Aller au contenu

Flovia

Membre
  • Contenus

    3 074
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Flovia

  1. ...Oui, partagez vos clichés Nature, s'il vous plaît! Ceux qui vous émeuvent, ceux qui vous transportent de joie ... Parce qu'avec le spectacle grandiose de la Nature , la vie paraît, chaque jour, plus belle, qu'en pensez-vous? Allons-y... Hibiscus... Pis, on est indulgent, d'accord?... Le chèvrefeuille, ça sent bon, en plus! A vous, maintenant!
  2. Je commence? Alors pour moi, en tout premier, ce fut "Black Queen" issu du premier album solo de Stephen Stills. Cette version originale est en partie due au fait que Clapton et Stills avaient bien picolé ensemble au studio d'enregistrement! Elle est magique, mais je ne l'ai pas trouvée aussi belle sur cette seule vidéo existante, qui n'en est pas une, d'ailleurs. Enjoy at least ! http://www.youtube.com/watch?v=NiFGPSVyru4
  3. ...Le Plane, le Velvet, Led Zep, les Doors, Dylan, les fab four, les Beach boys... J'ai compris le message... Alors voilà, si vous voulez poster vos coups de coeur musicaux 60's, (de qualité, SVP... Cloclo, on oublie, d'accord... ), ce topic est pour vous! Bien, comme il faut commencer par quelqu'un... Au hasard, Babe, I'm gonna live you - Led Zeppelin Ramble on - Led Zeppelin Bonne joueuse, je vous en laisse.... Voodoo chile - Jimi Hendrix Foxy Lady - Jimi Hendrix Je vous en laisse aussi... A vous!
  4. Flovia

    Et si on parlait du Blues, en musique?

    Parce que je me sentais gênée, à force, d'investir tous les topics, avec mon style musical favori ( ...), le plus simple était d'en créer un, spécial Blues! Blues instrumental ou chanté, électrique ou acoustique, précurseur ou moderne, masculin ou féminin, venez poster vos coups de coeur, s'il vous plaît! Merci d'avance... Bon, on ne va pas faire une rétrospective chronologique, ce serait moins spontané, et bien contraignant, qu'en pensez-vous? Alors, comme je suis en plein dans le blues delta, aujourd'hui, je commence, au hasard, par KM Williams... Country road blues - KM Williams Boogie all day - KM Williams Puis, RL Burnside, déjà posté "solo", aujourd'hui, ça ne fait rien... Rollin' and tumblin' - RL Burnside Je remets aussi le très caractéristique It's bad to you - RL Burnside A vous...
  5. Flovia

    Aimez- vous les nuages?

