• billets
    4
  • commentaires
    15
  • vues
    34 374

À propos de ce blog

Totalement inutile.

Billets dans ce blog

Arsenix

Uh ? Err... SS ?

Avant, j'écrivais comme ça :

"La patte nue foula l'herbe mouillée de cet endroit pour la première fois, ne prêtant attention aux épines et pierres se dressant sur la pelouse cahoteuse. L'œil à la fois vif et distrait, le poil brun et la queue noire, un masque sur les yeux, un costume noir, ce personnage avait l'air d'un voleur ou d'un homme d'affaire. C'était la deuxième option, c'était un homme ou plutôt animal d'affaire, débutant dans le commerce.

Il s'assît sur un rocher encore lisse et humide. Il soupira. Il ne voyait que trois maisons. Ce n'était pas assez pour être franc. De plus, rien ne pouvait laisser présager qu'un tanuki comme lui allait réussir sa vie... Il abandonna ces pensées pessimistes et se leva. Après tout, l'avenir sera peut-être tout autre. Il se dirigea vers un bâtiment à l'allure imposant et aux briques brunes comme son pelage, surmonté d'une horloge et côtoyé par un grand panneau d'affichage. Il tapa à la porte en bois, de pin sûrement... "

Et on me disait :

"Elle est trop bien ton histoire!!!"

J'étais comme ça :

tumblr_ln3byrI11i1ql0i40o1_500.gif

Mais maintenant, quand je fais ça :

"Aviez-vous déjà eu l'occasion de contempler avec précision les amygdales de la mâchoire extérieure d'un Mysdibule ? Moi non plus. Et avouons-le, ce n'est pas du tout ce que j'aurais choisi, si j'avais été Mademoiselle Hermsen. La fuite m'aurait été plus attirante et raisonnable. Mais, avouez-le, quand vous êtes hypnotisés par une lueur fantomatique d'une malsaine lueur rougeâtre vous engourdissant les membres et l'esprit, il est dur de faire un choix rationnel. C'est pourquoi l'Insécateur vit défiler les courts instants des dix-neuf années qui formaient sa vie à une vitesse ahurissante. Elle se rendit compte à quel point son corps était formidable. Qu'elle ne sentirait plus la douce senteur d'une fleur printanière, que plus jamais elle ne frotterait ses lames effilées aux pinces d'acier de David, son meilleur ami. Après cette brève illumination, elle ferma les yeux, attendant la douleur ultime. Elle ne vint jamais. Elle souleva ses paupières et jeta un coup d'œil anxieux. "

Et qu'on me dit ça :

"Me gusta ! T'as du talent !"

Je suis comme ça :

ihateitplz.png?1 You liar.

Arsenix

Voici le début du roman sur lequel je bosse. Des avis ou des critiques à faire avant que je continue ?

"Blanc !

Voici le premier mot qui vint à l'esprit de Jonathan Jones lorsqu'il entra, comme chaque matin depuis deux ans, dans la très étroite pièce qui lui servait de bureau. Tout était couleur de neige, de l'aquarelle hivernale accrochée au mur à la petite figurine de dragon des glaces à l’œil vif et céruléen trônant avec arrogance sur une pile de dessins ratés.

Quelqu'un avait eu la très mauvaise idée d'ouvrir la fenêtre, laissant le soleil agresser de ses rayons les murs immaculés, nimbant la salle d'une clarté aveuglante, et le vent s'engouffrer avec plaisir et violence à l'intérieur, tel un serpent à la morsure glacée, donnant à l'endroit l'ambiance et l'apparence de quelque lointaine contrée polaire. Dommage, Jonathan n'aimait absolument pas le froid.

Avec un profond soupir, le presque-trentenaire se laissa lourdement tomber sur sa chaise et, repoussant d'un air agacé l'incroyable amas de feuilles et de stylos qui envahissait son bureau, il alluma son vieil ordinateur. Celui-ci semblait dater du siècle dernier et était aussi rapide qu'une tortue atteinte d'agoraphobie.

En réalité, il tardait tellement que notre héros décida de passer le temps en sortant de son attaché-case un lourd volume intitulé « Dragons – Saigneurs et Seigneurs des cieux », un charmant livre qui lui fut offert il y a vingt ans de cela, pour fêter son septième anniversaire. Le bouquin ne l'avait guère intéressé à ce moment-là et avait passé de très longues années à explorer joyeusement le fond du placard poussiéreux de la maison familiale des Jones. Mais maintenant, Jonathan était passionné par les sauriens et avait extrait l'ouvrage de sous une monumentale montagne de jouets mécaniques et extrêmement lourds."

Arsenix

And so it begins !

Le premier article. Il est toujours votre ennemi mortel, celui-là. Vous ne savez pas comment commencer, quoi dire. Car ce premier article est votre premier pas dans le monde du blog. Ou peut-être pas. Mais ce premier billet, ce pionner est en réalité le plus important. Car la façon dont vous l'écrirez est ce qui déterminera votre place dans la société blogienne. En effet, si cet article est bien construit, intéressant et attirant, on vous prêtera volontairement une attention particulière. Mais moi, je ne vais rien faire d'original. Je vais me présenter.

******

Je me présente, je m'appelle Henri, j'voudrais bien réussir ma vie, être aimé... Woo ! Non, je ne suis pas Henri, et Balavoine n'a jamais fait une seule chanson en mon honneur. Dommage.

Je suis une personne férue de reptiles, en particulier les crocodiles et autres gavials. J'aime aussi les chiroptères, les rapaces et les insectes, qui sont très, très, très passionnants, nettement plus que les chats traditionnels que tout le monde aime. J'ai aussi comme passions l'Histoire -en particulier celle des deux Guerres Mondiales et de l’Égypte-, la littérature classique, la Science-Fiction, les dessins animés, le dessin en général, la réflexion pure et simple ainsi que les jeux vidéos, la biologie et la psychologie.

L'humble être que je suis fait parti des Nazi de la Grammaire et a Fondé les Nazi-Scale/Nazi-Fire, que je détaillerai plus tard. Sachez que je n'ai rien d'un néo-nazi et que je ne supporte absolument pas les doctrines d'Hitler. Toute personne étant d'accord avec ce type est totalement malade ! Je suis juste quelqu'un de passionné par l'histoire et les tactiques nazis. D'ailleurs, un Nazi de la Grammaire est quelqu'un qui agit envers les fautes comme le parti s'en prenait aux Juifs. En les écartant, les détruisant. Mais je le redis, pour que ça rentre : Je ne suis pas antisémite ! 90% de ma famille est de religion Juive, qui plus est.

Je suis très sympathique et toujours partant pour une discussion, alors n'hésitez pas !