Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'kant'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

6 résultats trouvés

  1. Bonjour. Je viens de Russie. Pardonnez-moi pour mon français. A fait une vidéo sur la Philosophie Transcendantale de Kant. J'ai fait 2,5 ans. https://youtu.be/kNAuyHceqUk Voici 2 aspects: les graphiques et la Philosophie elle-même. Intéressé par votre opinion: ce que vous avez aimé, ce que vous n'avez pas aimé.Merci.
  2. Quelle est la distinction entre le plaisir sensible et le plaisir matériel ?
  3. Bonjour à tous, Je dois faire une explication de texte sur la Métaphysique des Moeurs de Kant et j'éprouve de grande difficulté quand à sa compréhension. J'en appelle dès lors à toutes âmes charitables qui accepterons d'aider un cerveau dans le besoin ! SVP je suis en panique lol Je vous mets le texte qu'il m'est demandée d'expliquer : III. DE LA DIVISION DE LA MÉTAPHYSIQUE DES MŒURS. Toute législation (qu’elle prescrive des actions intérieures ou extérieures, et, dans ce dernier cas, qu’elle les prescrive à priori au nom de la seule raison ou au nom de la volonté d’autrui) contient deux éléments : 1° une loi, qui présente objectivement comme nécessaire l’action qui doit être faite, c’est-à-dire qui en fasse un devoir ; 2° un mobile, qui joigne subjectivement à l’idée de la loi un principe capable de déterminer la volonté à faire cette action : ce second élément revient à ceci, que la loi fasse du devoir un mobile. Le premier présente l’action comme un devoir, ce qui est une connaissance purement théorétique de la détermination possible de la volonté, c’est-à-dire de règles pratiques ; le second joint dans le sujet à l’obligation d’agir ainsi un principe capable de déterminer la volonté en général. Toute législation peut donc différer d’une autre au point de vue des mobiles (quoiqu’elle puisse bien s’accorder avec elle au point de vue de l’action dont elle fait un devoir ; comme, par exemple, si les actions sont extérieures dans tous les cas). Celle qui fait d’une action un devoir et de ce devoir un mobile est éthique. Celle, au contraire, qui ne comprend pas cette dernière condition dans la loi, et qui par conséquent permet un autre mobile que l’idée même du devoir, est juridique. Il est aisé de voir que les mobiles, distincts de l’idée du devoir, auxquels s’adresse la dernière espèce de législation, sont nécessairement tirés de nos principes pathologiques de détermination, des inclinations et des aversions, mais surtout des aversions, car cette législation a nécessairement un caractère coercitif et n’est point une chose qui par soi-même séduise et attire. (PS : je viens de me rendre compte que j'ai fais de grosses fautes d'orthographe, sorry pour vos yeux).
  4. lauriane.baco

    L’art

    Bonjour, j’ai quelques questions concernant mon chapitre de philosophie portant sur l’art. Lorsque Platon dit que l’art est une copie d’une copie, qu’il est illusoire ? L’art en plus de procurer un plaisir esthétique, est d’être le moyen d’expression pour l’artiste, à t-i
  5. I. Un autre langage universel. Depuis que Galilée appela les mathématiques le « langage décrivant la nature », on les considère comme le langage universel en lequel sont écrites les lois de l'univers. Personne n'est certain qu'Amour, Love et 愛 signifient exactement le même, mais une chose que l'on n'ose pas suspecter est que 2 et 2 font partout 4. Moi, je crois cependant avoir trouvé un autre langage universel que tout le monde peut partager : les noms humains. Réfléchissons à ceci : Cicero, Cicéron et Cicerone signifient exactement le même, n'est-ce pas ? Nous ne connaissons ni son vrai visage ni sa voix, mais du moins nous pouvons convenir que cette variation d'orthographe n'affecte pas le fait que ces mots indiquent le même homme d'Etat romain. Et ce n'est pas le seul cas de Cicéron : Jules César et Iulius Caesar, Marc Aurèle et Marcus Aurelius, Augustin d'Hippone et Augustinus Hipponensis, Tchouang-tseu et 荘子... Un nom particulier pour une personne particulière a une précision universelle. II. Les connaissables et les inconnaissables. Au fait, quel caractère a-t-il cet homme d'Etat romain ? Quelqu'un dit qu'il était vertueux, un autre prétend qu'il était orgueil, et ils renoncent à être d'accord sur son caracrète à la fin bien qu'ils tous puissent convenir que celui dont ils discutent est le même homme d'Etat romain. Cette discorde suggère que chaque nom, quoiqu'il soit universel de nature, s'occupe de renseignements connaissables et ceux inconnaissables : on ne peut pas voir la couleur de l'âme de Cicéron, si l'on sait qu'il accusa Catilina de conjuration ; on ne peut pas voir le visage de Cicéron, si l'on connait des torses qui représentent un chauve qui a l'air serieux. La couleur de l'âme de Cicéron et son vrai visage, ce sont donc de renseignements inconnaissables, tandis que les récits historiques de sa vie et la forme d'un torse de Cicéron sont ceux connaissables ; qu'Homère ait vraiment été aveugle est inconnaissable, mais il est connaissable qu'il existe la vieille tradition qui veut sa cécité. Prêter attention aux connaissables au lieu des inconnaissables nous permet d'avoir du jugement simple. Par exemple, quoiqu'on ne puisse pas convenir de la définition parfaite des vertus sublimes, il n'y a pas tant de gens dans le monde qui nient que Jeanne d'Arc était vertueuse relativement à Gilles de Rais, étant donné certaines anecdotes historiques. Ce serait une exagération pyrrhonienne si l'on garantissait que l'on ne peut rien juger. III. La catégorisation basée sur les connaissables. Quant au philosophie, tandis que l'on ne peut encore voir, après toutes ces chaudes polémiques de grands penseurs, ni la raison pure, ni la justice fiable, ni la vérité finale dans sa nudité, on peut néanmoins s'assurer de quelle idée chaque grand penseur recommande, et, ce faisant, des penseurs se rangeront dans chaque catégorie propre suivant les idées qui se rattachent à leurs noms. Par exemple, je pense d'abord qu'il y a un groupe de philosophes qui recommandent la raison, dont font partie des gens tels que Platon, Thomas d'Aquin, Voltaire et Kant, alors qu'un autre groupe comporte des philosophes préférant la passion tels que Bonaventure, Rousseau, Hume et Fourier, et puis j'aimerais appeler des philosophes comme Confucius, Démocrite, Gassendi et Spinoza les défenseurs de faits secs, puisqu'ils ne respectent que des faits. On peut en effet catégoriser n'importe qui parce qu'il y a beaucoup de choses à compter en dehors d'idées philosophiques : prenons un nom ; identifions l'homme ou la femme qui porte le nom ; trouvons sa race, sa nationalité, son occupation, l'époque qu'il a vécu, les recits de sa vie, les conséquences de ses actions etc. Et le plupart des renseignements connaissables sur le nom se ramasseront. Alors, prenons un autre nom et renouvelons le reste avant de prendre un autre nom encore. On pourra établir à la longue une catégorisation en comparant un nom avec un autre par rapport à leurs ressemblences et leurs différences. IV. Une épopée écrite en noms. Les mathématiques décrivent la nature, et qu'est-ce que les noms décrivent ? Si un nom est un mot, la vie qui porte le nom est le sens du mot. Et si un nom humain signifie une vie humaine, qu'est-ce qu'est le rassemblement de toutes les vies humaines ? C'est l'histoire. Ce que décrivent les noms humains, c'est donc l'histoire. Et voilà le résultat de ma petite tentative de décrire l'histoire en noms : www.albumangelorum.com C'est une longue liste de noms sous forme d'une épopée écrite en tercets qui consiste en sept chapitres. Pour accentuer son universalité, il y a sept éditions écrites en langages différents ( latin, italien, français, espagnol, anglais, allemand et japonais ), toutes signifiant exactement le même. S'il y a des erreurs dans ma catégorisation, j'en corrigerai plus tard. Mais laissez-moi affirmer pour finir que le héros de cette épopée bizarre est la règre selon laquel les noms se placent, pas un nom particulier.
  6. Bonjour braves gens, Je choisis d'ouvrir un sujet qui est loin d'être évident mais qu'il me semble nécessaire d'ouvrir dans une époque où l'opinion commune est qu'il faudrait en finir avec la métaphysique comme s'il s'agissait d'une idéologie du passé qu'il s'agirait de combattre ou de dépasser. Les deux seules formes de pensées ayant ambitionné de se passer totalement de métaphysique étant à ma connaissance le positivisme et la pensée nietzschéenne, quoique pour Nietzsche cela se discute même parmi les spécialistes (mais si vous en voyez d'autres n'hésitez pas à en faire part). Kant est également fortement à considérer dans ce débat, lui pour qui la métaphysique est comme "un couteau sans manche auquel on aurait retiré la lame". Fidèle à ma méthode qui consiste à éviter de trop orienter le débat dès le départ, je vous laisse à vos claviers en ayant disséminé ça et là dans le message des références pour ceux qui voudraient se documenter plus avant ; j'y ajoute deux citations : "L'Homme fait de la métaphysique comme il respire." Emile Meyerson "La métaphysique est si essentielle qu'on ne peut s’en défaire comme on se défait d’une opinion. On ne peut aucunement la faire passer derrière soi, telle une doctrine à laquelle on ne croit plus et qu'on ne défend plus." Martin Heidegger
×