    Et autres strato-cumulus, cirrus...Faites tout comme moi, montrez vos clichés d'amateurs! Juste pour la beauté du spectacle, en dehors de toute la symbolique qui s'y rattache.. ..Quoique... ... Alors, vue de mon fief, courant mars... Et puis, même lieu, en mai, cette fois... En espérant que vous excuserez mon amateurisme... ...Mouais, 'suis pas pro... 'Pis en souhaitant avoir choisi le bon code imageShack, aussi!..
  6. La dépendance aux jeux vidéos ou en réseau ( MMORPG *) semble commencer à intéresser le corps médical et les médias. Il était temps! Déjà accusés de favoriser une confusion entre monde virtuel et réalité, voire de développer des comportements violents chez les jeunes, ces jeux sont, depuis quelques mois, désignés en tant que source d'addiction, comme la drogue ou l'alcool. A l'hôpital Marmottan de Paris, un service accueille des patients de 16 à 25 ans, accros aux jeux vidéo, et consentants pour s'y faire soigner. Qu'en est-il en province? Rien n'a été fait, ou presque. Une clinique des environs de Lyon, traitant les troubles du comportement alimentaires, les troubles affectifs, et les addictions, les admet. Il en existe sûrement d'autres. Mais seront-ils soignés efficacement? Une question se pose: les psychiatres sont-ils formés pour faire face à cette nouvelle forme d'addiction? A l'évidence, renseignements pris , il n'en est rien: la plupart reconnaissent ne pas gérer le sujet. Trop neuf! Pas assez de recul. Manque d'information .Mais qu'attendent-il? Une déferlante ? Quand un ado arrive à passer de 10 à 15 heures par jour à jouer, sur console ou en réseau, sans plus s'investir dans d'autres domaines tels l'affectif, la scolarité, ou encore le sport, il devient pourtant urgent de l'aider! Ceux qui ont vécu le calvaire d'assister à la déchéance d'un être aimé savent de quoi il est question. Voici un aperçu des différents troubles qui peuvent être observés, en dehors des prédispositions épileptiques: -Vie affective, relationnelle (en dehors du jeu) et intellectuelle réduite à la portion congrue. - Troubles physiques: amaigrissement ( pas de temps pour manger ), négligence du corps ( pas l'envie de se laver, pas le besoin de bouger ), perte du sommeil, perte de l'énergie. - troubles psychologiques: hésitations à prendre une décision sans être conseillé ou rassuré à outrance, difficulté à exprimer un désaccord envers autrui, manque de confiance en soi, difficulté à faire quelque chose par soi-même, crainte immodérée de la solitude, anxiété, dégradation du caractère (volontairement désagréable), agressivité. D'après le Dr Marc Valeur, de l'hôpital Marmottan, ces dépendants sont timides, dans beaucoup de cas, issus de familles conflictuelles, qui utilisent ces jeux pour s'extérioriser. Il trouve des points communs entre addiction aux jeux vidéo et addiction aux drogues: la recherche du plaisir, la quête des limites et l'isolement. Le refuge dans le monde virtuel traduit un refus de l'acceptation du monde réel par manque d'adaptabilité, d'où la recherche d'une échappatoire . Dans les jeux "on line", l'appartenance à une team renforce ce choix de refuge, parce que ce groupe forme un cercle d'initiés rassurant. Les bouffées émotionnelles et fantasmatiques qui jaillissent au sein d'une équipe servent de booster, avec une nécessité constante d'augmenter ses propres performances mais aussi de trouver un leader. Les psy prétendent que c'est l'image paternelle qui est ainsi remplacée. Acquérir la place de leader devient une obsession et une fois acquise, l'obsession devient de la garder. Le leader n'hésite pas à bannir les opportuns, pour protéger ses acquis. Certaines règles sociales sont bafouées dans les jeux en réseau. En groupe, les joueurs peuvent voler des objets, tuer des adversaires, et saboter des teams. Monter un personnage, lui octroyer expérience et objets, cela nécessite du temps chez un néophyte, mais certains joueurs expérimentés maîtrisent les méthodes pour le faire rapidement, et n'hésitent pas à le revendre à d'autres joueurs qui n'ont ni le temps ni la dextérité pour le faire eux-mêmes, tout en désirant accéder à un haut niveau de jeu. Ce commerce se pratique à des tarifs souvent élevés. Certains sont même sponsorisés tant ils attirent le public! Le but ultime: réussir, être connu et reconnu... Devenir une star. Pour cela, les joueurs doivent intégrer des guildes de plus en plus puissantes. Dans ces guildes là, le joueur doit être présent même quand il n'en a pas envie, par souci d'esprit de groupe. Pas facile de décrocher, car la partie n'est jamais fine, à l'opposé des jeux vidéo de combats, programmés pour se terminer, et qui lassent au fil du temps. En 2006, on comptait déjà un million de joueurs de MMORPG* en France. Et entre 5 et 10% d'accros aux jeux vidéos et online. Comment les aider? Pour soigner ces addictions, à Marmottan, on propose un sevrage progressif, mais il n'y a que peu de place. Ailleurs, en province, on propose l'hospitalisation, sans spécificité, dans un cadre où se côtoient, malades mentaux, personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer, drogués, alcooliques et suicidés. Comment persuader ces jeunes d'y rester un temps, quand ils sont mineurs? Comment les persuader d'y rentrer quand ils sont majeurs? Comment réagiriez-vous si vous êtiez confrontés à un problème d'addiction semblable? L'intégration du système de contrôle parental dans les jeux online, vous paraît-elle suffisante? * Massive Multiplayer Online Role Playing Game : Jeux de rôle en ligne massivement multijoueur ( tels World of warcraft, Dofus, etc...)
  7. LES MACARONS A LA PISTACHE ET GANACHE AU CHOCOLAT Les macarons se font avec de la poudre d'amandes, à la base. Voici une variante à base de pistaches pâtissières, réduites en poudre. Vous gardez sûrement les blancs d'¿ufs non utilisés lorsque vous utilisez les jaunes pour une crème pâtissière, une crème anglaise etc¿Ils se congèlent très bien, d'ailleurs. La difficulté ne réside pas dans la préparation des macarons mais plutôt dans la cuisson ! Il faut souvent plusieurs essais afin de trouver la bonne combinaison chaleur du four - temps de cuisson. Ne pas se décourager si le premier essai n'est pas tip-top !!! La ganache est à préparer à l'avance. Pour la ganache, il faut : -120 g de chocolat noir amer -125 g de crème épaisse -30 g de beurre mou La pâte à macarons : Pour une trentaine de macarons, il faut : -160 g de sucre glace ( 200 g pour les amateurs de sucre) -160 g de poudre de pistaches ( ou poudre d'amandes ) - 4 blancs d'¿ufs - 1 pincée de sel - 40 g de sucre semoule Préparer la ganache : Hacher le chocolat dans un saladier. Porter la crème à ébullition et la verser sur le chocolat en tournant avec une cuiller. Ajouter le beurre mou. Réserver une heure au réfrigérateur. Pour les macarons : Mélanger le sucre et la poudre de pistaches. Fouetter les blancs d'¿ufs en neige avec le sel. Dès qu'ils s'affermissent, ajouter le sucre semoule peu à peu en continuant de fouetter pour une neige ferme, lisse et brillante. Puis, à la spatule en bois, incorporer délicatement le mélange sucre ¿ pistaches. Le mélange final doit être fileux. Le dressage se fait sur la plaque à pâtisserie du four ( froide), recouverte d'une feuille de papier cuisson, soit à la poche à douille, soit en prélevant la pâte à la petite cuiller (2, en fait ! 1 pour prélever,1 pour dégager le contenu de la première). L'essentiel étant d'obtenir un petit dôme bien rond d'environ 3 cm. Il faut espacer les macarons de 2 à 3 cm car ils vont gonfler. Laisser reposer 15 min. à T° ambiante pendant que le four chauffe. Chaleur du four : -150°C ¿ th 4 environ, pour la chaleur tournante -180°C ¿ th 6 « , pour un four classique. La cuisson dure environ 10 min. en chaleur tournante, 15 min. en four classique Si les macarons colorent trop vite, il faut maintenir la porte du four entr'ouverte à l'aide du manche d'une cuiller en bois. Laisser ensuite croûter environ10 min. four éteint Au final, une belle couleur beige-rosé serait idéale ! Pour le démoulage, verser un peu d'eau entre le papier sulfu et la plaque. Cela facilite le décollage ! Faire refroidir les macarons sur une grille . Il ne reste plus qu'à les garnir avec une cuiller de ganache, avant de les accoler par deux. On peut les faire tout chocolat, avec 15 g de cacao amer rajouté à la pâte, mais dans ce cas, utiliser plutôt de la poudre d'amandes. On peut encore y ajouter de l'extrait de vanille, de café, un sirop de violettes, un coulis de fruits.. On peut aussi les garnir avec une crème au beurre aromatisée à la vanille, au café ou à la pistache, avec un praliné, ou tout simplement avec une bonne confiture maison. Bon appétit !!
  8. ... Polyphonies corses et même les chants grégoriens, si vous voulez...Pas de problème... Hommage à ces grands, chanteuses et chanteurs qui nous émerveillent et nous déchirent les tripes de leurs magnifiques cordes vocales! Cela faisait longtemps que j'y songeais et, aujourd'hui, en postant Glen Hughes dans les acoustiques, cela m'est apparu comme une évidence, une lacune de notre beau forum, à pallier d'urgence... Enfin, j'espère ne pas faire de doublon... Vous m'aidez, d'accord? Donc, honneur à Glen Hughes, first, l'instigateur... Ian Gillan, Smoke on the water - Deep purple David Coverdale, Give me all your love tonight - David Coverdale (Whitesnake) Ronnie James Dio, Rainbow in the dark - Dio Et puis, évidemment, pour qui connaît un peu mes goûts , Robert Plant, voici quelques années ... Since I've been loving you - Led Zeppelin Voilà, ma petite sélection heavy... A vous! :)
  9. Belle vacances à toi, ma douce!

