Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'islamistes'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

21 résultats trouvés

  1. Les deux suspects ont été inculpés pour "complot en vue de commettre un attentat terroriste" Au moins deux arrestations ont eu lieu dans une opération visant à démanteler un "réseau terroriste" qui projetait de commettre un attentat au Canada, ont annoncé lundi des télévisions locales, avant une conférence de presse sur "la sécurité nationale" de la police fédérale (GRC). La GRC doit s'exprimer à l'aéroport de Toronto, capitale économique du pays, à 19H30 GMT au sujet de "menaces à la sécurité nationale", selon un communiqué. Selon la télévision publique CBC, qui cite des sources de renseignement, ce projet d'"attentat majeur" n'a aucun lien avec l'attentat de Boston, dans le nord-est des Etats-Unis qui a fait, il y a une semaine, trois morts et quelque 200 blessés, selon le FBI. ... Relativement épargné par le terrorisme international, le Canada est toutefois apparu ces derniers temps comme un vivier pour le recrutement de futurs extrêmistes islamistes. ... L'article intégral sur le site de la Dernière Heure
  2. Marrakech : un mouvement islamiste marocain condamne l'attentat Publié le 29.04.2011, 10h54 | Mise à jour : 13h47 [DESC][/DESC] Alors que le bilan de l'attentat perpétré jeudi au café Argana à Marrakech s'est alourdi ce vendredi matin, en passant de 14 à 16 morts, un premier bilan provisoire vient d'être donné de source gouvernementale française... [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: Le Parisien
  3. Tunisie : l’armée envisagerait un coup d’Etat en cas de victoire des islamistes aux législatives 05/05/2011 à 19:13 [DESC][/DESC] En 1991, la victoire des islamistes du FIS lors des législatives en Algérie avait conduit à la démission du président Chadli Benjedid et à l’annulation du processus électoral par l’armée en janvier 1992. La Tunisie risque‑t‑elle de connaître le même scénario si les islamistes venaient à gagner les législatives du 24 juillet prochain ? Pour l'ex‑ministre de l'Intérieur du gouvernement tunisien de transition, Farhat Rajhi, la réponse est oui. [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: Tout sur l'Algérie
  4. Plus de 100 jeunes filles ont été enlevées dans leur lycée de l'Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, par des islamistes de Boko Haram, a déclaré une source sécuritaire «De nombreuses jeunes filles ont été enlevées par des hommes armés qui ont attaqué leur établissement», avait déclaré un peu plus tôt Emmanuel Sam, responsable de l'éducation pour la ville. Il a ajouté avoir fui à Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno, après l'attaque du lycée public pour filles de Chibok. Des habitants de Chibok ont déclaré sous couvert d'anonymat que les jeunes filles qui ont été enlevées devaient passer cette semaine un examen annuel donnant accès à un diplôme commun à plusieurs pays d'Afrique anglophone, le WAEC. Suite: http://www.leparisie...014-3770373.php
  5. La France s'engage dans une guerre au Mali contre les terroristes François Hollande promet qu'il répondra à la demande d'aide de Bamako. Le soutien militaire français pourrait même déjà avoir commencé. C'est un "basculement", affirme un diplomate joint par Le Nouvel Observateur à Bamako. "La déclaration de François Hollandeest claire". Le chef de l'Etat français a déclaré, vendredi 11 janvier, que "la France répondra", "strictement dans le cadre des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU", à la demande d'aide militaire des autorités maliennes. "Je le dis ici avec la solennité nécessaire, nous sommes face à une agression caractérisée", a affirmé le chef de l'Etat lors de ses voeux au corps diplomatique à l'Elysée. Cette aide militaire pourrait même avoir déjà commencé. L'armée malienne a déclenché vendredi matin une contre-offensive face aux islamistes pour reprendre la localité de Konna, dans le centre du pays, conquise la veille par les jihadistes, a indiqué à l'AFP un officier de l'armée malienne. Selon cette source, des appareils militaires de "pays amis" sont utilisés. Des informations que confirme notre source diplomatique à Bamako : "On a entendu des avions voler toute la nuit. Des renforts étrangers, notamment occidentaux, sont arrivés à Sévaré", une base militaire de l'armée malienne située au centre du pays. Ils sont selon lui impliqués dans la contre-offensive de l'armée malienne. D'après des habitants de Sévaré, la situation était calme dans cette localité dotée du plus important aéroport de la région où, selon des témoins, des avions comprenant des cargos de transport militaire ont atterri jeudi. Ils y ont débarqué des armes et des soldats étrangers, parmi lesquels figuraient des Blancs, ont rapporté des travailleurs de l'aéroport. "J'ai décidé que la France répondra, aux côtés de nos partenaires africains, à la demande des autorités maliennes. Elle le fera strictement dans le cadre des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et elle sera prête à arrêter l'offensive des terroristes si elle devait se poursuivre", a ajouté le chef de l'Etat. "C'est une exigence de solidarité et de responsabilité et la France sera donc au rendez-vous des résolutions du Conseil de sécurité et de la demande des autorités maliennes." Le président malien par intérim Dioncounda Traoré a demandé jeudi l'aide militaire de la France pour repousser une offensive des groupes armés islamistes dans le nord du pays. Source : http://tempsreel.nou...erroristes.html
  6. Le ton monte autour du Harlem Shake à Tunis Etudiants et salafistes s'affrontent au sujet de cette danse jugée indécente par les islamistes. Par LIBERATION avec AFP Echange d’invectives et de coups: étudiants et salafistes se sont affrontés mercredi à Tunis autour de la mise en scène du buzz planétaire «Harlem Shake», devenu en quelques jours un sujet de querelle en Tunisie entre tenants de la morale islamique et jeunes laïcs. «Dégage, dégage !», scandent plus de 200 étudiants dans la cour de l’Institut des langues Bourguiba de la cité El Khadra à Tunis. Leur cible, une dizaine de salafistes venus les dissuader d’exécuter cette danse «haram», soit interdite par l’islam. Cette mouvance radicale, dont la cité El Khadra est un bastion, a commencé à mobiliser dans la rue comme sur les réseaux sociaux, contre le «Harlem Shake» en raison de son caractère «indécent». «Nos frères sont tués en Palestine par les Israéliens, et vous, vous dansez!», lance l’un d’entre eux, appuyé par d’autres, la mine menaçante, et vêtus de tuniques à la mode afghane. «Mêle toi de tes affaires et garde tes leçons de morale pour d’autres! (...) ce n’est pas un mec comme toi qui va nous empêcher de faire quoi que ce soit», réplique un jeune portant le masque d’un visage déformé rendu célèbre par le film d’horreur américain «Scream». Soudain un intrus, vêtu d’une tenue militaire et tenant à la main un cocktail Molotov est encerclé par des enseignants qui l’empêchent d’utiliser son arme incendiaire, mais autour la dispute dégénère et les deux camps s’affrontent à coups de poings. Portant des grosses lunettes roses, Fidàa Jebali, étudiante en master et l’une des organisatrices du «Harlem Shake», s’emporte, montrant sur sa joue la marque d’un coup reçu. «Une fille voilée m’a traité d’apostat avant de me gifler, ce n’est pas normal de subir ça en 2013», déplore-t-elle. Au final les islamistes se replient laissant le tournage avoir lieu sous les applaudissements de la foule ravie de remporter la manche. Si le «Harlem Shake» suscite tant de résistance auprès des islamistes, c’est que dans différentes versions tunisiennes des jeunes y dansent en sous-vêtements et d’autres simulent des actes sexuels, souvent d’ailleurs déguisés en salafistes. Une vidéo avait déjà poussé dimanche le ministre de l’Education, Abdellatif Abid, à diligenter une enquête dans un lycée de Tunis. A Sousse (est), des adolescents, en colère après que leur proviseur leur a interdit de se mettre en scène, ont affronté mercredi les forces de l’ordre, blessant deux policiers. Pour les enseignants de l’Institut des langues, cette opposition entre jeunes laïcs et tenants du puritanisme témoigne des tensions actuelles dans le pays. «C’est un échantillon de ce qui se passe en Tunisie. Une minorité est prête à avoir recours à la violence pour imposer ses lois», relève Manoubia Ben Ghadahem, professeur de français. «La danse est un moyen d’expression et ça ne fait mal à personne ce genre de mises en scène, au contraire ça fait du bien!», explique sa collègue Imen Gamoudi. Harlem Shake géant La mouvance salafiste tunisienne avait déjà pris pour cible durant l'été 2012 des manifestations culturelles, attaquant notamment une exposition d’art à La Marsa, un événement qui avait provoqué des émeutes dans plusieurs villes. La controverse du «Harlem Shake» intervient aussi en plein pourparlers sur la formation d’un nouveau gouvernement dirigé par les islamistes d’Ennahda après la démission du précédent dans la foulée de l’assassinat d’un opposant par des salafistes, selon les autorités. Dans ce contexte, Manoubia Ben Ghadahem estime que la fermeté du ministre de l’Education, pourtant un laïc, n’est pas dénuée de logiques politiciennes. «C’est de la surenchère pour avoir un poste dans le prochain gouvernement. Il vaudrait mieux traiter des vrais problèmes dans nos universités que de perdre du temps dans des histoires pareilles!», juge-t-elle. En attendant, des étudiants préparent leur prochaine riposte: un «Harlem Shake» géant vendredi devant le ministère. http://www.liberatio...-a-tunis_885080 toujours aussi con ces barbus ! :smile2:
  7. Fabius redoute la mainmise des islamistes radicaux sur la Syrie PARIS (Reuters) - La Syrie risque de tomber entre les mains de groupes islamistes radicaux si la communauté internationale n'aide pas de façon plus substantielle l'opposition au président syrien Bachar al Assad, a déclaré lundi le chef de la diplomatie française.Lors de l'ouverture d'une réunion internationale de soutien à la Coalition nationale syrienne, à Paris, Laurent Fabius a insisté sur la nécessité d'organiser cette opposition. "Face à l'écroulement d'un Etat et d'une société, ce sont les groupes islamistes qui risquent de gagner du terrain si nous n'agissons pas comme nous le devons", a-t-il souligné. source : http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/monde/20130128.REU6042/fabius-redoute-la-mainmise-des-islamistes-radicaux-sur-la-syrie.html
  8. Doit-on ou non craindre le Front National ? Regardez cette ...
  9. Filmé à son insu, Rached Ghannouchi tombe le masque Samedi 13 octobre - 19:23 La polémique enfle en Tunisie, après des déclarations du chef islamiste Rached Ghannouchi demandant aux salafistes de faire preuve de "patience" et de "sagesse", le temps que les islamistes puissent asseoir leur pouvoir face aux laïcs. Souvent accusé d’entretenir un double discours, Rached Ghannouchi se retrouve au cœur de la polémique qui fait rage actuellement en Tunisie, après la mise en ligne, le 9 octobre, d’une vidéo du chef du parti islamiste tunisien Ennahda, filmé à son insu. Sur les images, ce dernier demande à des visiteurs salafistes de faire preuve de "patience" et de "sagesse" le temps que les islamistes puissent imposer leur pouvoir aux laïcs. Tout au long de son propos, Rached Ghannouchi oppose le camp des laïcs et celui des islamistes, en insistant sur la bipolarisation de la société tunisienne. Suite de l'article... Source: France 24
  10. Six musulmans britanniques inspirés par Al-Qaïda ont reconnu avoir préparé une attaque contre un rassemblement de l'English Defense League (EDL) avec des bombes artisanales, des fusils et des couteaux. Le gang de Birmingham a plaidé coupable à des accusations de terrorisme à la cour de Woolwich Crown. Le verdict sera rendu le 6 Juin. «Leur capacité était claire. Ils ont créé des dispositifs qui aurait certainement mutilées et peut-être tué les personnes les plus proches. Leur intention était parfaitement claire. A mon avis, ils étaient très dangereux" a déclaré Marcus Beale, le chef de police adjoint de la West Midlands Police. La police de West Midlands a arrêté Omar Mohammed Khan, 28 ans, Mohammed Hasseen, 23, Anzal Hussain, 24 ans, Mohammed Saoud, 22 et Zohaib Ahmed, 22 ans, et Jewel Uddin, 27 ans, en Juillet 2012, après qu'une recherche sur un véhicule mis en fourrière ait révélé une cache d'armes. Leur complot a échoué par pure chance parce que le groupe s'est présenté trop tard et le rassamblement était déjà fini. http://www.hindustantimes.com/world-news/Europe/6-British-Muslims-plead-guilty-to-terror-charges/Article1-1053173.aspx http://metro.co.uk/2013/04/30/six-islamic-extremists-admit-planned-terror-attack-on-english-defence-league-rally-3707392/ http://www.mirror.co.uk/news/uk-news/gang-plotted-bomb-edl-rally-1861926
  11. Un leader américain néo-nazi suspecté de soutenir Al-Qaeda Mardi 30 Août - 01:32 A l'approche des commémorations du 11-Septembre, la justice américaine s'intéresse au leader du groupe Aryan Nations qui met en lumière les affinités entre terrorismes d'extrême droite et islamiste. La police fédérale américaine a annoncé qu'elle ouvrait une enquête contre August B. Kreis III, le leader du groupe néo-nazi Aryan Nation pour ses déclarations de soutien en faveur d'Al-Qaeda. Après une affaire de fraude à la pension militaire – où il a plaidé coupable la semaine dernière – la justice s'est également intéressée à ses propos sur le 11-Septembre alors que les commémorations des dix ans de l'attentat approche. Persuadé que le gouvernement américain était derrière cette attaque, il a ainsi jugé au milieu des années 2000 que lui et ses membres étaient prêts à rejoindre Al-Qaeda dans leur combat contre ce gouvernement. Suite de l'article... Source: Libération
  12. Âgés de 22 à 28 ans, les trois terroristes présumés allaient commettre dans les jours à venir un attentat à la bombe sur le sol français. Un véritable laboratoire de confection d'engins explosifs a été découvert. Le groupuscule islamiste démantelé à Marignane (Bouches-du-Rhône), jeudi dernier, s'apprêtait à frapper la France de manière imminente. Lors d'une conférence de presse tenue lundi au palais de justice de Paris, le procureur de la République, François Molins, a révélé que les individus interpellés allaient «commettre, à très court terme, probablement dans les jours à venir, un attentat à la bombe sur le sol français». Âgés de 21 à 27 ans, les trois terroristes présumés, tous de nationalité française et originaire des Bouches-du-Rhône, devraient être déférés lundi en vue d'être mis en examen pour «association de malfaiteurs en vue commettre un acte terroriste». Ils encourent une peine de vingt de réclusion criminelle. ... L'intervention policière a été déclenchée à partir du moment où «le calendrier criminel allait s'accélérer», a confié le procureur de Paris. En effet, les policiers ont récemment intercepté un message du «chimiste» de la bande, qui exerce la profession de prothésiste dentaire, où il était écrit «le 10, je prends tout (les explosifs, NDLR), t'inquiète c'est sûr». ... Sur leur profil Facebook, les terroristes en herbe s'étaient mis en scène en djihadistes, des armes à la main et avaient, selon la Place Beauvau, «posté une vingtaine de vidéos djihadistes». Tout en s'entraînant à la confection d'explosifs, ils se livraient par ailleurs à la «glorification de l'islamisme radical», ainsi qu'à celle de Mohamed Merah, le tueur au scooter auteur de sept assassinats commis à Toulouse et Montauban il y a juste un an. Parmi les gardés à vue, seul un était connu de la justice pour «vol» et «infraction à la législation sur les stupéfiants». Il avait purgé une peine de cinq mois en maison d'arrêt en 2012, sans attirer l'attention des surveillants par un quelconque signe de radicalisation religieuse. ... L'article intégral sur Le Figaro
  13. Nord-Mali : des "centaines" de djihadistes étrangers en renfort Alors que la Cédéao se montre déterminée à lancer une opération militaire dans le nord du Mali, des troupes originaires du Soudan et du Sahara occidental sont venues renforcer les islamistes armés qui tiennent la région. Par FRANCE 24 (texte) Des "centaines" de djihadistes originaires du Soudan et du Sahara occidental sont arrivés ce week-end dans le nord du Mali, occupé par des islamistes armés depuis près de sept mois, pour se battre à leur côté en cas d'intervention armée internationale. Selon une information de RFI, des Soudanais, mais également des Tunisiens, des Égyptiens et des combattants indépendantistes en provenance du Sahara occidental ont rejoint les rangs des islamistes au nord du pays. "Dans la région de Tombouctou (Nord-Ouest) et de Gao (Nord-Est), des centaines de djihadistes, essentiellement de nationalité soudanaise et d'origine sahraouie, sont venus en renfort pour faire face à une attaque des forces maliennes et ses alliés", a confirmé à l’AFP une source sécuritaire malienne. L’information a été confirmée par plusieurs témoins contactés par l’AFP. Un habitant de Tombouctou a affirmé que "plus de 150 islamistes soudanais sont arrivés en 48 heures" dans la ville. "Ils sont armés et ont expliqué qu'ils sont venus aider leurs frères musulmans contre les mécréants", a-t-il précisé. Selon une autre source proche d'une ONG, des Soudanais, mais aussi des islamistes "d’autres nationalités" ont pris position à Tombouctou, contrôlée par le groupe islamiste armé Ansar Dine et Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Un autre témoin a affirmé qu’à Gao, "depuis vendredi, il y a de nouveaux islamistes qui viennent et se rendent à la police islamique" du Mouvement pour l'unicité et le djihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) qui contrôle la ville. Dix véhicules pick-up remplis d'hommes armés se sont présentés à la police islamique, a-t-il assuré. "Nos frères viennent de partout" Habib Ould Issouf, l'un des dirigeants du Mujao à Gao, originaire du Niger, a confirmé l'arrivée de ces islamistes étrangers. "Ils veulent la guerre ? On va faire la guerre. C'est pourquoi nos frères viennent de partout. Ils viennent des camps de Tindouf en Algérie, du Sénégal, de la Côte d'Ivoire, de partout", a-t-il affirmé. Ce renfort des troupes pourrait s’expliquer par l’intervention militaire de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) qui se profile dans le nord du pays. L'arrivée de ces hommes est survenue deux jours après une réunion de haut niveau vendredi à Bamako rassemblant des partenaires internationaux du Mali. Des représentants de l'ONU, de l'Union africaine (UA), de l'Union européenne (UE), de la Cédéao, mais aussi de pays voisins comme l'Algérie et la Mauritanie étaient présents. Cette rencontre "a donné l'occasion aux participants de s'unir dans la solidarité avec le peuple malien et de convenir avec l'État du Mali d'une mobilisation optimale en faveur [...] de l'unité nationale et de l'intégrité territoriale du Mali", selon une déclaration commune. Les participants ont également demandé aux autorités maliennes de prendre "des mesures immédiates pour faciliter les efforts de la communauté internationale" en vue d'une intervention militaire pour reconquérir le Nord. Quelque 3 000 soldats de la Cédéao Une intervention militaire composée de 3 000 soldats venant de pays membres de la Cédéao est en préparation, avec l'aval de l'ONU et l'appui logistique de pays comme les États-Unis et la France, qui a d’ailleurs décidé de reprendre sa coopération militaire avec le Mali. Mais sa composition précise et son financement ne sont pas encore clairement déterminés. Lors de la réunion de Bamako, le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, a souligné "l'urgence" d'une intervention armée étrangère pour libérer le nord de son pays où les islamistes imposent avec brutalité la charia en y commettant des exactions : meurtres, lapidations, amputations, coups de fouet en public, viols, destruction de monuments sacrés. FRANCE 24 avec dépêches
  14. Le CIO vient d'autoriser une saoudienne à concourir avec un voile en Judo sous la menace de retrait de son père !! Les vieux cons cèdent au chantage. Je veux voir ça. Une brèche de plus créée par les islamistes. Le monde musulman est le marché en devenir des marques de sport, sponspors des ...J.O. Lamentable.
  15. En Egypte, les Frères musulmans créent leur parti politique [DATE][/DATE] Après la révolution égyptienne, le mouvement des Frères musulmans veut prendre toute sa place dans la vie politique. La puissante organisation islamiste d’opposition a annoncé ce samedi 30 avril 2011 la création de son propre parti, baptisé Liberté et Justice. Il sera civil et non « théocratique », pour participer aux élections législatives de septembre. Officiellement, le parti Liberté et Justice est indépendant de la confrérie. Cette mesure vise à séparer l’activisme religieux de l’organisation islamiste de l’activité politique du nouveau parti. Une manière de contourner l’interdit de créer des partis politiques sur des bases religieuses. Le parti Liberté et Justice s’affirme donc être une formation civile à référence islamique. Mais cette indépendance reste théorique puisque c’est le conseil consultatif de la confrérie qui a nommé le président de Liberté et Justice et tous les membres de sa direction. [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: RFI
  16. Trois islamistes tués récemment lors d'une opération militaire au sud d'Alger ont été identifiés comme étant membres du groupe armé impliqué dans la décapitation en 2014 en Algérie d'un touriste français, Hervé Gourdel. Les autorités algériennes ont annoncé lundi 27 juin la mort de trois islamistes identifiés comme étant membres du groupe armé impliqué dans la décapitation en 2014 d'un touriste français, Hervé Gourdel. Ces hommes ont été tués récemment lors d'une opération militaire au sud d'Alger, a précisé le ministre de la Justice Tayeb Louh. Ces trois "terroristes faisaient l'objet d'un mandat d'arrêt international dans le cadre de l'affaire de l'assassinat du ressortissant français" Hervé Gourdel, a déclaré le ministre, cité par l'agence de presse APS. Ils faisaient partie d'un groupe de 18 islamistes qui ont été tués lors d'une opération militaire menée à Médéa (90 km au sud d'Alger) entre le 8 et le 20 juin, selon le ministère de la Défense. suite de l`article
  17. Bonjour, Après la Tunisie, l’Algérie est devenu le deuxième pays du Maghreb à criminaliser les violences contre les femmes. L’Assemblée nationale a voté jeudi 5 mars une loi qui les protège mieux, en préservant notamment les ressources financières des épouses face à leurs conjoints. Le texte introduit aussi la notion de harcèlement dans les lieux publics et celle de harcèlement moral conjugal. La loi stipule également que quiconque porte volontairement des coups à son conjoint, risque, en fonction des blessures, de 1 à 20 ans de prison, voire la réclusion à perpétuité en cas de décès. Cette adoption suscite cependant la colère des députés conservateurs, qui y voient une intrusion dans l'intimité du couple contraire aux valeurs de l'islam. Des élus ont notamment accusé le gouvernement de vouloir imposer des normes occidentales à une société musulmane. Selon le député Naamane Belaouar de l'Alliance pour l'Algérie Verte*, une coalition de partis islamistes, le texte est "contraire aux préceptes coraniques et vise la dislocation de la famille". Pour un autre membre de l’Assemblée, l’élu indépendant Ahmed Khelif, cette loi constitue une légitimation des relations extraconjugales. "Il sera plus simple d'avoir une maîtresse que d'être marié et de courir le risque d'être poursuivi en justice pour n'importe quelle faute ", a-t-il expliqué Suite & source * L'alliance pour l'Algérie Verte : rien à voir avec les écolos, hein !
  18. ....(...)...... Marine Le Pen effraie aussi parce qu'elle raconte des absurdités incroyables. Dimanche, elle s'est exclamé que la France, votre pays, le nôtre aussi, soutenait "le fondamentalisme islamique terroriste". Rien que ça... On se demande quel intérêt cette France qu'elle aspire à gouverner aurait à soutenir Al Qaïda. Qu'importe... le complotisme névrotique ne s'attache pas aux raisonnements raisonnables. Si le sujet n'était grave, deux Françaises tuées à Nairobi dimanche, nous pourrions éclater de rire. Il valait mieux pleurer. "J'accuse de manière extrêmement claire le gouvernement d'aujourd'hui de François Hollande, et celui d'hier de Nicolas Sarkozy d'être en Libye et en Syrie intervenus directement au soutien du fondamentalisme islamique terroriste." Marine Le Pen a un argument qu'il faut suivre: "Le fondamentalisme islamique, et notamment d'Al-Qaida, est aidé de manière absolument directe par un certain nombre de capitales européennes, dont hélas la France, comme cela a été le cas hier en Libye, et comme c'est le cas directement par la fourniture d'une aide, de conseils et même d'armes en Syrie." S'il ne s'agissait d'un sujet grave et sérieux, nous pourrions sourire. 1. Marine Le Pen ment effrontément en accusant la France de soutenir "directement", via la "la fourniture d'une aide, de conseils et même d'armes" au mouvement d'Al Qaïda. Elle n'a aucune preuve. A minima, elle aurait pu s'interroger sur comment aider militairement ou financièrement une rébellion infiltré par des éléments islamistes. Mais non, chez Marine Le Pen, on surjoue dans l'outrance, on raconte n'importe quoi. Plus c'est gros, plus cela devrait passer. 2. Au Front national, on aime bien Bachar el Assad. Début 2012, la révolution n'avait que 11 mois que Jean-Marie Le Pen lui même excusait la répression officielle. Quelques très proches de Marine Le Pen soutiennent aussi le régime de Bachar el Assad. Frédéric Chatillon, ce grand brun musclé qui entoure Marine Le Pen lors de ses meetings, qui fréquente Tlass, l'un des responsables des services secrets d'Assad, avait créé le site Infosyrie, agence de "ré-information" sur le conflit syrien, qui a cessé son activité le 31 janvier dernier. Ce site était animé par Louis Denghien. Le même qui louait, en janvier dernier, "Bachar, président, résistant, battant". 3. Le sujet syrien est embarrassant pour Marine Le Pen. La Syrie est une menace pour Isarël. Or l'entreprise mariniste de "dédiabolisation" suppose un rapprochement avec la communauté juive en France. Insister sur le danger islamiste pour mieux excuser le régime officiel syrien est une manoeuvre assez prévisible. "On retrouve avec tout ce beau monde le fondateur du Réseau Voltaire, Thierry Messan, qui s’est fait un nom en soutenant que le 11 Septembre était un attentat intérieur et son vice-président Issa El-Ayoubi, cadre du Parti social nationaliste syrien. Ce groupe libano-syrien est violemment anti-communiste et à tendance nazie bien visible avec son drapeau (ci-contre) et son hymne reprenant la musique de Deutschland Uber Alles. Cette formation politique est dotée d’une milice partie prenante dans la traque des opposants syriens, jusqu’au Liban." (Source: l'Humanité du 5 mars 2012 ) source : http://www.marianne.net/Marine-Le-Pen-depasse-ses-bornes_a232495.html
  19. Le darwinisme politique de Ghannouchi En marge de la 28e rencontre annuelle des musulmans de France qui s'est tenue du 22 au 25 avril au Bourget (banlieue de Paris), le fondateur du parti islamiste tunisien Ennahda, Rached Ghannouchi a tenu des propos qui méritent qu'on s'y arrête un instant. Exposant sa conception de l'islam politique dans le quotidien Le Monde (version électronique), M. Ghannouchi a paru plus ouvert que prévu, allant même jusqu'à défendre l'“égalité des sexes” et... “la liberté de conscience et d'expression”. Des arguments qui hérissent très souvent les islamistes, sinon beaucoup d'entre eux, et auxquels Ennahda semble adhérer désormais. La preuve, sur l'égalité des sexes, ce parti, banni pendant les années Ben Ali, aurait même approuvé la parité pour les listes électorales en prévision du vote de la future Assemblée constituante tunisienne, et promis même des “femmes têtes de liste”! Sur la liberté de culte, le chef d'Ennahda cité par Le Monde prône une société “qui prend en compte la diversité religieuse”... [ Lire la suite de l'Article.. ]
  20. bonsoir à tous le sujet que je vais aborder est particulièrement délicat et je sais d'avance qu'il ne va pas plaire à certains. Ma mère est musulmane et mon père aussi mais ne sont pas pratiquants (comme moi) Nous sommes d'origine égyptiens, et moi j'adore mon pays d'origine (j'aime la France aussi bien sûr), mais le problème c'est ma mère : dès qu'on doit y aller, les insultes commencent à l'aéroport "ah mais c'est quoi ça c'est tellement sale, j'en ai marre de venir ici c'est vraiment pourri" ou alors "avec tous ces islamistes et ces mal élevés, pourquoi on est quand même venus ???" ou "mais on est pas libres ici, on ne peut pas s'habiller comme on veut ni manger ce qu'on veut ni boire ce qu'on veut, j'en ai marre" ou encore "si on m'avait donné le choix, je ne serai jamais née dans un pays musulman". Alors je comprend qu'on ne peut pas s'habiller comme en Europe mais ce n'est pas une raison pour tout dévaloriser.... je comprends qu'elle ait envie de faire ce qu'elle veut, mais voilà c'est son pays d'origine et elle devrait ne serait ce que le respecter un minimum... Aussi aujourd'hui j'ai vu aux infos que des jeunes palestiniens avaient fait une copie de "gangnam style" et qu'ils l'ont appelée "gaza style" alors spontanément j'ai rit parce que je vois que malgré ce qu'ils endurent (je ne suis pas en train de dire que j'ai quelque chose contre les juifs bien au contraire !!!) ils trouvent la force de rire et d'apprécier la vie; alors comme j'extériorise souvent mes sentiments, j'ai embrassé ma mère assise sur le canapé à côté de moi et elle a hurlé "Mais pourquoi tu m'embrasses, je suis pas palestinienne moi !!! Arrête de me saouler avec ta Palestine de merde mais qu'est-ce qui t arrives ? tu apprécies un pays d'islamistes terroristes, tu apprécies les musulmans, tu deviens extrémiste ou quoi ????" Bref jamais j'aurais cru entendre ça de sa bouche, je ne suis aucunement une extrémiste, je n'ai aucun problème avec aucune religion ou culture ou pays dans le monde, mon seul problème est le comportement de ma mère qui souvent quand on parle de morts en Palestine et qu'elle me voit triste me dit "Ah c'est bon on s'en fout du moment que ça se passe pas en France, et puis ils l'ont cherché c'est leur faute ils ont qu'à partager !!!" J'ai décidé de ne plus rien dire à ce propos ou de manifester ma joie ni de parler ni rien dire ... mais je suis profondément blessée par son comportement Je ne sait pas quoi faire ... lui parler ne sert à rien, la situation ne fait qu'empirer et il n'y a plus de dialogue .... Qu'est ce que je dois faire je me sens très mal vis à vis d elle je ne sais pas quoi faire Donnez moi votre avis s il vous plaît
×