• billets
    2
  • commentaires
    2
  • vues
    1 591

À propos de ce blog

Un aperçu de mon esprit merdesque

Billets dans ce blog

Rei

A H.

A H-M.

L'on ne peut faire un long roman

De toi, décrire un trouble pareil,

Celui d'une âme tourmentée... Eh comment;

Tu manques bel et bien de sommeil !

La monotonie du quotidien,

Ton chez-toi, ta foi,

Ta cop et son copain,

Mais tu n'as pas sommeil ?

Pourtant 'y a toi, ta caisse,

La fumette au fond de la banquette,

Un thé glacé, le froid,

T'as tout mais tu n'as pas

Sommeil...

Inspiré de Stromae - "Sommeil"

Rei

Le vent qui passe

Le vent qui passe est insidieux,

Il emporte tout et rien en même temps

C'est peut-être ainsi un peu mieux !

J'oublie, plus je pense et plus j'en ris.

Mais lorsqu'elle souffle,

Que dis-je, lorsqu'elle s'écoule

Comme l'eau sous le pont Mirabeau,

La brise ramène des effluves d'un passé

A la fois triste et beau.

Et je ne peux m'amnésier à jamais,

A jamais... Le temps passe, mais que dis-je ?

Non, le vent passe, tel une brise

Ramenant par-ci, par là, le souffle

D'un temps vécu, le souvenir d'une bise.