• billet
    0
  • commentaire
    0
  • vues
    80

À propos de ce blog

Je restitue les choses dans leur contexte pour que vous puissiez comprendre. 

Tout commence par mes parents. Aucun des deux m'aimes ça je le sais je suis "la tête de turc de la famille" depuis tout petit tout le monde me frappe sans aucune raison. Peut-être parce que je suis trop gentil, je ne sais pas si ça peut aidez à résoudre ce problème je sais que les gens qui sont très triste de base aiment s'en prendre à plus triste que soit pour compenser" . quoi qu'il en soit je ne suis pas aimé sauf par ma copine et pour ca je lui remercie d'être la. J'aimerais ajouté que mes parents sont des gens qui ont des logiques spécial (en tout cas pour moi). En effet pour eux il est juste de me frapper parce que je ne sourire pas 

   J'ai une anecdote pour accompagner cette idée : un jour j'étais seul chez moi sans personne pour m'encadrer, j'aidonc décider de faire le ménage (la maison en entier) quand il rentre ils n'ont rien vu donc j'ai fais la tête car je pensais qu'il serait plus sympa avec moi et finalement mon beau pere m'a ouvert le front en me jetant un couteau de cuisine a la gueule parce que je ne souriait pas assez. Quand je suis allé aux urgence j'ai pas dit ce qu'il s'est passé parcr que je me serais retrouvé definitivement seul. 

Aujourd'hui un évènement particulier m'a remis en question. En effet j'ai séché le bac bland d'histoire involontairement.. J'étais effrayé par cette matière. Mtn je me rend compte que j'ai fais une grosse connerie. Je me demande comment est-ce que je pourrrais régler cela. 

Si je vous ai reconter tout ca avant c'est parce que je pense qu'il y a un lien irréfutable qui lie mes parents à ce que j'ai pus faire. Il est fort possible que j'ai décidé de sécher les cours parce que j'ai beaucoup trop refoulé tous mes sentiments au fond de moi et que le fait que je devais passer la matière qui m'effraiele plus a fait ressortir tous ses sentiments douloureux pour moi. Donc ducoup je me suis enfuie. 

Cela peut paraitre complètement invraisemblable pour certains et ils doivent se dire que ce ne sont que des faux prétexte ( et vous n'avez peut-être pas faux dans un certains sens) mais je ne voulais vraiment pas faire ca je ne sais pas le dire autrement donc je vais me contenter de vous résumer ce qu'il s'est passé au fond de mon coeur par une expression bien connue "c'était plus fort que moi"