Aller au contenu

esfand

Membre
  • Contenus

    23
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par esfand

  1. Rectification : Tizi Ouzou est une ville où il y a des musulmans mais n'est pas une ville musulmane ou islamique. C'est la capitale de la grande Kabylie.
  2. Non, tu confonds beaucoup de choses. Les origines des Kabyles sont bien antérieures à l'Islam et l'histoire de la résistance Berbère face à l'envahisseur musulman résonne jusqu'à aujourd'hui. Les Kabyles ne sont pas Européens mais ils ne sont pas Arabes non plus. Donc intégrer l'Islam à la culture Kabyle comme indissociable est faux. Beaucoup de Kabyles ne sont pas musulmans. Et vu qu'ils ne sont pas musulmans, ils n'ont pas à respecter le Ramadan. Tizi Ouzou c'est pas Médine, loin de là.
  3. Je soutiens encore une fois qu'il y a des Kabyles ou autres Algériens qui ne sont PAS musulmans. Si toi t'es convertie à l'Islam d'origine Européenne dis toi que c'est un maghrébin qui n'est pas musulman qui te dit ca, c'est pas sorti de mon imaginaire : c'est comme ca. Venir d'un pays arabe ne veut pas dire être musulman ou même être arabe.
  4. La famille de ma mère vient d'Algérie pourtant ils sont Juifs berbères... Il y a même des Chrétiens en Algérie, en Égypte etc... Donc être tunisien, algérien ou autre n'a rien à voir avec être musulman. J'ai la double nationalité franco-algérienne et je ne suis pas musulman. Mon père est aussi d'origine algérienne et sa famille est musulmane... Suis-je selon toi Musulman ? Bah pour moi non... Et je n'ai pas envie de vivre selon des règles islamiques, pourtant je suis algérien de par mes deux parents. Tous les peuples Arabes ne sont pas tous musulmans. Nancy Ajram la célèbre chanteuse libanaise est bel et bien Arabe sauf qu'elle est chrétienne. Les Coptes ne sont pas musulmans. Et j'en passe. Les Kabyles ne Tizi Ouzou dont il est question dans l'article sont bel et bien algériens, non arabes et ne veulent pas être musulmans. L'Algérie n'est pas un état Islamique non plus, c'est pas l'Iran. Les Musulmans ont le droit de vivre comme ils l'entendent, mais l'article évoqué pour le sujet n'est pas seulement l'Islam mais l'islamisation et l'arabisation forcée d'un peuple non arabe et qui rejette l'Islam. Si tous les musulmans de ce forum parlaient comme Aroun Tazief le débat serait génial et enrichissant, malheureusement avec les autres ce n'est pas le cas. Aroun Tazief présente sa religion qui est l'Islam de manière super belle et abordable sans jouer sur la victimisation, prenez donc exemple... Et il n'est pas Arabe.
  5. Être musulman n'est pas une obligation. Celui qui décide de l'être et de pratiquer sa foi personne ne le lui interdit, si il veut faire le ramadan, qu'il le fasse, mais il n'a pas à imposer à d'autres de le faire. Il n'a pas à imposer de souffrance et d'oppression à un autre qui ne partage pas son point de vue. Oui tu as tout à fait raison, je voulais simplement citer la phrase de celui qui a porté cette pancarte à Tizi Ouzou, vu que lui n'est pas arabe. Mais il est totalement vrai que même les Arabes ne sont pas obligés d'être musulmans, et il y en a (Juifs, Chrétiens, Athés, Agnostiques, Déistes, Druzes, Yézides etc).
  6. Tous les algériens ne sont pas musulmans, être musulman est un choix, quand on ne fait pas ce choix on n'a pas à se voir imposer des règles islamiques. La phrase "Je ne suis pas Arabe, je ne suis pas obligé d'être musulman" veut tout dire.
  7. Malheureusement non, mais du moment que quelqu'un n'est pas musulman il a le droit de se battre pour faire ce qu'il veut et n'est pas obligé de fermer sa bouche, accepter et subir. Si un musulman veut faire le ramadan c'est son choix et qu'il le fasse, mais l'imposer à un niveau étatique avec pression sur une population qui est plutôt réticente à toute forme d'arabisation ou d'islamisation non.
  8. De ma part je trouve que c'est une très bonne nouvelle qui vient de l'autre côté de la Méditerrannée. Chacun fait ce qu'il veut, et la religion doit rester du domaine privé, on n'a pas à imposer une culture à un peuple qu'en plus on s'est permis d'envahir et qu'on veut assimiler.
  9. Si c'était du peuple dont on se moque, c'est à dire des algériens en tant qu'algériens par exemple, non, ca ne m'aurait pas laissé de marbre. Qu'on se foutte de comment on fête shabbat je m'en fiche aussi. Mais attaquer un peuple pour ce qu'il est, ca ne me plaît pas. Tout ca, parce que là on sort du contexte religieux et des croyances pour s'attaquer à des individus en tant qu'hommes sans les artifices qui tournent autour comme par exemple leur croyances. Se moquer de l'Islam ou critiquer ne veut pas dire critiquer un maghrébin, parce que sans l'Islam un individu reste un individu. Se moquer des religieux Juifs ne me dérange pas non plus, tant que l'attaque s'adresse à des pratiques et non au peuple en tant que peuple. Sauf que tu n'as pas l'air de faire la différence. Aucun rapport, en tous cas ton comportement est plus proche du chien que d'un homme, je me fous de ce qui se passe dans le slip de ton père ou le string de ta mère. Je ne pratique aucune religion au passage et mes croyances sont en effet juives malgré que j'ai été élevé dans les deux religions. Sauf qu'à un niveau théorique et même pratique on ne compare pas l'or et le bronze. Et le judaisme se transmet par la mère, ce qui fait que peu importe ce qu'est le père, l'enfant est Juif aux yeux de la loi juive. À ce que je sache c'est une mère qui porte met au monde et élève son enfant, il est normal que l'enfant baigne dans la culture de sa mère. Je ne crois pas, bien au contraire. Matoub Lounes pour ne citer que lui ne priait pas Allah. Ni la Kahina. Pourtant à Khenchla il y a une énorme statue d'elle. Et c'est bien dans les montagnes du Djurdjura que l'islamisation est la plus difficile. Tu n'es pas un martien, tu es un would el hram ou would el kelb, au choix.
  10. Ce serait simplement magnifique si c'était appliqué, malheureusement dans les pays islamiques d'aujourd'hui c'est le contraire et la Sunna évoque aussi autre chose.
  11. T'as mal suivi, c'est mon côté berbère qui est juif, pas l'autre. Chez moi il n'y a pas de berbères musulmans, ceux qui sont musulmans sont "arabes" (je le mets entre guillemets vu qu'un "arabe" maghrébin n'est pas si arabe que ca comparé à un arabe du Yémen, les Égyptiens l'ont bien fait remarquer pendant ce fameux match de foot contre l'Algérie. Les juifs algériens ne sont pas moitié juif et moitié algériens, ils sont autant algériens que le reste de la population algérienne. Être juif ce n'est pas une nationalité, tout comme la nationalité kabyle n'existe pas. Tu ne connais même pas mes opinions ni mes positions sur l'État Israélien et il me semble que ce n'est pas le sujet. D'autant plus que le Talmud n'a rien à voir avec Israel, donc tu es hors sujet. "Sioniste talmudique"... C'est pas mal mais je ne connais pas la signification de ce nouveau titre. Ridicule.
  12. Provocation de bas étage et ridicule. Si dieudonné anime les foules, du côtés des "talmudiques" en tous cas les gens en ont eu rien à faire du film ironique sur Mahomet et sa vie. On voit ton niveau.
  13. Oui, à ce niveau ce n'est plus la Tzedaka mais les lois du Maasser (10% du salaire minimum). Pour le rapprochement des peuples, j'en suis le fruit (union mixte dont une part musulmane et une part juive), ça peut bien se passer mais il y a aussi des difficultés (des deux côtés mais à des niveaux différents selon mon expérience personnelle).
  14. Exact, je confirme ce qu'a posté Juuken.
  15. À propos de la tzedaka, le shoul'han aroukh (livre de lois juives) précise que la tzedaka est une mitzva positive (c'est à dire un commendement de la Torah) et que celui qui ne l'applique pas a le statut de "rasha" ce qui veut dire "pécheur" voire même "idolâtre". Tout Juif y est soumis, qu'il soit le plus pauvre ou le plus riche. Le mot "tzedaka" veut dire "charité", ça vient de "tzedek" (en arabe c'est pareil). Le rabbin Botchko précise : "Dans le Choulkhan Aroukh, sont consignées les lois de Tsedaka.La Tsedaka est une obligation, mais n'est pas un impôt. Et dans les lois de Tsedaka, on nous parle du montant qu'il faut donner, ce montant comprend toutes les sortes de Tsedaka." La source de la Torah pour ce commendement sont les passages qui suivent : "כי יהיה בך אביון מאחד אחיך, באחד שעריך, בארצך, אשר ה׳ אלהיך נתן לך לא תאמץ את לבבך, ולא תקפץ את ידך, מאחיך, האביון" "Que si il y a chez toi un indigent, d'entre tes frères, dans l'une de tes villes, au pays de l'Éternel ton Dieu, te destine, tu n'endurciras point ton coeur, ni ne fermeras ta main à ton frère nécessiteux". "ובקצרכם את קציר ארצכם, לא תכלה פאת שדך לקצר; ולקט קצירְך, לא תלקט וכרמך לא תעולל, ופרט כרמך לא תלקט: לעני ולגר תעזב אתם, אני ה׳ אלהיכם" "Quand vous moissonnerez la récolte de votre pays, tu laisseras la moisson inachevée au bout de ton champ, et tu ne ramasseras point la glanure de ta moisson et tu ne grapilleras point dans ta vigne, et tu ne recueilleras point les grains épars de ta vigne. Abandonne-les au pauvre et à l'étranger : je suis l'Éternel votre Dieu".
  16. Aucun rapport, je ne le hais pas, je ne cautionne juste pas d'attribuer tous les bienfaits du monde à Mahomet, je ne suis simplement pas d'accord. Traduction : tu es quelqu'un qui fait comme si tu savais énormément de choses au sujet de Mahomet et de l'Islam, mais vu qu'il s'agit de l'Islam et de Mahomet c'est directement non critiquable. Et bien non. Je suis issu de l'immigration algérienne mon pauvre. Mon père est de famille musulmane et ma mère de famille juive berbérophone. Les prouesses du monde oriental ne viennent pas du Coran, mais de la qualité des personnes (ce qui est totalement indépendant de la religion). En attendant, ce monde là qu'on appellait le monde "musulman" n'était pas fait que de musulmans. Les hommes de valeur intellectuelle étaient aussi chrétiens et juifs (cf Maimonide). Mes critiques de l'Islam sont fondées, je le vois dans une partie de ma famille au quotidien, et j'ai en partie grandit dedans aussi. Je t'affirme que la Tzedaka est obligatoire. Je suis aussi concerné, je suis d'origine algérienne et très fier de ma culture française de fait (mes parents sont nés en France ainsi que moi même), ma culture algérienne sans les aspects musulmans (de par mon père et sa famille) et de la culture algérienne berbère juive (de par ma mère et sa famille).
  17. Ce que tu cites, ce n'est pas typique de l'Islam et ce n'est pas inventé par Mahomet, la tzedaka c'est Juif à la base...
  18. Tu m'excuseras, mais je soutiens que ce n'est pas parce que je ne suis pas un supporter de Mahomet que je dois être classé dans la catégorie négative de ceux qui prennent ce qui les arrangent. Je ne prends strictement rien de Mahomet car son attitude ne m'intéresse pas, c'est mon droit non ? Ca ne fait pas de moi une personne plus mauvaise ou meilleure qu'une autre. Les qualités de quelqu'un ne se résument pas en ce que cette personne pense de Mahomet. Puis si pour toi il est loué, pour d'autres non, c'est comme ca. Je ne vais pas adopter un comportement hypocrite en te disant "oui oui il est loué" si je ne le pense pas, et on n'a pas à imposer à qui que ce soit que cette personne est louée ou digne de louanges. Comment tu expliques les mariages de mineures dans la péninsule arabique (et pas seulement là bas) ? Les hadiths précisent qu'Aicha disait jouer avec ses poupées quand Mahomet venait à elle (je ne pense pas qu'une femme de 20 ans à l'époque jouait à la poupée avec ses amies). Je cite la chronique de Tabari : « Il y avait une femme du nom d’Asmâ bint Marwan. Elle faisait des vers particulièrement insultants pour le prophète de l’islam. Quand ces vers furent rapportés à Mahomet, il dit tout haut : « Est-ce que personne ne me débarrassera de la fille de Marwan ? ». Il y avait un homme du clan de la poétesse, ‘Omayr Ibn ‘Adi. Il n’avait pas été à Badr. Bonne raison pour faire preuve de zèle. Le soir même il s’introduisit chez elle. Elle dormait au milieu de ses enfants. Le dernier, encore au sein, sommeillait sur sa poitrine. Il la transperça de son épée et le lendemain alla trouver l’Envoyé de Dieu. Il dit : « Envoyé de Dieu je l’ai tuée ! ». « Tu as secouru Allah et son Envoyé ô ‘Omayr », répondit celui-ci. ‘Omayr demanda : « Est-ce que je supporterais quelque chose à cause d’elle, Envoyé d’Allah ? ». Il dit : « Deux chèvres ne choqueront pas leurs cornes pour elle ! » Quelle sagesse d'un homme envoyé par le Ciel... Il est là l'homme digne de louanges ? Ce n'est pas à mon goût perso. Oh que si il tient, le bonheur universel date même d'avant Bouddha si tu veux savoir, et c'est pas ce que Mahomet a prêché.
  19. Je trouve qu'il a apporté seulement une idéologie à laquelle je n'adhère pas, pourtant la famille de mon père est musulmane et je connais très bien cette religion. C'est mon droit le plus strict de ne pas apprécier ce que Mahomet a crée. Il n'a pas inventé la poudre non plus... Mis à part un mouvement nouveau politico-religieux. C'est bien, Napoléon, Voltaire, Victor Hugo, Lamartine ne connaissaient pas le mouvement islamique d'aujourd'hui car l'islam de l'époque n'était pas présent dans leur quotidien et n'était pas issu d'un wahabisme et salafisme de merde. L'histoire de Mahomet n'était pas aussi connue que maintenant. Ce qui serait intéressant, c'est de citer EN QUOI ils l'ont trouvé tant révolutionnaire et indispensable au monde. Je ne te permets pas de me traiter de niais, t'es surtout très mal placé pour le dire vu ton orthographe irréprochable. Puis non, mon avis n'est pas le tien, je pense que malheureusement à cause de Mahomet ce sont des milliards de personnes qui sont forcées de rester au Moyen Âge et pas l'inverse, compare la Suède à l'Afghanistan et on verra qui est encore (fort malheureusement) au Moyen Âge. Euh, non. Je ne sais pas si je suis islamophobe, mais en tous cas je ne porte pas Mahomet dans mon coeur au vu de son histoire et de bon nombre de ses principes. Il en est de même pour son idéologie. Non c'est faux, ces faits ne sont PAS reconnus par TOUT le monde. Oui cet homme est mort depuis 1400 ans mais sans éprouver de la haine forcément on peut le trouver plutôt pas sympathique et sanguinaire, au même titre qu'un autre personnage de l'histoire. Ce n'est pas mon problème si la signification officielle française signifie "le non loué". Premièrement je ne pense pas qu'il soit très loué et je ne vais pas me forcer à chercher à embellir la manière de nommer quelqu'un comme lui, qui m'est complètement égal au niveau spirituel et qui de plus s'est marié avec une fillette de 6 ans, a fait lapider une femme mère d'un jeune enfant pour adultère alors qu'elle s'était repentie ou a fait tuer des poètes (dont une autre femme qui allaitait son bébé) parce que la liberté d'expression c'était pas son cheval de bataille. Ce genre d'attaque n'a rien de crapuleux, c'est pas parce qu'on n'aime pas spécialement Mahomet qu'on est une crapule. Puis si ton admiration pour cet homme grandi plus tu entends des critiques à son sujet (et sachant que tu n'as pas connu cet homme personnellement) c'est un amour pas très sain voire même non fondé.
  20. On est bête du moment qu'on n'approuve ni n'adore Mahomet ? Ca en fait des gens bêtes dans ce cas, puis c'est vrai que les adorateurs des principes de Mahomet sont majoritaires dans la liste des prix nobels. Bon à savoir, dans ce cas je préfère ma bêtise à la sienne.
  21. Ceux qui cherchent des preuves et soutiens scientifiques (et qui en plus s'y acharnent et s'entêtent vraiment) pour justifier leur foi, ceux là ne doivent pas avoir une foi "d'acier" comme ils le prétendent... Ce qui d'ailleurs n'est pas un mal, c'est une preuve d'attention au progrés et il vaut mieux chercher à baser la religion sur la science que la science sur la religion, au moins si la base comparative est la science ça laisse un certain soulagement de se dire qu'elle est au final plus prise au sérieux que les "découvertes scientifiques religieuses". Par contre il faudrait éviter le ridicule en disant "les prophètes sont des scientifiques", l'histoire de Mahomet met ça fortement en doute...
×