Aller au contenu

Menguette

Membre
  • Contenus

    262
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Menguette

  • Rang
    Forumeur activiste

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Lieu
    Vendée
  1. Voila, ce passage reflète à la perfection de que je pense de ceux qui accusent les forces de polices, oubliant, volontairement ou pas, que les criminels, ce ne sont pas eux ! Exactement. Il est bien facile de rendre la société responsable des actes des voleurs et des criminels, mais c'est une fausse excuse pour enfoncer un peu plus le discrédit que l'on porte aux forces qui nous gouvernent.
  2. Sauf que tu ne pleures pas, parce qu'ils ont fait leur travail, mais tu juges de la qualité de leur travail, de leur formation et du contrôle de leur travail. Quant aux menaces, elles sont, de ce que j'en sais, prises en charge. Ils gèrent et assument parfaitement leur job, donc je ne vois pas à quel titre tu peux te permettre de le remettre en question !
  3. Donc, ce monsieur a été contrôlé, comme n'importe quel citoyen. Donc il n'y a pas de déli de faciés et les débordements viennent donc de cet usager, ne parlant pas la langue Française et ne présentant pas de papiers d'identités, et protestant quand la police a voulu l'emmener au poste. Mais dans ce cas, ce sujet est donc un prétexte de plus pour casser du flic ? Merci Grenouille Verte de nous avoir donné les éléments permettant de le confirmer.
  4. Visiblement, de la police et gendarmerie, de leur formation, de leur contrôle régulier et de leur suivi psychologique, tu ne connais pas grand grand chose. Tu ne connais pas non plus les réglementations associées à l'usage de leurs armes.Des hommes sont menacés de mort, pour avoir protégé les citoyens de voyous dangereux, et tu oses remettre en cause le sérieux de leur travail ? Je trouve ça tout simplement honteux et indigne.
  5. Le défaut que je reproche le plus est la mauvaise foi. Nous avons tous menti dans notre vie, affirmer le contraire est un mensonge. Donc affirmer qu'on déteste les menteurs, c'est soit se détester soi même, soit être de mauvaise foi. Même topo pour l'hypocrisie. Nous devons tous faire appel à l'hypocrisie de temps en temps, surtout sur nos lieux de travail, afin d'y préserver le calme et la bonne entente. Donc, celui qui affirme être d'une franchise totale et ne jamais avoir eu recours à l'hypocrisie est selon moi, de mauvaise foi.
  6. Tout à fait d'accord. On est en France et en France, on n'élève pas son derrière en l'honneur des Dieux, en pleine rue.
  7. Elle voit la même chose que toi, mais visiblement, son seul plaisir dans les forums est de les troller.
  8. Arrêtes donc de chercher systématiquement la polémique. Ah moins bien-sûr que tu ne saches réellement pas faire la différence entre une personne qui se torche avec un drapeau et une personne qui joue avec un drapeau.
  9. Seulement à ceux qui en font mauvais usage
  10. Je pense que sous le coup de la colère, on dira des choses qu'on ne dirait pas d'habitude, de peur de blesser, ou de faire des histoires. Quant on dit après : "je ne le pensais pas", je n'y crois pas. Ce n'est pas parce qu'on ne le disait pas qu'on ne le pensait pas. Le petit bémol est qu'en colère, on reproche souvent des défauts, qu'on supporte parfaitement bien, le reste du temps.
  11. N'oublions pas que notre couple était bien jeune quant on les a marié, 14 ans pour Marie Antoinette et 16 ans pour Louis. Ensuite, Louis n'a pas aimé tout de suite Marie Antoinette, car on l'avait éduqué dans la haine des Autrichiens. Le coucher du couple royal n'était pas obligatoirement propice à toutes formes d'érotismes puisqu'il se faisait à la vue de tous. Effectivement, Louis était un grand timide et Marie Antoinette n'a jamais été follement amoureuse de son époux. Cependant, le devoir conjugal a été assumé, et Louis n'avait pas besoin de maitresses, puisque son épouse suffisait à son bonheur.
×