Taux de réussite record au bac 2005


Jamie Membre 1 879 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
news_bac_12-7.jpg

Taux de réussite record au bac 2005: 80,2%


Mardi 12 Juillet - 18:17

PARIS - Le cru 2005 du baccalauréat montre un taux de réussite record, avec 80,2% de candidats reçus, soit 0,5% de plus qu'en 2004, selon des statistiques provisoires du ministère de l'Education nationale, publiées mardi.


Sur 610.000 candidats de France métropolitaine à la session de juin, 489.500 ont été reçus, soit 0,1% de plus que l'année du précédent record, 2003, qui avait connu un taux de réussite de 80,1%.
62,5% d'une génération a donc obtenu le bac cette année, contre 61,7% en 2004. Mais l'objectif de 80% d'une génération arrivant au niveau du bac, fixé par la loi de 1989, n'est pas atteint: le taux est de 69,9%, comme l'an dernier.

Si on inclut les résultats enregistrés dans les départements d'Outre-Mer, le taux de réussite provisoire 2005 s'élève à 79,9%.

Les résultats définitifs du bac 2005 seront publiés par le ministère au premier trimestre 2006, avec leur interprétation statistique et en incluant les Dom-Tom, les Français de l'étranger et la session de septembre, organisée notamment pour les candidats ayant eu des problèmes de santé pendant l'année.

"C'est une année d'excellente réussite", a commenté mardi lors d'une conférence de presse Claudine Peretti, qui dirige la Direction évaluation et prospective (DEP) au ministère.

Interrogé sur ces bons résultats, alors que l'hiver précédent avait connu une très forte mobilisation lycéenne contre la loi Fillon, le directeur de l'enseignement scolaire du ministère, Roland Debbasch, a certifié qu'"aucune consigne" d'indulgence n'avait été donnée aux correcteurs.

"Ce mouvement a duré peu de temps, il n'a touché que peu d'établissements, et a concerné peu d'élèves", a-t-il ajouté.

Filière par filière, le meilleur taux de réussite est enregistré par les séries générales (84,4%, +1%), avec un succès particulier pour les séries ES (+2,6%) et S (+1,7%) et moindre en L (-0,3%). Il est en baisse dans les séries technologiques (76,3%, -0,8%) --le secteur industriel reculant de 2,1%--, et dans les séries professionnelles (75,4%, -1%), avec un repli de 2,2% dans les services.

Le bac général a donné des résultats égaux ou supérieurs à 80% dans toutes les académies, à l'exception notable de celle de Créteil qui, comme les années précédentes, est bonne dernière avec 77,5% de réussite. En tête figurent les habituelles académies de Rennes (89,3%), Grenoble (89,2%) et Strasbourg (88,4%).

Créteil est également dernière de la classe en séries technologiques avec 66,5% de réussite, contre 83,7% pour Grenoble et Rennes, les plus performantes.

"L'académie de Créteil concentre des situations sociales très difficiles", a analysé Mme Peretti, rappelant les progressions significatives (+3 points) des académies de Nice, Orléans-Tours et Rouen en bac général.

Elle a assuré que les bons résultats constants de l'académie de Rennes s'expliquaient notamment par "la très forte concurrence en Bretagne entre public et privé, qui provoque une certaine émulation".


Source: AFP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Emeric
Invité Emeric Invités 0 message
Posté(e)

On veut un taux de réussite de 80% ? Facile, on fait en sorte que 80% des lycéens obtiennent leur bac, pas en augmentant leurs chances, en faisant d'eux de bons bacheliers... Mais en truquant les résultats, en baissant le niveau du bac !

Récit redondant je sais, seulement c'est la triste réalité ! C'est la pire erreur que les socialistes aient faite dans l'éducation nationale, et le pire c'est qu'ils en sont fiers !

Amis lycéens, futurs bacheliers, ne vous faites pas de soucis pour votre bac : vous l'aurez !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Méthylbro VIP 1 038 messages
Ours des Pyrénées 100% AOC‚
Posté(e)
C'est la pire erreur que les socialistes aient faite dans l'éducation nationale

Au non, ce n'est pas la seule. Et c'est bien ca le probléme de l'éducation nationale...

Et le pire ce n'est pas qu"ils en soient fier, le pire c'est que personne ne peut plus y toucher sans que les socialistes ne crient au haro ...

Et puis, ne nous étalons pas sur le débat plus longtemps sinon je vais sortir ma batte de base ball pour tout casser tellement ca m'énerve ce systéme de pourris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Emeric
Invité Emeric Invités 0 message
Posté(e)

Mais si au contraire fais-le ;)

Je trouve que personne n'ose en parler de cette histoire, il y a une sorte de censure populaire... Parce qu'évidemment tous ceux qui ont leur bac de justesse ou au rattrapage, ne veulent pas avouer que c'est parce que c'est facile qu'ils l'ont eu !

En tout cas si j'étais au ministère, je mettrais un sacré coup de pied dans la fourmilière... Je trouve ça déplorable qu'il n'y ai que des pantins démagogiques au gouvernement, tous incapables de prendre des mesures !

Mais d'un autre côté on nous fait passer des lois Fillon... Et vive l'Europe qu'ils nous disent, car il ne faut pas se leurrer, ce n'est pas un amalgame de ma part, c'est tout simplement pour uniformiser le niveau éducatif européen qu'on baisse le notre ! Au lieu de monter le niveau ailleurs il faut baisser le sien, quelle honte !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Astridb Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

pour répondre a "en baissant le niveau du bac", je tiens a préciser que le bac est loin d'être une partie de plaisir, et que pour le déccrocher, bah faut le mériter. Et oui le bac on ne le donne pas à n'importe qui, et puis sincèrement, même si le niveau était plus bas qu'il y a je ne sais combien d'années, depuis la politique des quatre vingts pour cent au bac ce diplome n'est plus qu'un détail, sombre preuve d'un niveau national.... tout ça pour dire que, en tant que bacheliere (non non c'était loin d'être facile), je tiens à dire aux futurs élèves de terminales, que malgré ce qu'on leur dira il faut travailler tres dur, sans pour antant trop se prendre la tête, et bah oui le bac, ça vaut plus rien....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sarah69 Membre 673 messages
Forumeur forcené‚ 43ans
Posté(e)

D"accord avec ASTRIDB, le bac ne vaut plus rien sinon un passage obligatoire pour une école supérieure ou la fac.

Mais si le bac ne présente plus de grosse difficulté, il ne faut pas oublier que le plus important est de travailler durant l'année afin de ne pas être dépassé plus tard.

Les lycéens se contentent d'obtenir l'examen en fin d'année ce qui n'est pas la meilleure solution ...

Résultat : ils se plantent lamentablement en supérieur et préfèrent penser qu'on les a mal préparés avec un bac au rabais ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Emeric
Invité Emeric Invités 0 message
Posté(e)
pour répondre a "en baissant le niveau du bac", je tiens a préciser que le bac est loin d'être une partie de plaisir, et que pour le déccrocher, bah faut le mériter. Et oui le bac on ne le donne pas à n'importe qui, et puis sincèrement, même si le niveau était plus bas qu'il y a je ne sais combien d'années, depuis la politique des quatre vingts pour cent au bac ce diplome n'est plus qu'un détail, sombre preuve d'un niveau national.... tout ça pour dire que, en tant que bacheliere (non non c'était loin d'être facile), je tiens à dire aux futurs élèves de terminales, que malgré ce qu'on leur dira il faut travailler tres dur, sans pour antant trop se prendre la tête, et bah oui le bac, ça vaut plus rien....

De ceux qui te parlent ici, beaucoup l'ont sans doute eu... Moi en tout cas je l'ai eu, alors je sais autant de quoi je parle que toi, sinon plus, car je continue à fréquenter des gens qui le passent et me renseigne sur leurs méthodes de travail et les programmes... Je suis même retourné assister à un cours que j'adorais en terminale !

Mais je te comprends, tu ne veux pas qu'on "casse" les efforts que tu as fait pour l'avoir, mais tu verras que le supérieur est beaucoup plus difficile, et moi honnêtement j'ai eu le bac avec une facilité incomparable par rapport au niveau du supérieur !

Arrêtez de vouloir vous voiler la face, et ce n'est pas parce qu'on en a bavé pour avoir le bac qu'on l'a mérité, ce n'est pas une médaille en chocolat pour récompenser des enfants, c'est un diplôme qui est censé prouver un niveau !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sara95 Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

moi j'ai eu mon bac cette année , et j'ai bossé dure pour l'avoir et resultat je l'ai avec mention!

Mais ceci n'est pas le problème , je penses pas que le niveau du bac soit trop bac au contraire je penses qu'il a un niveau correcte mais le problème principale c'est qu'on donne trop d'importance au bac!

Eh oui pourtant ce n'est rien , ce n'est qu'un petit "passe"pour des études supérieur! Alors au lieu de faire tout une partie du journal sur le taux de reussite au bac on devrait pluôt consacrer cette partie au taux de reussite dans l'enseignement supérieur qui est loin d'être bon!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Emeric
Invité Emeric Invités 0 message
Posté(e)

Tu ne trouves pas que logiquement les deux sont liés ? Un trop bon taux de réussite au bac implique un plus mauvais dans l'enseignement supérieur !

Bref on ne va pas épiloguer la dessus, ceux qui viennent d'avoir leur bac sont toujours très suffisants à ce propos, car ils croient avoir fourni l'effort le plus phénoménal qu'une personne puisse fournir, encore plus s'ils ont une mention, mais il faut savoir que ça ne t'apportera RIEN, sans tout ce qui va derrière, et crois moi le plus dur est à venir, alors arrête de parler de ce que tu ne connais pas...

Plus d'objectivité :

L'échec du bac pour tous (L'Express)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Force4 Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

On aura compris l'avis d'Emeric... Les jeunes bacheliers se croient intelligents parce qu'ils ont eu leur bac ; mais il n'y a pas besoin de l'être pour l'obtenir.

Bref... Je suis d'accord sur un point, et c'est bien le seul : épiloguer serait une erreur mais je me permets d'y mettre mon grain de sel comme tout le monde ;).

"il faut savoir que ça ne t'apportera RIEN"

Ca se discute ! De nos jours, le bac est nécessaire pour beaucoup, beaucoup de jobs, notament pour être caissier.

Une personne qui a le bac a beaucoup plus de portes ouvertes qu'une qui ne l'a pas.

Donc si ! Il apporte beaucoup et résoud bien des problèmes.

(On a pu le constater dans l'emission Reportages sur TF1 un samedi midi il y a deux ou trois semaines. La seule issue professionnelle pour des adultes sans le bac, c'était de l'obtenir par tous les moyens ...sans pour autant nécessiter une suite dans les études. Le bac peut être une fin en soi.)

De plus c'est un fait, les bacheliers français restent en Europe dans les mieux formés. Et non pas par le nombre de reçus au baccalauréat mais bien par la qualité de la fomation.

Enfin, je n'adère pas non plus à cette idée :

"Un trop bon taux de réussite au bac implique un plus mauvais dans l'enseignement supérieur !"

Il n'y a aucun lien logique, c'est une question de motivation.

J'en suis la preuve ; je m'explique : si le bac eût été plus difficile, je fais parti de ceux qui n'auraient pas dû l'avoir ; n'ayant pas travaillé au lycée et l'ayant obtenu de justesse.

Celui-ci m'a pourtant permis d'accèder au supérieur dans lequel je suis troisième sur 250 en ingénierie informatique.

Tout cela pour dire qu'on est forcé de travailler un monceau de matières au lycée ; une fois qu'on en sort et qu'on fait ce qui nous plait, la donne change !

Je dirais même que les plus motivés, les plus assidus au travail sont ceux qui on compris que le bac leur donnait une nouvelle chance de prouver (à eux-mêmes) qu'ils ont une vraie puissance de travail.

Dans le supérieur, le travail est certes beaucoup plus difficile par la quantité à fournir mais tellement plus intéressant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Emeric
Invité Emeric Invités 0 message
Posté(e)
On aura compris l'avis d'Emeric... Les jeunes bacheliers se croient intelligents parce qu'ils ont eu leur bac ; mais il n'y a pas besoin de l'être pour l'obtenir.

Ce qui ne veut pas dire, on est d'accord, que tous les bacheliers sont des cons !

Bref... Je suis d'accord sur un point, et c'est bien le seul : épiloguer serait une erreur mais je me permets d'y mettre mon grain de sel comme tout le monde ;).

Et tu as raison de le faire, ton avis apporte quelque chose de bien plus intéressant que le "je viens d'avoir mon bac et j'ai eu trop du mal alors faut pas le casser mon bac" !

"il faut savoir que ça ne t'apportera RIEN"

Ca se discute ! De nos jours, le bac est nécessaire pour beaucoup, beaucoup de jobs, notament pour être caissier.

Une personne qui a le bac a beaucoup plus de portes ouvertes qu'une qui ne l'a pas.

Donc si ! Il apporte beaucoup et résoud bien des problèmes.

Je parlais uniquement des filières générales, autant pour moi, il y a des bacs professionnalisant très intéressants, et je ne parlais pas d'eux dans mes précédents messages...

De plus c'est un fait, les bacheliers français restent en Europe dans les mieux formés. Et non pas par le nombre de reçus au baccalauréat mais bien par la qualité de la fomation.

Ca je n'en sais rien du tout, je veux bien te croire, mais j'aimerais que tu m'en précises la source, sans vouloir te mettre en doute, c'est simplement par pur perfectionnisme !

Enfin, je n'adère pas non plus à cette idée :

"Un trop bon taux de réussite au bac implique un plus mauvais dans l'enseignement supérieur !"

Il n'y a aucun lien logique, c'est une question de motivation.

J'en suis la preuve ; je m'explique : si le bac eût été plus difficile, je fais parti de ceux qui n'auraient pas dû l'avoir ; n'ayant pas travaillé au lycée et l'ayant obtenu de justesse.

Celui-ci m'a pourtant permis d'accèder au supérieur dans lequel je suis troisième sur 250 en ingénierie informatique.

Tout cela pour dire qu'on est forcé de travailler un monceau de matières au lycée ; une fois qu'on en sort et qu'on fait ce qui nous plait, la donne change !

Je dirais même que les plus motivés, les plus assidus au travail sont ceux qui on compris que le bac leur donnait une nouvelle chance de prouver (à eux-mêmes) qu'ils ont une vraie puissance de travail.

Dans le supérieur, le travail est certes beaucoup plus difficile par la quantité à fournir mais tellement plus intéressant.

Je ne pense pas qu'il n'y ai aucun lien logique, qu'il existe des cas particuliers, dont tu fais partie, je ne le nie pas, cependant il me semble logique qu'en diminuant le niveau du bac, et en supposant que le niveau du supérieur reste le même, on en conclue logiquement qu'il est possible que ce soit plus difficile de suivre...

Je pense qu'un bon élève au bac, tendra à le rester post-bac, et pareillement pour les mauvais élèves. Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas de bons élèves qui se planteront et de mauvais qui réussiront brillamment... Il y a tellement de manière d'envisager ses études supérieures !

P.S: Pour le "bon élève" et "mauvais élève", je voulais simplement factoriser respectivement les phrases "élève qui a eu de bons résultats au bac" et "élève qui a eu de mauvais résultats au bac"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
impaire Membre 167 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

un rapport récent - octobre 2003 - est disponible ici:

l'intro est très intéressante puisqu'elle s'étend justement au sujet du taux de réussite au bac - ou plutôt, au sujet de l'accessibilité de tous à l'année de préparation d'un diplôme en fin de cycle secondaire sans pour autant que le diplôme ne soit délivré (une classe d'âge d'un niveau donné mais sans pour autant qu'un diplôme ne sanctionne).

d'ailleurs le bac pro a été introduit dans les années 80, manière de manipuler les chiffres, pour élargir les opportunités de délivrer des diplomes et de constituer des classes adaptées à certains. je ne nie pas que certains jeunes auront pu bénéficier d'un tel cursus, bien au contraire.

le tout explique pourquoi on ne redouble plus; les momes sont tout simplement expulsés par la haut, garantie de résultats sur le plan des stats ;)

http://www.education.gouv.fr/rapport/diagnostic_ecole/

http://www.education.gouv.fr/rapport/diagn...gnosticHCEE.pdf

de l'avertissement du rapport:

Certains regretteront tels ou tels oublis ; la plupart sont volontaires. D'autres pourront manifester leur désaccord avec les choix faits d'exposer telle réalité de l'école et non telle autre. Nous assumons ces choix.

Puissent-ils aider tous ceux qui le souhaiteront à échanger, avec lucidité et modération, sur notre école.

il serait intéressant de trouver des stats et des rapports qui décrivent ce qu'il advient des jeunes une fois expulsés de ce système.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alanca Membre 125 messages
Forumeur inspiré‚ 58ans
Posté(e)

J'ai appris que le golf allait être mis comme épreuve d'un certain bac (je ne sais plus lequel ; excusez-moi). Je ne vois pas ce que vient faire ce sport en sus de l'éducation sportive qui existe depuis des décennies, à part faire remonter la moyenne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant