trouver des centaines, tous en rapport direct avec l'ego. C'est là que je vois la base de tout et pas seulement de l'argent. C'est là-dessus qu'il faut travailler, à un simple niveau individuel ta vie s'en trouvera transformée. Pourquoi vouloir changer les autres quand on est pas capable de changer soi-même ? Ca n'est pas notre rapport à l'argent, non, mais notre rapport à nous-même (et donc aux autres, par ricochet). Tout vient de là, j'en suis intimement convaincue, essaie d'en prendre conscience, tu vivras beaucoup mieux. :)
  8. Je continue à penser que c'est n'importe quoi. Autrement dit: L'argent est un objet, ni plus ni moins. Il n'a que le pouvoir qu'on veut bien lui conférer. Tu ne peux pas le nier. Pourquoi cet esprit de compétition, pourquoi une bonne situation ? Pour de l'argent ou pour l'ego ? A quoi fait résonnance l'argent chez l'individu ? L'argent est vraiment la base ? Essaie d'y réfléchir plus en profondeur... L'argent n'est qu'un moyen, pas une cause. Dire que l'argent est le problème de l'Homme c'est aussi superficiel que de dire que l'alcool est le problème de l'alcoolique (pour aussi rester dans le sujet) ca peut paraître vrai mais ca ne resiste pas longtemps à une reflexion plus poussée. Mais c'est plus facile et plus confortable. Je te le dis, il ne faut pas vouloir remettre la société en question si tu n'es pas prêt à te remettre toi-même en question.
  9. Pas d'accord. L'argent n'est ni plus ni moins qu'un moyen. Qu'il n'y aie plus d'argent ne changera rien à l'affaire, on aura pas réglé le fond du problème. Un petit travail sur l'ego serait déjà un bon début... :)
  10. Réapprendre à vivre ? Non, mais les seules solutions envisageables sont d'une utopie sans nom. Mais il faut bien constater que la société dans laquelle on vit est anxiogène et aliénante. Il faudrait commencer par l'éducation, il faut toujours commencer par la base. C'est pas un truc qui peut changer en quelques années. Mais déjà rien que le fait d'y réfléchir et de se poser des question à un niveau personnel est une avancée. C'est ce que je veux croire, du moins.
  11. Ah, ben si ca peut te faire plaisir, j'ai rien contre, moi, dans le fond. La poule aux oeufs d'or et une certaine paix sociale, en plus. Essaie d'interdire l'alcool et vois ce qui se passerait.... :) Quant aux problèmes de modération, ils viennent bien de quelque part. J'imagine qu'il y a toujours un problème psychochologique qui entraîne l'alcoolisme ou les comportements à risques (dépression, traumatismes, trouble psychiatrique...) alors si ca n'était pas l'alcool ce serait autre chose, finalement. C'est sûrement par là qu'il faudrait commencer...
  12. Ouep' On devrait tout interdire. Mieux: suicidons-nous avant qu'il ne nous arrive quelque chose...:)
×