Aller au contenu
  • billets
    7
  • commentaire
    0
  • vues
    899

Le look des garçons dans la rue

Valona

320 vues

Un curieux ressenti

Cet après-midi, avec maman, nous sommes allées à la FNAC. C'est la grande librairie dans la ville voisine à 12 km. C'est toujours un peu la fête lorsque nous partons toutes les deux en "expéditions". J'ai commandé les livres demandés pour ma rentrée de lundi. Ils sont tous arrivés. Nous garons la voiture à dix minutes du centre. Il faut marcher un peu. Nous flânons en regardant les vitrines des boutiques qui nous plaisent. Moi, j'en profite pour lorgner un peu du côté des garçons. Voire un peu "ce qui se fait " pour la rentrée prochaine.

Discrète, maman fait pareil. Nous en rions toutes les deux. J'adore ses commentaires. C'est toujours une vision très juste et pleine d'à propos. De dérisions également. La mode pour les garçons, car il existe forcément une mode digne de ce nom, n'a pas l'air de connaître le succès. Entre les crétins en survêtements, souvent à capuche avec ce soleil, les idiots dont le fond du jeans pend entre les cuisses au point qu'ils donnent l'impression d'avoir chié dedans,  les types en "pantacourts" et au T-shirt comme une affiche publicitaire, c'est assez déconcertant.

Parfois, heureusement, il y a parfois un garçon bien coiffé, en polo Ralf Lauren, en pantalon clair à plis et chaussé de mocassins. En plus, ce sont souvent des mecs supers beaux. Look tennisman qui leurs va à me ravir. J'en soupire. Même maman me fait parfois du coude en me chuchotant : << Regarde. Celui-là, il est beau comme un dieu. Et quelle classe ! >>. Maman est une femme de goût. Je n'ai qu'à regarder papa pour en avoir chaque jour la confirmation. Sur les photos où ils avaient tous deux  20 ans, il est aussi beau qu'un acteur américain d'Hollywood.

C'est à la FNAC, au rayon des livres universitaires, qu'il y a les plus beaux "spécimens" ce vendredi après-midi. Les étudiants venus chercher leurs fournitures. Si je voulais me mettre à la colle avec un garçon, c'est probablement ici que je viendrai faire mon marché. Il y a d'ailleurs certains d'entre eux que je verrai lundi, à la rentrée. Mon dieu, qu'ils sont craquants avec leurs mèches rebelles, leurs polos et leurs pantalons blancs. Il y a aussi le style "banlieue" qui me débecte à en vomir et qui me laisse d'une indifférence abyssale. Le look de l'horreur.

Ce soir, sur l'ordinateur, je suis allé sur des sites de mode masculine. Wouah ! Il y a de ces mecs. C'est un comme ça qu'il me faut. Papa en jeune. Je veux qu'il me fasse craquer toute ma vie. Qu'il soit évidemment doté de l'intelligence d'exception en adéquation avec un physique d'exception. Attention. Gare ! Je suis jalouse et possessive. Mais je sais pouvoir accaparer toute son attention. De la façon dont tous ces beaux garçons me regardent, pas de doute, je suis à la hauteur de mes attentes. C'est merveilleux de se sentir admirée, désirée et déjà adulée...

Bisou

Nathalia - B.jpeg



Annonces
Maintenant
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité