Aller au contenu

RainfallCaesia

Membre
  • Contenus

    147
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de RainfallCaesia

  • Rang
    Forumeur inspiré
  • Date de naissance 11/19/1986

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  1. Merci de ne pas faire comme si tu avais eu le dernier mot, alors que je n'ai tout simplement pas encore eu le courage de répondre, j'apprécierais grandement fin de la parenthèse
  2. Je suis d'accord. Il y a quelques années, certains posts, certains propos auraient été impensables, sous peine d'insultes des autres utilisateurs et de bannissement par les administrateurs (ceci n'est pas une critique envers la modération, juste un constat). Aujourd'hui, on retrouve ces posts et ces propos régulièrement. De plus, pour avoir fréquenté par curiosité des blogs, sites et forums d'extrème-droite, je connais un peu l'envers du décor, ce qui me donne un éclairage particulier sur ce phénomène. J'avais d'ailleurs pensé récemment faire un topic sur le sujet, mais j'ai eu un peu peur qu'il devienne la foire aux trolls.
  3. Le problème, c'est que ce genre de critique ne peut s'appliquer qu'au féminisme de droite, celui-là même qui n'envisage la libération féminine QUE sous l'angle du travail. C'est très schématique d'une part, et d'autre part, si les femmes en général sont en perte de repères quand elles s'éloignent de la maternité, c'est parce qu'on ne leur a jamais vraiment donné d'autres. Il n'y a pas d'équivalent féminin d'un système de valeur social tournant autour d'idées comme le courage, la loyauté, l'excellence, la hiérarchie stricte, sauf dans un cadre privé et coupé des affaires publiques. Car, pour avoir cet équivalent, il aurait fallu qu'historiquement, on considère les femmes comme égales et devant ètre impliquées dans la sphère publique. Or, comme chacun sait, il n'en était rien. Aujourd'hui, on a ouvert les portes, mais sans penser à remettre en cause une symbolique et une éducation différenciée encore basées sur l'ancien système. Il ne faut donc pas s'étonner des dérives. Sauf que ce problème se pose aussi avec les populations d'origine immigrée et les travailleurs étrangers, c'est donc un problème spécifique au capitalisme, pas au féminisme...
  4. J'ai bien fait de passer sur ce thread, je viens d'apprendre ma morphologie Pas dans le Nord
  5. Pas de réponse... Bon ben, je vais aller noyer mon chagrin dans l'alcool
  6. Ben justement, ne travaillant pas encore, je connais mal le système des retraites, est-ce que tu peux m'expliquer de quoi il en retourne ? (Sinon, c'est pas grave, je chercherai par moi-même) Et je remets un edit de mon message précédent qui a du passer inaperçu : Tu as des sources ? (ça m'intéresse) Sinon, vu le quote que tu as fait, on dirait que la réflexion que j'ai faite à podzobe t'est destinée, ça fait assez spécial
  7. Euh, déjà, je ne vois pas le rapport entre le problème des retraites et la condition féminine, surtout quand c'est servi par un discours ultra-caricatural Tu veux parler de la dernière blague à la mode ? Tu as des sources ? (ça m'intéresse)
  8. Ah mais quand ils parlent de formation dans cette phrase, ils parlent de la formation universitaire en psychiatrie ou en psychologie . Je parlais, de mon côté, de la formation en psychanalyse, faite par des sociétés psychanalytiques, qui est indispensable pour pouvoir se dire ensuite psychanalyste (d'ailleurs le lien d'où tu tires cette phrase répond à des questions sur la formation en psychanalyse effectuée par la société psychanalytique de Paris). J'espère que je suis claire
  9. Mais ça sert à quoi que je me casse le c** à mettre des liens, dis ? Comme dit dans les liens, il faut avoir fait une formation spéciale. Quant à sa propre analyse, elle est conseillée (pour éviter les transferts) mais pas obligatoire.
  10. EDIT : Ah tiens, voilà un texte qui le confirme, avec des nuances : http://www.oedipe.org/fr/recherche/deveniranalyste Et en voilà un autre aussi, tant qu'on y est : http://www.spp.asso.fr/spp/instituts/faq.htm
  11. Eh ben du coup, j'étais passée à côté de ce message... Je ne crois pas qu'il faille obligatoirement étudier la psychologie pour devenir psychanalyste, il me semble que c'est indépendant. Mais je ne me suis jamais clairement renseignée.
  12. Fissure anale, épilation du dos, c'est plutôt là : http://www.forumfr.com/vie-quotidienne.html Sinon, pour comprendre le pourquoi du comment, reviens quelques pages en arrière...
  13. Dis, ça t'arrive de suivre ? On parlait de psychiatrie là, on a totalement laissé de côté l'homosexualité (pour l'instant)... Franchement, me faire dire des trucs pareils...
×