• billets
    30
  • commentaires
    57
  • vues
    16 209

La détente....

halman

30 vues

Vendredi soir tellement épuisé, mal partout, dans la poitrine, à la tête, dans les articulations, courbaturé, me disait que le jour de mon infarctus j'aurai du crever plutot que de subir ça. Même plus capable d'articuler une phrase au téléphone avec ma mère.

Samedi un peu récupéré

Dimanche, passé une bonne partie de la journée à lire sur le balcon au soleil.

Mes Fana de l'Aviation en retard et mes Ciel Et Espace en format électronique sur mon portable.

Aujourd'hui au boulot c'est le calme.

Après une semaine vraiment pas tranquille du tout pour bosser correctement.

Fait beau.

Les énervés et les bruyants ne sont pas là.

Des collègues sont malades ou en vacances.

Je respire.

Je me détends.

Je peux faire mon boulot tranquille sans stresser.

Autant ce week end j'ai fais des cauchemars du boulot. Revé que deux anciennes cadres me convoquaient en réunion urgente un samedi après midi pour discutter de problèmes de sécurité sur les ordinateurs des services de soins. Et puis énorme tempête, impossible de pouvoir fermer les fenetres.

Autant là je me détends, mes courbatures et mes nerfs qui se relachent.

Qu'est ce qu'il n'y a rien de mieux que la tranquilité.

Une cadre m'a dit au téléphone tout à l'heure, alors que l'on préparait plein de choses à faire pour tous les jours dans deux semaines, qu'elle me faisait confiance. :o

Quel réconfort.

Surtout venant de quelqu'un qui est dure au boulot.

Ce n'est pas en famille que j'aurai ce genre de réconfort.

Malgré que pour chaque chose la plus benigne je doive me forcer comme il n'y a pas de mot pour le dire. Me forcer pour manger, pour m'habiller, pour sortir, pour absoluement tout faire. Devoir faire un travail sur soi épuisant et quelque fois long.

Ne pas comprendre pourquoi quelque chose qui me prennait 5 minutes avant il me faut le triple, même en ayant l'impression d'avoir foncé et d'en être totalement vidé.

En colère contre moi d'être aussi incapable par rapport à avant.

Voilà, j'ai plein de choses à voir, mais pouvoir les voir et le faire zen, comme j'aime travailler.

Pouvoir enchainer 5 interventions simples, mais vite fait bien fait, mais dans le silence.


   Alerter


2 Commentaires


Commentaires recommandés

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant