Aller au contenu

goeland60

Membre
  • Compteur de contenus

    8
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de goeland60

  • Rang
    Baby Forumeur

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Rennes
  1. 11 septembre 2001 L'ultime supercherie

    Bonjour, Par curiosité (non polémiste du tout), pourriez-vous donner un exemple de ce dont on ne parle pas mais qui est tout aussi scandaleux ? Je précise que ma question est sincère et ne dissimule pas la moindre ironie. Cela permettrait simplement de mieux comprendre vos réserves concernant l'intérêt de ce post en lui-même.
  2. Démocratie . Le pouvoir par le peuple . Utopique

    Merci pour les citations que vous avez jointes de Pierre Bourdieu. Cela donne un éclairage transversal en profondeur sur la question de la démocratie. Je ne partage cependant pas votre pessimisme (vous semblez croire au règne inéluctable des élites). Je parcourais hier dans une librairie un livre d'Alain (Propos sur les Pouvoirs) où j'ai eu la surprise de redécouvrir en lui un philosophe très actuel et aux questions très pertinentes sur la démocratie. Il remet en cause en particulier la légitimité des élites justement, à qui il reproche de s'enfermer, en s'isolant de ceux qu'ils gouvernent ou sont censés représenter. Cet enfermement conduit rapidement à une consanguinité du pouvoir, avec les effets que l'on peut observer. Autre livre que j'ai lu récemment sur le sujet, malgré un style un peu hermétique et une certaine redondance du propos dans sa deuxième moitié : " La haine de la démocratie " de Jacques Rancière (qui étudie cette haine, qu'il ne fait pas sienne, bien au contraire). Sa thèse, en deux mots, est que la démocratie réelle n'est pas faite pour exister, elle se rapprocherait de l'anarchie (ce qui n'est pas péjoratif pour moi, à ne pas confondre avec anomie). Démocratie ou anarchie sont des astres noirs, qui influent de manière invisible sur les sociétés, par les idées - utopiques mais prégnantes - qu'elles représentent. Merci en tout cas pour les citations de P. Bourdieu. :smile2:
  3. Démocratie . Le pouvoir par le peuple . Utopique

    Bonne question :smile2: Ce que je peux répondre, pour donner mon avis, c'est que nos motivations sont souvent utopiques, mais c'est leur rôle. Les rêves font avancer la réalité. Ils ne sont pas en dehors de la réalité. Il en va ainsi de la justice. C'est le désir de justice qui fait se battre pour améliorer la justice ou pour la faire respecter. En soi, le désir de justice est utopique. Mais ce désir utopique peut permettre de réaliser la justice (par moment). Je dis tout cela pour défendre notre part de rêve. Les hommes (et femmes) d'action sont ceux/celles qui ont su garder leur part de rêve. Nous avons peur de nos rêves, par les temps qui courent. Bonne soirée !
  4. Bonjour de Bretagne

    MERCI A TOU(TE)S POUR VOTRE HOSPITALITE ET VOTRE HUMOUR !!! :smile2:
  5. Démocratie . Le pouvoir par le peuple . Utopique

    En fait, dès sa fondation dans l'antiquité à Athènes, la démocratie a été détournée de son sens premier. Pour Platon, dont les textes sont les premiers à parler de démocratie, ce mot était en fait très péjoratif. Il ne croyait pas à la démocratie et ne la souhaitait pas. Cela ne l'empêche pas, par ailleurs de réfléchir à ce qu'elle représente (je vais y revenir en conclusion). La démocratie authentique est la démocratie directe, où les élus ont des mandats pour des taches bien définies, à durée définie et révocables à tous moments par les électeurs si ceux-ci constate que les mandataires ne font pas ce pour quoi ils ont été élus. Au fond, la vraie démocratie se rapproche de certaines formes d'anarchie (au sens noble du mot (à ne pas confondre avec anomie (qui est une civilisation livrée au chaos), voir plutôt l'exemple de l'organisation des villages et des villes pendant la guerre d'Espagne (1936). Je disais donc qu'au fond la vraie démocratie ne peut exister. Elle est comme un astre noir, invisible, autour duquel tournent les autres astres. La démocratie est une utopie mais une utopie nécessaire pour guider sans cesse les hommes vers la justice. Le philosophe Alain tient des propos très justes sur ce sujet. Lire aussi "La haine de la démocratie " du philosophe Jacques Rancière. Et le livre de JC Michéa "l'empire du moindre mal", consacré au libéralisme, qu'il critique violemment mais de façon très argumentée en définissant au passage les bases d'une démocratie à venir (à espérer du moins).
  6. Utopia

    En lisant ici la plupart des avis - négatifs et lapidaires - sur ce sujet, je suis atterré de voir à quel point la majorité des êtres humains aujourd'hui sont conditionnés à répéter toujours les mêmes idées reçues dénuées de toute réflexion personnelle ou d'esprit d'aventure. Je vous pose la question messieurs/dames les conformistes frileux au raisonnement tout droit sorti d'un quizz du Fig-Mag : Et si on essayait autre chose de temps en temps ? Vous croyez vraiment que ça serait PIRE que ce qu'on a actuellement ??? Si vous pensez vraiment que ce serait pire, vous n'avez vraiment aucune idée de ce qu'est la réalité du monde d'aujourd'hui... Vous vivez dans votre bulle, dans votre peur. Rassurez-vous, l'avenir va être encore bien pire, dans le goulag libéral mondial. Relisez 1984... Entre deux parties sur vos game-boy...
  7. Bonjour de Bretagne

    MERCI A TOUTES ET TOUS !!!! Bonne journée (temps mitigé ici à Rennes...) Comme dit le dicton " En Bretagne il fait beau plusieurs fois par jour " ... :smile2:
  8. Bonjour de Bretagne

    Je trouve l'ambiance très sympa sur ce forum. Des échanges sincères et dans un bon esprit, avec de l'humour. :smile2: En plus, j'aime bien la couleur bleue du site ! Je m'intéresse à un peu tout. Avec une préférence pour tout ce qui concerne les relations humaines (philo, politique, socio), aussi bien qu'à l'avenir de la planète, par exemple. Que dire d'autre ? J'habite en Bretagne et j'aime bien les goélands. Je crois que c'était important de le dire ! Bonne journée à toutes et tous ! A très bientôt Dominique (au masculin)
×