Aller au contenu

mimoun

Membre
  • Contenus

    96
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de mimoun

  • Rang
    Forumeur en herbe
  • Date de naissance 24/02/1986

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  1. mimoun

    Les antidépresseurs

    Salut! Par quoi commencer?... Je suis anxieuse en permanence, plus ou moins fortement, je suis déjà aller voir des psy, j'ai déjà pris des anti déprésseurs, et des anxiolitiques et autres méthodes non chimiques :blush: . Je connais bien le problème et je sais bien que chacun à ses angoisses et qu'il n'y a pas de solution miracle ou universelle pour aténuer / enrayer ses angoisses. Bilan : AD, ca me fait rien... Anxio, ca me calme en cas de crise trop incontrolable (et que mes proches s'inquiètent trop...) Psy... Pfff, tout ce qu'il ont pu me raconter je l'avais déjà analysé par moi meme donc a part préscrire et encore préscrire sans trop connaitre le mal profond, j'ai pas encore trouvé à quoi ils peuvent servir... Donc, avec le temps, je me force à réfléchir sur ce qui me procure ces angoisses et une fois que je décèle une cause, je procède "marche par marche" : pour un type de peur, je me force à affronter une situation gentillètte pour apprendre à la gérer et je pousse le vice jusqu'à ce que je comprenne qu'il n'y avait rien de si terrible. Tout n'est pas encore réglé mais je progrèsse tout le temps. Maintenant je ne dis pas qu'il ne faut absolument pas avoir recours à un traitement médicamenteux, ou voir un psy, mais si on peut éviter c'est quand même mieux. Les prescriptions sont tellement généraliste pour des cas uniques que j'ai du mal à comprendre la logique. Je prèfère puiser au fond de moi les solutions. En espérant avoir contribué à t'éclairer par ce témoignage.
  2. Un bisou par ici ;)

  3. Bonjour Mim, je ne t'ai point oublié et si tu passes dans le coin, on ne sait jamais, je te souhaite de bonnes fêtes. Bisous surtout et au plaisir ;)

  4. Hello, je vois que tu es venue me rendre visite, c'est gentil. Passe une bonne journée, kiss

  5. Bonjour, Mon choix : le dernier. Personnellement, je veille à consommer le moins possible. Privilégier le local, éviter les gaspillages mais aussi, comme déjà cité, les toilettes seches, le chauffage au bois et apprendre à faire soi même un maximum de choses. Ca c'est pour le fil conducteur ! Et pour le quotidien : "Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.":p
  6. Tous mes voeux pour cette année, bonne soirée. Bisous

  7. mimoun

    Comment savez vous que vous êtes amoureux?

    Quand le dépassement perpetuel de soi nourrit l'épanouissement de l'autre, de grandes choses peuvent alors être accomplies!!
  8. Un passage par ici pour te souhaiter de bonnes fêtes de fin d'année et aussi avoir le plaisir de lire de tes atraits. Bisous

  9. mimoun

    Un grand besoin de me confier !

    Bonjour Lily.A Tout d'abord une phrase m'a choquée! Et je vais commencé par là si tu me le permets. Tu dis : "En tout cas, merci d'avance, d'avoir lu un texte aussi long, et si peu interessant je l'avoue.. " Quel dommage de voir que tu penses que ton contenu est si peu interessant. On a tous eu la chance d'avoir la possibilité de vivre. Chaque vie est unique, qu'elle soit remplie de joies ou de peines. Alors en AUCUNS cas ton récit est inintéressant! Quand je te lis, je sens un certain découragement face aux problèmes que tu rencontres. Rassures toi : tu es humaine! Malgrés tout je sens aussi l'envie de t'en sortir, et le fait même d'en parler est déjà un énorme pas! D'ailleurs, au passage, chapeau. Au vu de tes explications, cela aurait été moi ( il y a quelques années) j'aurais tout abandonné. Je ne peux alors que t'encourager sur cette voie : persévères! En ce qui concerne les études, ayant eu un chemin tout tracé et aucunes difficultés à apprendre (j'ai toujours voulu etre chimiste et je suis maintenant ... chimiste) je ne peux malheureusement pas t'être d'un grand secours. Par contre sur les autres points, je peux peut etre te raconter comment j'ai vu les choses lorsque j'ai du affronter quelques petites surprises de la vie (comme je les appelles maintenant!!) Les phobies. Ou en est tu en ce moment avec elles? Le point commun de toutes, me parait il, c'est le fait de devoir avoir des relations amicales/professionnelles avec des personnes. Je pense que le fait de vomir est l'expression du mal-etre que tu recents à leur contact. Et ce qui me fait penser ca, aussi, c'est que tu t'es decouvert une passion pour le piano, et plus généralement pour la musique. La musique est un langage universel, ou le fait de s'exprimer sur une mélodie est tres bénéfique : tu exteriorise tout ce qui te ronge sans pour autant avoir à subir les jugements de ton auditoire. Dès que tu pourras, si tu sens que ca te fais du bien, retourne y, et refais du piano! (Quand tu auras un peu plus de moyens, evidement, il y a peut etre et surement d'autre priorités. Mais ne néglige pas le piano!) De mon coté, j'ai une grande peur des autres. Ce n'est pas une phobie. Juste la peur de déranger les gens, dans tous les sens du terme. Ce qui a pour effets : un enfermement intellectuel, une timidité excessive et je suis, du coup, très casanière. Mais je m'en sort. Petit à petit, j'essaie de lister toutes les situations qui m'angoissent. Je les trie, du pire au moins pire. Ensuite, un jour ou je me sens bien, que je suis en forme et que la confiance en moi est au rendez-vous, j'en affronte une. La moins pire. Puis le premier pas franchi, la suite est moins difficile : on a reussi le dernier challenge, pourquoi pas le suivant?! Tout ca pour te dire que rien n'est jamais définitif. Il faut se battre. Et tu as un enorme avantage : tu en a envie, on le sens. C'est déjà enorme!:cool: Pour finir, le décès de ton frère. Malheureusement, chacun est tellement seul face un tel drame qu'il est difficile de te conseiller. Il n'y a pas de solution miracle pour continuer une route alors qu'on vient de nous arracher la jambe. Je peux juste te dire que quand j'ai perdu mon premier compagnon, j'ai d'abord cru mourrir sur place. Comme ca, comme si j'avais pris la foudre. Et puis depression, je crois qu'on est pas beaucoup à y echapper... Et puis un jour, quelqu'un m'a dit :" ferme les yeux, prend ton temps, fais le vide, (...), dis moi, tu as 30 ans, ou te trouve tu, comment est tu, qui t'entoure, que fais tu comme métier, (etc)" et apres lui avoir répondu elle me dit " qu'attends tu? Malgré ta peine, ne regarde pas ta vie, joue la, tu as le premier role!". Je crois que ca me resteras à jamais marqué dans ma mémoire. Et c'est ce qui me fais avancer. Je crois que tu n'est vraiment pas loin de t'en sortir. Comme je te l'ai dit, tu a envie, tu connais tes problèmes et tu avances déjà des bouts de solutions. Pleins de personnes n'en sont pas encore la. Tu vas y arriver. Fonce. Et surtout crois toujours en ce que tu fais. Et merci de nous permettre de te filer un coup de pouce !!
  10. mimoun

    Question aux moins de 30 ans: Voulez-vous avoir des enfants?

    Californication : Je pense que la fibre parentale, nous l'avons tous. Mais ce n'est que mon avis. Ceci dit, je comprends qu'il y ait des couples qui n'ait pas envie de tenter l'expérience. Cela représente beaucoup de contraintes, de responsabilités et bride la liberté que nous recherchons tous. Et, a mon sens, avant d'entreprendre de faire un enfant, il se sentir capable d'affronter ces contraintes. Donc, Si on ne se sens pas capable, ou pas attiré par l'idée, je te donne entièrement raison.
  11. mimoun

    Question aux moins de 30 ans: Voulez-vous avoir des enfants?

