May - life

  • billets
    5
  • commentaires
    23
  • vues
    489

À propos de ce blog

Pour les petits curieux, qui veullent en savoir plus sur moi.

Billets dans ce blog

May-77

...

297937697513hywmx3m7.jpg

Le Père Noel est un objet publicitaire, le soulier de Cendrillon est en carton, Oui-oui est beaucoup trop petit pour conduire un taxi et Milou le petit chien n'a jamais rien dit a Tintin. Blanche neige est africaine, la Belle au bois dormant vit au fond d'un HLM, Minnie & Mikey sont depuis longtemps divorcés et le rêve de Titeuf c'est de devenir keuf. Princesse Sarah est un essais OGM croisé de la Schtroumpfette et de la Petite fille aux alumettes, c'est pour ça qu'elle a pas vraiment de famille qui l'aime alors que la Schtroumpfette au village tout le monde se l'ai faite.Il est fini le temps des rires et des chants, Casimir a été ravagé par l'alcool, y'a plus personne sur l'Ile aux enfants a part des nappes de pétrole. Terminator a fait sauter les Cités d'or et Goldorak est otage en Irak, les Pokémons sont en taule avec les Daltons et Jane & Serge sont plus du tout amoureux. Esmeralda intermittente du spectacle , mais le gouvernement a détruit la cour des miracles depuis elle ramasse les poubelles sa feras moins de boulot pour Mouloud & Abdel. Mouloud & Abdel c'est moi qui les ai inventés vu qu'il n'y a pas d'étrangers dans les dessins animés.

May-77

Lulla,

Nous sommes le premier Octobre 2007, il est 19h35. Il a plu toute la journée. A présent c'est sur ma fenêtre que s'acharnent les gouttes d'eau. C'est une journée bien grise, bien silencieuse; encore une triste soirée qui s'annonce. Et puis ce putain de mal de crâne qui ne me quitte pas depuis la sortie du train... Oui je sais je me plains encore comme tu l'dis sa doit sûrement être la seule chose que je sais faire. Me plaindre, me plaindre... Me plaindre de toi, de lui, des autres, de cette vie qui,au fil du temps semble être de moins en moins reluisante. T'écouter me dire que tu voudrais que je ne sois jamais née, que je ne suis rien pour toi, que j'ai gâché ta vie et que tout ce qui t'arrive est de ma seule faute. Vous entendre la nuit, les entendre pleurer. Mais malgré tout sécher ces larmes me boucher les oreilles combattre ces cris qui résonnent au plus profond de moi et essayer de dormir. Dormir, pour être en forme le lendemain.

Et Puis devant eux faire semblant de rien. Retrouver ce sourire, ce masque d'illusion,mentir, mentir et encore mentir puisque d'après toi c'est aussi la seule chose que je sais faire. Oh si tu savais comme je mens bien ! Oui c'est sans nul doute ans nos gènes. Mais s'en est trop j'en ai assez. J'aimerais tant que tout s'arrête si tu savais comme je me déteste comme je déteste ce reflet, ce poids, ce sourire et le regard que l'on porte sur moi. Eux ces gens si parfait eux rayonnants d'amour et de joie de vivre. Peut être que sans amour la vie ne vaut plus la peine d'être vécue, après tout peut être que la boucle s'est refermée et que j'ai déjà tout vécu... que j'ai eu ma dose de bonheur et que je n'ai plus rien a attendre de la vie.

2979308957255mo9sqvt.jpg

(un autre dessin)

May-77

Cette année la.

Ca non plus je n'ai pas réussi à l'oublier Lulla.

Tu passes un an... un an a te demander si ce putain de bac est a ta portée, un an à te persuader que tu en est capable, à leur prouver qu'ils on tord et à lutter contre cette image qu'ils ont de toi. Un an_ qui en parrait pourtant une éternité. Et puis, tu te met a boire comme eux, pour oublier ton stress et tes soucis. Oublier... encore un mot pas fait pour toi. Pourrais tu oublier tous ces souvenirs, ton enfance,les pleures, les traces sur ton corps, toutes ces journées ou tu n'ose plus rentrer chez toi, ou tu pries pour que tes parents t'oublient a la garderie. Parce que tu ne veux plus les affronter, parce qu'ils te font peur, parce que tu n'en a plus la force, parce que cette nuit tu aimerais bien dormir mais il y a toujours ces voix qui hurlent au plus profond de toi, parce que tu reve d'arracher tout ca, de faire exploser ce putain de corps que tu ne supporte plus non plus_Parce qu'en buvant tu prends la fuite lachement, mais au moins tu échappe a tout ca* un moment. Et puis tu atteris enfin. Ils ont bien ris en te voyant saoule. Tu les deteste tous auttant qu'ils sont. Mais tu te déteste plus que tout. Et tu jures de ne plus jamais boire en publique parce que tu ne veux pas qu'ils assistent à cette descente pathétique, parce que tu refuse que l'on te compare a elle*, que tu as toujours montré cette image forte de toi et deteste que l'on s'apitoie sur ton sort.

yhfgfvgnbfv.jpg

(un vieux dessin)