    Bises aussi

  10. Mon Mistral, toujours là pour me faire rire, juste quand j'en ai le plus besoin! Merciii...

    Ta Flo t'envoie ses bisous

  11. Je vais, Pascal, je vais... Merci à toi pour cette amicale pensée!

    Je t'embrasse

  12. Merciiii Numa, et mille pardon pour le retard...

    Bises à toi

  13. Flovia

    Les Années 70

    Badger - Wind of Change Fuchsia - Gone with the mouse Stone The Crows - One five eight
  14. Flovia

    Les Années 60 /les plus belles perles musicales

    Eric Burdon & The Animals - Hey Gyp Allman Bros - It's not my cross to bear
  15. Flovia

    Et si on parlait du Blues, en musique?

    Dans la foulée... Celui-ci est aussi issu d'un pénitencier (Mississippi, cette fois), toujours capté par Lomax. Il s'agit plus d'un chant 'response' , tel que les chantaient les Field Hollers pour se donner du coeur à ' l'ouvrage ', que d'un blues, mais comme je le trouve immense... Rosie - Chain Gang Chants Blues du Mississippi profond, celui-ci aux pulsations très Cherokee, chez Junior Kimbrough - Lonesome road Plus électrique, cette reprise de Sonnyboy Williamson, par Smilin' Bobby - Help me Une sacrée pointure du blues, encore, le pianiste Sunnyland Slim - You put that thing on me Le fils de Jimmy Rogers, que j'ai découvert voici peu, au style très influencé par Hendrix: Jimmy D.Lane Un autre très grand pianiste du blues, Memphis Slim - Everyday I have the blues Le moins connu des 'King', originaire d'Alabama, et récemment disparu Willie King - Spoonful Le regretté bassiste et guitariste Jimmie Lee Robinson Boogie avec l'incontournable Otis Spann Spann's blues - Otis Spann Et puis, pour finir, du moins pour ce soir, l'immense Muddy Waters, ici juste au chant: quel talent! The same thing - Muddy Waters/Jr Wells/Buddy Guy/Pinetop Perkins/Bill Wyman/Dallas Taylor/Terry Taylor A bientôt
  16. Flovia

    Et si on parlait du Blues, en musique?

    En vitesse... et en vrac: En premier, un slow blues de mon Chicago man préféré: Magic Slim - Not the same person (1ère partie) Magic Slim - Not the same person (2è partie) Henry Townsend - Cairo blues Un boogie de Roosevelt Sykes - I got a girl (Otis Rush à la guitare) Le grand grand Honeyboy Edwards Gamblin' man - David Honeyboy Edwards Un plateau comme l'on n'en reverra jamais plus... Helen Humes, Memphis Slim, Willie Dixon, T.Bone Walker, Sonny Terry & Brownie McGhee Celui-ci est pour Numa Cherry ball blues - Skip James L'éminent slidiste, Elmore James - It hurts me too Ici en acoustique, Larry Garner - Miss Boss Un brin plus rhythm & bluesy, Luther Allison - Living in the house of the Blues Ce blues enregistré par Alan Lomax au pénitencier d'Angola (Louisiane) Rock me baby - Southern Prison Blues
  17. Merciiii, Pascal ... Pour tenter de me faire pardonner ce long mutisme, un frisson en partage
  18. Flovia

    Et si on parlait du Blues, en musique?