    Voilà, c'est ça, le problème : que la volonté de ne pas avoir d'enfant soit forcément associé à un problème psychologique... Laissez-nous en paix, quoi ! On n'est ni égoïste (consacrer mon temps à des petits monstres, je fais ça tous les jours, c'est ma vie) ni n'avons quelques troubles avec notre passé, on fait juste des choix en notre âme et conscience. Je n'ai rien dit de tel. C'est lui qui m'a fait part de sa peur d'avoir des enfants a cause de cela. Pour ma part, chacun fait comme il a envie. et je respecte ton choix!
  12. mimoun

    Question aux moins de 30 ans: Voulez-vous avoir des enfants?

    Pour ma part, je ne suis pas encore décidée. Mon mari, lui, n'en ressent pas le besoin. Ayant manqué d'un pere, et d'une quelconque présence masculine jusqu'à ses 15 ans, je peux le comprendre. il se sentirait certainement un peu paumé! Moi, ayant toujours été entourée d'enfants (maman nounou), j'ai baigné dans les rires et les pleurs et je doit dire que ca à été une grande joie pendant mon adolescence! Ca me manque aujourd'hui! Ceci dit, nous ne sommes pas encore décidés pour une toute autre raison : Nous n'avons pas envie de mettre au monde un enfant pour qu'il soit obligé de survivre toute sa vie. Nous sommes déjà très nombreux, et l'avenir est un peu sombre. Alors pour l'instant, nous construisont un foyer de nos mains, au maximum respectueux de la nature et avec des matériaux traditionnels, pour peut être un jour agrandir la famille.
  13. mimoun

    Pour qui allez-vous voter à la présidentielle de 2012

    Entièrement d'accord, personnellement, je n'arrive même pas à savoir qui serait le moins pire. Pour cette éléction, j'ai l'intime conviction qu'aucun d'entre eux n'arrivera à gérer l'effondrement financier qui nous guete. D'ailleurs je pense qu'il est inévitable. C'est le problème principal que le nouveau président aura à gérer. Les autres problèmes passeront au second plan et seront les conséquences de cet effondrement. Il s'agit donc de réserver son vote pour le candidat qui semble avoir le plus la tête sur les épaules pour gérer tout ca. Ses propositions devront être à la fois humaines et radicales pour que l'on puisse s'en sortir au mieux . Malheureusement... Pour eux comme pour pas mal de gens, l'argent et le pouvoir garde la première place... et temps que l'on pensera ainsi on se plantera! Alors...Et l'humain??? Voilà les idées que j'aimerais partager avec le candidat qui me semblerait plausible : (pour l'instant, je ne l'ai pas encore trouvé...) Ne serait il pas grand temps de remettre nos valeurs en avant? Aspirer à une vie moins luxueuse, moins dans le paraitre ? Ce que je veux dire, c'est que depuis trop longtemps, il faut toujours faire plus, plus vite, et moins cher que les autres. Je ne comprends pas cela. Quand je regarde autour de moi, c'est la compétition à tout pout de champ. Ne pourrait on pas vivre avec son voisin et non pas contre? Je rêve d'autosuffisance individuelle, évidemment, la société actuelle nous le permettrait qu'à condition de vivre en hermite... C'est radical, je vous l'accorde! Mais n'est ce pas un meilleur chemin que la consommation excessive? Donc, comme samcro, je pense que pour 2012, il faut aller au moins pire, au moins le temps que la france se rende compte qu'elle ne prends pas la bonne direction. Et le chemin est encore long à mon sens... Merci de m'avoir lue.
  14. de fumer malheureusement, de créer, de rire, de construire ma maison d'aimer mon mari!
  15. mimoun

    Rihanna métamorphosée

    Quel dommage d'en arriver la, l'etre humain est tellement plus beau au naturel...
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité