Aller au contenu

Kefta

Membre
  • Contenus

    17
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Kefta

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 08/08/1990

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Lyon
  1. Kefta

    Sondage : Marine Le Pen en tête au premier tour !

    Pour apporter mes connaissances sociologiques sur l'électorat du Front Nationale, moi qui suis étudiant en urbanisme, j'ai pu contasté pendant ma formation qu'en fait, pour résumer rapido jusqu'à la Libération, les français vivaient dans des villes denses où se mélangaient les activités administratives, politiques, culturelles et sociales, la ville acceuillait l'exode rural et étranger tout en remplissant sa mission intégratrice. A cette époque, les conservateurs étaient majoritairement les ruraux, qui voyaient les révolutions sociales et prolétaires urbaines comme une crainte. Pendant les "Trentes Glorieuses", l'Etat a pris des mesure sans précédent pour tenté d'enrayer la crise du logement de l'époque en construisant de "grands ensembles" flambant neuf mais qui vont très vite se dérader et cumuler les contraintes pour connaitre les problèmes que l'on connait aujourd'hui. A cette époque, les banlieusards, autrefois habitants des quartiers pauvres et insalubre des grandes villes, on certe trouvé en banlieue un meilleur confort que ce qu'il connaissait, mais ils se sont petit à petit exclu des activités intégratrices de la ville-centre. Ce qui sont resté en banlieue se sont appauvris et en quelques sorte exclu socialement, mais voter majoritairement à gauche, surtout extreme gauche. Dans les années 80 est né un nouveau style d'habitat, la maison individuelle en lotissement pavillonaire. C'était l'occasion pour certains urbains de relier avec les grands espaces de campagne, mais à proximité des villes, dans des espaces que l'on appelle "périurbains". Les conséquences ont été les mêmes que pour la banlieusardisation et on commence a le voir aujourd'hui, l'éloignement du centre ville les ont exclu peu à peu de la société, lieu d'intégration, ils ne font que "consommer" la ville (par le travail généralement) mais n'y participe plus et s'enferme en rentrant le soir dans leur maison. Les habitants de ces espaces sont notamment à l'origine, la classe moyenne issue des "Trente glorieuses", mais qui depuis doivent faire face à de nombreux problèmes, la crise économique qui commence à les toucher, la hausse du carburant car les habitants de ces espaces sont totalement dépendant de leur voiture, ... De plus en plus exclu du fait de l'étalement urbain, eux qui n'habitent pas la ville mais n'en sont pas loin, ont l'image de celle-ci comme un lieu de violence et de pauvreté sociale ... faussé par le fait qu'ils ne la vivent pas, d'où l'augmentation du front national. C'est rapidement dit mais c'est l'idée ... biensur, ca ne represente qu'une partie du front national.
  2. Kefta

    Islam: "menace" pour 42% des Français

    Des musulmans qui ne sentent pas intégrés ne représentent qu'une minorité, dont on parle beaucoup et qui elle meme fait beaucoup de bruit, ce qui nuit à l'image de la majorité. On ne devrait pas avoir peur d'une religion alors que nous meme nous étions un pays très religieux il y a encore 50ans. On devrait plus s'inquiéter de la montée de pouvoirs des islamistes, qui ne sont pas des religieux mais des gens assoifés de haines, tout comme le Ku Klux Klan ... Et pourquoi il y a toujours des sujets pour trouver ce qui nous divise mais jamais ce qui nous rassemble ???
  3. Kefta

    Islam: "menace" pour 42% des Français

    Des musulmans qui ne sentent pas intégrés ne représentent qu'une minorité, dont on parle beaucoup et qui elle meme fait beaucoup de bruit, ce qui nuit à l'image de la majorité. On ne devrait pas avoir peur d'une religion alors que nous meme nous étions un pays très religieux il y a encore 50ans. On devrait plus s'inquiéter de la montée de pouvoirs des islamistes, qui ne sont pas des religieux mais des gens assoifés de haines, tout comme le Ku Klux Klan ... Et pourquoi il y a toujours des sujets pour trouver ce qui nous divise mais jamais ce qui nous rassemble ???
  4. Kefta

    Nostalgie des années 60 . Les bidonvilles en france .

    Et oui la Nostalgie des Sixties ! Aujourd'hui le sex symbol B.B (Brigitte Bardot) a bien changer, elle fait plus beaucoup d'effet sur sa plage abandonnée ! Sniiiiif
  5. Oui c'est vrai mais en terme de culture, les Etats-Unis et l'Occident en général devrait garder leur leadership encore beaucoup de temps, Mickael Jackson, l'Oréal Paris, Mac Do parlent à beaucoup de chinois mais eux nous envahissent pas vraiment culturellement, à par les resto chinois je vois pas ! Donc ca n'est pas totalement la fin pour nous, on continuera à dominer le monde de la culture même si on a plus de dollars in the pocket ! Yeaaaaaaaah baby
  6. Kefta

    zone de non droit - zone interdite

    Vous parler d'un enrichissement de certaine population qui leur a permis de quitter ces guettos, mais il n'y a pas que ca, pour moi la seule raison qui a fait fuir les classes moyennes en général, c'est ce que l'on a appellé quelques années après l'arrivée de ces nouvelles familles dans les années 60 : La Sarcellite ! Vous connaissait ??? Je pense que cette dérive de ces zones viennent de ce problème ! Pourquoi beaucoup ont préférer partir de ces endroit, alors que les cités étaient a l'origine presque une ascension sociale rien que le fait d'y habiter, eh oui ces barres d'HLM construit à la hate pour répondre à la très grave crise du logement après la guerre étaient symbole de modernisme, mais le problème, je dirais meme les problèmes ces barres d'HLM ont été construit à la campagne pour la plupart avec au départ un isolement le plus total, un manque d'activité profond, dans l'eau courante, les toilettes dans l'appart, tout ce modernisme d'après guerre mais qu'est ce que l'on devait se faire chi**, bien loin des centres ville il n'y avait RIEN, juste des immeubles dans les champs, et enfin qui y a t-il de plus déshumanisant que c'est barre au milieu de nul part ? La balade sur les parkings entre les hall d'HLM la dimanche fait moins réver que les rues pietonnes du centre ville... Bref de nombreux problèmes qui ont définitivement éteint l'euphorie de ces cités, qui se sont peu a peu dégradé, car en plus, c'est logement construit a la hate ce sont très vite dégradé jusqu'a l'insalubrité que l'on connait d'aujourd'hui ! Voila c'est ca la SARCELLITE, une maladie qui touche toutes les cités car elles ont étaient mal pensé ... c'est pourquoi je propose dans un autre débat de réhaussmanniser la banlieue pour voir a termes supprimer l'echec de l'urbanisme des Trentes Glorieuse ...
  7. Alors la pas du tout d'accord avec vous ! > "Et puis aujourd'hui, tout le monde préfère habiter dans une grosse villa à LA que dans un appartement. Alors pourquoi ne pas transformer la France en west coast ?" < On ne peux pas tous habiter dans une villa malheuresement, sinon il n'y aurais plus de place pour les activités agro-pastoral qui au passage nous nourrisse. Tout les 10ans, c'est deja un departement francais qui est englouti, donc cet argument n'est pas tenable, il faut densifier ce qui est deja urbaniser. > "Davantage que la réurbanisation d'une partie de l'Ile de France, il convient surtout de déterminer s'il est autre chose qu'aberrant de concentrer 1/6 de la population française sur un territoire finalement assez réduit. Une mégapole de 8-10 millions d'habitants est-elle autre chose qu'une entité assez ingérable qui augmente les défauts inhérents à l'urbanisation ? Ne serait-il pas plus raisonnable que l'Etat tente réellement de favoriser l'émergence de 10-15 villes de province d'1 million d'habitants (par une délocalisation sérieuse de certaines administrations par exemple) plutôt que d'accroître toujours plus l'araignée ?" < J'ai une conception, certe très centralisatrice de la France mais Paris doit rivaliser avec les autres grandes villes du monde, et comme chacun sais, l'agglomération de population et d'activités importante crée une dynamique tout aussi importante. Paris serait davantage le moteur économique de la France, le coeur de la France. > "Paris, c'est pas Disney Land. Haussmann n'avait pas pour but d'embellir la ville, mais de la sécuriser après la poussé de fièvre révolutionnaire. Sous couvert de théorie hygiénistes, les gouvernants voulurent des rue où l'armée pouvait se déplacer, et tirer au canon sur la foule. Nos gentils préfets actuels ont eu la même idée. Pour sécuriser la banlieue, on nous demande de ne plus y mettre de bancs, repaires de gangsters, de ne plus créer de cage d'escalier pour dealer et de faire en sorte que les toits ne soient plus accessible pour y jeter de projectiles sur les forces de l'ordre." < Je ne suis pas non plus d'accord sur ce que tu dis la, les travaux dit "haussmanniens" avaient deja commencer un peu avant sous le prédécesseur de Haussmann le prefet Rambuteau qui est l'auteur du prolongement de la rue de Rivoli et du boulevard qui porte son nom. C'est bien après les différentes épidémies qui ont gravement touchées Paris notament le choléra en 1832 qu'il a été pensé de moderniser la ville, Napoléon avait tenu un discours où il disait qu'il faller "Aérer, Agrandir, Embellir" la capitale. Il a fallut attendre une certaine stabilité du pouvoir en place pour mener ces travaux, et pendant le 19e siècle ces moments ont été rares, mais il est indeniable que ces travaux d'agrandissment de rue ont permis de mieux maitriser les révoltes populaires, surtout sous le Second Empire.
  8. Personnellement, je ne trouve pas que cela soit retrograde, il s'agit biensur de "ré-haussmanniser" à notre époque, avec des équipements modernes. En tout cas, il y a plein d'idées intérréssantes dans les différentes prises de position, mais j'avais aussi soumis l'idée qu'il serait peut-être bien d'aggrandir les frontières de Paris, englober les villes de la première couronne (voir plus), pour en faire des arrondissements de Paris, et peut etre redécouper les départements (Essone, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val-d'Oise), pourquoi réduire le nombre de départament dans la région Ile-de-France. Qu'en pensez-vous ? Peut-etre meme repenser au redécoupage des arrondissements parisiens car aujourd'hui le 15e arrondissement c'est presque 200 000 habitants contre à peine 15 000 dans le 2e arrondissement si je me souviens bien.
  9. Je suis completement d'accord, ré-haussmanniser l'agglomération parisienne couterai chère mais serai un énorme investissement qui ne cessera jamais de nous rapporter. Mais il faudrait haussmanniser intelligement et ne pas oublier l'enjeu d'une meilleure mixité sociale. Et pas seulement d'un point de vue esthétique, il serait indispensable d'avoir un réseau de transport en commun (métro surtout) aussi dense que Paris intra-muros. Et comme l'a préciser l'un d'entre vous "il ne faut pas ré-haussmanniser mais plutot ré-humaniser", mais je pense que cela va de pair car la rue est bien plus humanisante, intégratrice, attractive et aussi bien plus stimulante pour les activités et les innovations que les quartiers avec des tours en bétons de 70m de haut, ces espèce de ghettos verticales construient il y a quelques décennies.
  10. Comment ca tout le monde peut etre pédé !?? C'est n'importe quoi ! On ne choisit pas sa sexualité tout comme sa couleur de peau ! Mais il faut pas oublier que a cause de l'homophobie, sous n'importe quelle forme qu'elle peut s'exprimer, entraine un taux de suicide 14 fois plus important chez les homosexuels que chez les hétérosexuel surtout à l'adolescence ! Comme le dit Cthuhlu, pour beaucoup de gens, l'homophobie est une norme malheuresement et ne se rendent pas compte que leur comportement est très déstructeur pour la vie d'un adolescent qui cherche ses repères dans notre socièté encore très machiste.
  11. Je vous met un lien qui évoque précisement mon idée, c'est en effet une des idées qui est ressortie pour le projet Grand Paris >>> http://projets-architecte-urbanisme.fr/win...le-grand-paris/
  12. Kefta

    Présidentielles de 2012

    C'est normal qu'il y a beaucoup de personne pour le front national, ils ont telement peur de sortir dans la rue en pensant qu'ils vont se faire agréssé, qu'ils préferent rester chez eux à galérer (comme moi aujourd'hui mais comme eux tout le temps), et croirent que ce qu'ils voient sur le net est la réalité. Faut sortir les frontistes, aller à la rencontre des autres, vous verrez ca ouvre l'esprit ...
  13. Moi je pense que cela repondrait a de nombreux problèmes : - désengorger la circulation aux abords de Paris et sur le périphérique car les flux sur ces grands axes sont en majorité des banlieusards qui effectuent des trajets banlieue-paris ou banlieue-banlieue, grâce à l'utilisation des transports en commun que l'on pourrait très largement densifier. - la création de parcs, car oui des poumons verts sont indispensable aux espaces urbains,grâce à la libération de nouveaux grands espaces, Haussmann l'avait très bien compris. - cela pourrait faire baisser les prix du foncier pour paris intramuros - permettre de mieux intégrer les populations des banlieues défavoriser, en favorisant une mixité sociale, car aujourd'hui on le sait, il ne reste plus des pauvres dans les barres HLM des années 60. Pourquoi s'occuper de Paris avant tout ? Car l'agglomération parisienne concerne 11 millions de francais, soit 1 sur 6. Et la situation n'est vraiment pas très bonne aujourd'hui, du fait que tout au long du 20e siècle, très peu de travaux ont été entreprit alors que la population n'a cessé de se multiplier, et les seuls grands travaux date des années 50/60 ou ces travaux consister a construire des barres d'HLM en béton a très bas couts loin du centre ville et très mal agencé pour faire une connection avec des transports en commun. Il donc très largement temps de faire quelques choses à l'echelle de toute l'agglomération, biensur cela coutera cher, mais nous pouvons imiter Haussmann qui avait recours a des emprunts massifs et qui ont été amortis moins de 20ans après, et biensur cela prendra du temps, les travaux d'Haussmann ont mis presque 20ans, et les moyens n'étaient pas les memes. Certes il y a deja des rues de style haussmannien dans la première couronne, mais il n'y a qu'a regarder sur google earth pour voir que la densité de construction baisse d'un coup derrière le périphérique. Les petites maisons que les petits vieux habitent, oui c'est bien, mais on ne peux pas ne rien faire pour 8 millions de francais qui vivent sur ces espaces à cause de nos petits vieux. Il ne sagit de faire de Paris une ville à l'ancienne, au contraire, c'est de repenser la ville avec son style, car New-York ou Dubai, n'ont pas été pensé de la même façon.
  14. Wech wech >> Enfin tu peux me parler normalement, je comprend très bien aussi ! Et je ne savais pas que Steevy était "de couleur" ! Et tu trouve ca normal que les insultes fusent ?
  15. On voit aujourd'hui surtout dans le quotidien (car dans certains milieux comme les médias, le politiquement correct est de rigueur ) les insultes telles que "sale pédé", "tapette", "enculé" sont quasiment banales et ne choque personne alors que certaine insulte du type "sale noir", "negre", la au contraire interpelle tout le monde. Est-ce que être homophobe est-il une norme en France ?
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité