Aller au contenu

Armatus

Membre
  • Compteur de contenus

    24
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    6 [ Donate ]

À propos de Armatus

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 12/05/1985

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. Donc ma copine déclare seule, mais si on a nos deux noms sur le bail, la taxe d'habitation n'est qu'à son seul nom, c'est ça que je trouvais bizarre... Donc pour vous remercier de votre aide, je vous donne l'épilogue de l'histoire, puisque j'ai appelé les impôts. Ca peut vous servir ! Alors pour le rattachement, j'ai le droit tant que j'ai 25 ans ou moins durant l'année que l'on déclare, donc en 2010, et pas besoin d'habiter chez mes parents. Et ils m'ont dit que tant que je déclarais pas moi-même, je n'ai pas à déclarer mon déménagement, puisqu'à leurs yeux, je "n'existe pas encore". Par
  2. Merci pour vos réponses. Oui, je suis en concubinage. Je vis avec ma copine, mais je suis toujours étudiant, ce sont mes parents qui m'aident à payer ma part de loyer (merci à eux !). Il me semble avoir vu que tant que je suis toujours à leur charge, je peux être rattaché à leur foyer fiscal, même si je n'habite pas chez eux.
  3. Bonsoir à vous. Je me pose une question, qui nécessite votre avis. Normalement, quand on déménage, on doit déclarer sur la déclaration de revenus de l'année suivante le nouveau domicile et la date d'entrée dans le logement... lorsque l'on remplit une déclaration de revenus ! Je suis encore rattaché au foyer fiscal de mes parents et je vis en colocation avec ma copine. Je précise que nos deux noms sont sur le bail. Mais si j'y habite depuis maintenant deux ans, je me rends compte que je n'ai jamais déclaré ce déménagement aux impôts (je m'étais jamais posé la question, vu que je n'ai jamais
  4. Ouais, alors non ! D'abord, il faut distinguer selon qu'on parle de mineur émancipé ou non, ce dont ne parlent pas les liens que vous mentionnez (c'est dire à quel point les "trucs et astuce" des sites officiels sont pas toujours opportuns). Ici, a priori, il n'y a pas d'émancipation. En droit, un mineur non émancipé est frappé d'incapacité juridique. Il ne peut pas contracter seul, et il n'a pas la capacité pour agir en justice... Donc le principe est l'impossibilité d'agir en justice sans représentant légal (art. 389-3 et 408 du code civil). La loi fixe des cas dans lesquels un mineur peut
  5. Joyeux anniversaire :)

  6. C'est ce que je viens de faire, ça a marché ! Merci pour ton aide :)
×