    Salut, Ventura Jolie sélection @ Coeur bleu: Comme je te comprends!!! Entendre du blues pour la première fois fut chez moi une espèce de révélation! Une sacrée claque... Sans doute parce que cette musique si particulièrement contextuelle me fouaillait de l'intérieur. Qu'elle faisait vibrer une corde endormie ... Au fil du temps, la passion attisant la curiosité, impossible de ne pas pousser les recherches plus avant. Et il y avait tant à découvrir! Tellement de sous-courants, tous plus passionnants les uns que les autres, tous si poignants à leur manière, tous témoins de leurs propres traditions ancestrales. Je découvre encore tous les jours, c'est absolument passionnant! :blush: Concernant Magic Slim, voilà le genre de bluesman qui fait peu de concessions en matière d'interprétation. Son style est direct, énergique, efficace, sans fioritures. Il joue sans effets guitaristiques, dans la plus pure tradition Chicago. Le blues électrique dans son plus simple appareil, et néanmoins ô combien percutant! Si tu veux écouter ses plus chouettes interprétations brutes de décoffr', essaie de trouver la série 'live' des "Zoo Bar Collections" (éditée chez Wolf). Dans laquelle, je te conseille le Vol 5 ('Highway is my home'), carrément géant!!! Et aussi, le 4 ('Spider in my stew': superbe!!) et le 3 ('Teardrop') dans la même série, tu ne seras pas déçu, je pense... :)
  19. Flovia

    Et si on parlait du Blues, en musique?

    Merci, Coeur Bleu, heureuse que cela t'ait plu Euh... Tu parlais du set de Kenny Neal, je présume?... Magic Slim ne faisant guère dans la soul music, en dernier représentant du Chicago blues d'après-guerre qu'il est... Je viens de découvrir ce topic (vraiment super ) J'adore ce duo un pur délice, pourriez vous s'il vous plaît me dire si ça à été enregistré et si oui si on le trouve dans le commerce (la bande son) Ce duo 'Thrill is gone' est inclus dans la set list de la bande vidéo VHS "Gary Moore - Live Blues" (1993). Aucune idée s'il est encore trouvable chez les grandes enseignes spécialisées. Par contre, sur le net, il est éventuellement possible de se le procurer d'occasion, ici , par ex. :)
  20. Flovia

    Les Années 60 /les plus belles perles musicales

    Suitcase Blues (live)- Sippie Wallace
  21. Coucou Tuo tuo :blush: Un joli duo résonateur/ harmo: Rollin' and tumblin' - Papa George (dobro) & Alan Glen (harmo) Et puis celui-ci: Hotel street blues - Ken Emerson & Papa George
  22. Flovia

    Et si on parlait du Blues, en musique?

    Coucou à tous Quelques moments magiques et live du géant débonnaire chicagoan, captés lors de son dernier passage au 'Vaulx Jazz' Fest, un pur régal!!: That will never do ¿ Magic Slim & The Teardrops The sky is cryin' ¿ Magic Slim Goin' to Mississippi - Magic Slim Et puis, dans un style nettement moins roots, un brin sirupeux :blush: , juste un extrait du show de Kenny Neal, qui a suivi: Since I met you - Kenny Neal
  23. Bah, tu sais, ma Princesse, notre fripon peut toujours se bercer d'illusions: d'ici qu'ils ceignent ma taille, non seulement l'été sera bien avancé, mais de plus, les tiens auront déjà retenu toute sa vigilante attention!... Hi hi!!! Bisous ;)

  24. Je vais bien, gentil à toi de t'en préoccuper :)

    Bise aussi ;)

  25. Flovia

    Les Années 2000

    Le retour du génial poète-chanteur new-yorkais Gil Scott-Heron, on ne peut pas passer à côté! New York is killing me - Gil Scott-Heron Me and the devil - Gil Scott-Heron
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité