Aller au contenu

Yuzbec

Membre
  • Compteur de contenus

    243
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Yuzbec

  • Rang
    Forumeur activiste

Informations Personnelles

  • Pays
  1. Cette analyse me paraît absolument à côté de la plaque. L'Islam est source de questionnements, preuve en est les nombreuses réformes qui sont mises en place dans le cadre de son "institutionnalisation". Cette façon de voir les choses me paraît très/trop réductrice. Tous ceux qui sont anti-Islam (c'est, je crois, ce qu'il entend par "intouchable") ne sont en fait que de pauvres gens abusés par leur générosité envers une population pauvre et minoritaire.
  2. Bon, j'y étais, comme dirait l'autre. Déjà, il n'y a pas eu d'incident (à ma connaissance), mais faut dire que le quartier était bouclé par les flics, et les mouvements ont été bien séparés (deux endroits assez éloignés). Question nombre, on devait être une cinquantaine (j'dis ça à vue de nez). Par contre, en quittant Paris, j'suis passé en face du centre, vers 16.30-17.00. Deux types étaient derrière moi (qui avaient assisté aux "assises"), et je les écoutais discrètement. éa donne un peu ça: "- Réseau, Réseau, Réseau, c'est bon, ça, c'est exactement ce qu'il faut faire,... - T'inquiète
  3. Tu as mal interprété ma phrase. Je voulais plutôt dire: "contre lesquels nous nous opposons", nous qui sommes en train d'échanger. Je ne parle pas de la société globalement. D'autre part, oui, les extrémistes ne sont pas vraiment dérangés. Parce qu'ils sont "aidés" par les politiciens, qui, en stigmatisant la communauté musulmane, en amènent quelques uns (et surtout les jeunes)à rejoindre des position fondamentalistes en réaction. C'est une forme de repli sur soi, qui est lié au fait que la société ne les accepte pas comme ils sont, c'est à dire des citoyens comme toi et moi.
  4. La définition du mot "islamisation" est capitale, car elle montre que les organisateurs ne s'en prennent pas seulement aux extrémistes (contre lesquels nous voulons tous lutter) mais à la communauté musulmane dans son ensemble. De plus, cette réunion, est à mon sens, d'une importance primordiale car il s'agit d'une première. Je ne crois pas qu'il y ait eu auparavant des conseils "anti islam" comme celui-ci.
  5. Si vous parlez des musulmans extrémistes, c'est certain qu'ils se sentent plus musulmans que français. Je n'ai jamais dit le contraire. J'ai fait quelques recherches, mais impossible de trouver des infos sur ces personnes. Quoiqu'il en soit, ça ne m'empêche pas de voir dans ces assises une attaque directe envers l'Islam. Un des thèmes de la rencontre sera « l'islam nous a déclaré la guerre ». Si vous ne percevez pas les dangers liés à cette réunion, je vous invite à lire cet article: Article
  6. A: Mark-Beaubien Je te l'accorde, j'ai été un peu précipité, et j'ai peut être eu tendance à simplifier tes propos. Je reprends: Là, je considère clairement que cette réunion n'apportera aucune question, et ne fera que cristalliser les haines. L'Islam est la seconde religion de la France. Comme pour toutes les religions, elle influence plus ou moins 5 millions de citoyens, et représente donc un enjeu majeur de notre société. Qu'elle fasse l'objet de discussion, oui. Qu'elle fasse l'objet de rejet, non. Sauf que tous les musulmans ne cautionnent pas ce qui se passe en "terre d'Isl
  7. étre français n'est pas une religion. Des types sont morts pour que l'on ne limite plus un individu à son culte. Mais là, je vois que l'on s'engage dans une impasse. Si tu considères que 5 millions de français ne sont pas des vrais français, je vais te laisser tout seul dans ton délire paranoïaque. Libre à toi de considérer ce type comme quelqu'un d'intelligent. Je ne parle pas de connerie ou d'intelligence, je parle de respect. Le respect de l'autre et de son culte. Ils ne vont pas se poser des questions. Ceux qui vont là bas sont déjà convaincus d'avoir raison, ils ne recherchent pas
  8. Généralement, les grands défenseurs de la tolérance ne font pas les raccourcis foireux "musulman = islamiste" (je m'en prends à tes propos et à tes photos, là) Si l'incitation à la haine est pour toi un principe pacifique, j'espère ne jamais t'avoir pour voisine. Qui te dit de défendre un étranger ? Je défends les musulmans, qui sont pour la grande majorité français...
  9. Qu'est-ce que pour vous, un extrémiste ? A mon sens, il s'agit d'une personne qui, de par ses engagements politiques, religieux... rejette l'idée de tolérance et de respect envers l'autre. Ici, on a affaire à une réunion qui se donne pour but avoué de promouvoir l'Anti Islam à travers des discours et des échanges entre identitaires et ultra-laïques. A part de la haine, je vois mal ce qui pourrait ressortir d'une telle manifestation. Très bien. Donc si on suit votre raisonnement, il faudrait laisser des nazis entre eux sans intervenir ? Après tout, eux aussi ont des idées. Je vous rappelle
  10. Des sources ? Ce que je sais, c'est que: Daniel Vaillant, sur RMC, a déclaré: "Il y a une mosquée rue Myrha, privée, et une mosquée rue Polonceau pour les musulmans d’origine africaine. Elles débordent, parce que c’est trop petit. Et donc on se retrouve dans la rue. Et moi j’assume le fait de ne pas avoir demandé au préfet de police d’interdire et de mettre des policiers, parce que les musulmans sont hors d’état de pouvoir prier dans la dignité."
  11. Où voyez vous un débat là dedans ? Lisez mieux le titre de la manifestation: "Assises contre l'islamisation de l'Europe". Les jeux sont faits avant même d'y aller. L'islam est un envahisseur contre lequel il faut s'opposer. J'appellerai plutôt ça un "conseil de guerre". D'autre part, les participants seront tous des membres du bloc identitaires et de Riposte Laïque. Le principe d'un débat, c'est l'opposition des idées. Je vois que le mot de Marine Le Pen a fait des heureux. J'ai lu que 4 français sur 10 l'approuvait. Ce n'est pas, à mon sens, se poser la bonne question. Il ne faut pas se
  12. Réaction qui apparait souvent dans ce genre de débats. Des extrémistes veulent parler, alors au nom de la liberté d'expression, on doit les laisser faire. C'est un peu pareil que dire "les négationnistes doivent pouvoir exprimer leurs opinions". Mais tout cela me paraît assez naïf. Nous sommes dans une démocratie, le pouvoir est donc au peuple (normalement). Cependant, vous ne pouvez nier le fait que le peuple est sous influence, et qu'il n'est pas forcément armé (cultivé) pour se défendre face aux opinions qui flattent son désir de vengeance et ses instincts primaires. Exemple, ici, la t
  13. C'est une insulte à la France, et donc par extension, à tous les français. Donc oui, ça me choque. On peut critiquer la France, son histoire, son système. Mais là, c'est une insulte. Maintenant, l'argument "des milliers d'hommes sont morts pour ce drapeau" me parait bancal. Des milliers d'hommes sont morts pour le drapeau nazi, et pour autant, il n'est pas respecté... Non ? Pas d'accord. Il existe d'autres moyens pour les ados de manifester leur rébellion que de s'essuyer sur le drapeau français. Nul n'est sensé ignorer la loi. Et en ce qui concerne les Israéliens, ils font ce qu'ils v
  14. J'ai lu ta fiche, et elle me paraît bien complète :blush: Rien à redire. ça rafraichit la mémoire, pratique... Merci et bravo pour le travail que tu as fourni
  15. oO Tu as fais un énorme travail . Je n'ai ni le temps ni le courage de le lire maintenant, mais je regarderai ça demain En tous cas, bravo à toi :blush:
×