Le blog d'un normand

  • billets
    81
  • commentaires
    89
  • vues
    30 791

Demain

Invité

16 vues

Demain

Ce sera dur

je dois me séparer de mes enfants

pour deux mois

je ne les reverrais pas avant les vacances de février

enfin pour ceux du sud

ce sera dur,

sur le quai de la gare, ce sera des pleurs et des adieux qui se passeront mal

et après ?

j'irais m'effondrer dans un coin ou je pourrais pleurer

toutes les larmes de mon corps

et même plus

quant à demain soir

je n'ose pas l'imaginer

leur présence me manquera tellement

il y aura encore des jouets, des vétements dans chaque pièce

que ce sera dur à ranger

j'aurais beau mettre du chopin en musique

que cela me remontera pas le moral

la vie est mal faite

pourquoi tant de haine à mon égard ?

pourquoi est-elle partie ?

que lui ai-je ?

maintenant cela fait 5 ans que cela dure

et je m'y habitue pas

chaque fois c'est l'horreur

chaque départ est comme une petite mort pour moi

et chaque fois je me renferme un peu plus sur moi

et chaque fois je me sens blessé dans mon côté paternel

et à chaque fois il y a en moi comme une once de moi qui s'envole

pour ne jamais revenir

je sais que ce sera toujours comme ça

mais c'est trop dur à vivre

on ne peut souhaiter ça à son pire ennemi

je le sais que pendant plusieurs jours je vais faire des cauchemars

et puis petit à petit je vais m'habituer

mais ce sera dur

cette séparation, cette distance entre nous

pendant la période qui sépare les vacances scolaires

impossible à gérer le quotidien quand l'esprit est en permanence dans le sud

à se demander ce qu'ils font, si ils sont heureux, comment cela se passe-t-il ?

pourquoi la vie est comme ça ?

dans ces cas là qu'on ne vienne pas me parler de tendre l'autre joue

qu'on ne me parle pas de religion

je crache à la gueule de tous ces gens qui ne savent pas ce que c'est

que l'absence de l'être aimé

et en plus quand c'est ses propres enfants

c'est encore plus dure

à supporter

un jour

je le sais bien

je ne tiendrais plus

et je m'en irais pour toujours pour l'ailleurs bleu

en espèrant d'ailleurs qu'il soit vraiment bleu


   Alerter


0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant