Aller au contenu

Patriiick

Membre
  • Contenus

    16
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Patriiick

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 07/10/1960

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Lyon

Contact

  1. Oui méfions nous du terme "cohérent" comme une appréciation positive, nous connaissons tous des cohérents célèbres, d'Hitler à Michel Fourniret qui ont toujours montré une grande cohérence dans leurs propos, même les plus fous. Selon la police, mais selon les syndicats ça serait plutôt quelques millions, ben oui, si vous enlevez de tous ceux qui se disent catho parce que ça fait bien ou que leur famille l'était, tous ceux qui n'ont jamais mis les pieds à l'église, c'est à dire la très grande majorité, ça change tout...
  2. Le pourcentage de pédophiles dans la population n'est pas choquant, c'est un fait de société et les pédophiles n'ont pas juré chasteté à ma connaissance, ce qui est choquant c'est le pourcentage de pédophiles dans l'Eglise, qui est tout de même censée enseigner autre chose à ses ouailles (Ouaie?) , s'il n'y avait qu'un seul pédophile, je préférerais qu'il n'inocule pas, en plus, le Sida à sa victime et de préférence, qu'il n'appartienne pas à l'Eglise. Je n'ai pas eu vent d'interdiction du préservatif au Ministère de l'Education nationale... J'apprécie ce forum, et c'est entre autre pour cela que j'évite d'y dire n'importe quoi, comme par exemple qu'il a une audience de milliards de personnes. Tout à fait, c'est bien le tout qui est à fuir, nous sommes d'accord.
  3. C'est un peu comme si les poules avaient des dents ou si les prêtres n'avaient jamais abusé d'enfants, avec des si on refait le monde. C'est le problème avec les religieux, ils ont la tête dans le ciel et très peu les pieds sur Terre. Jusqu'à ce qu'ils redescendent, il est préférable d'utiliser le préservatif et de condamner l'attitude criminelle de ceux qui l'interdisent, l'Eglise catholique en premier lieu donc.
  4. Un zeugme que Guy Bedos n'aurait pas renié, lui qui disait il y a quelques années: "Mon Dieu, mon Dieu, délivrez-nous de toutes les religions". Eh bien la délivrance est proche. Entamée à la Renaissance avec l'avénement des sciences expérimentales, la décrépitude de l'Eglise catholique n'en finit plus de finir et on comprend par là-même son opposition farouche à l'euthanasie, puisqu'elle est la première concernée. Après avoir tenté la méthode forte sur Galilée et Giordano Bruno pour sauver les meubles, l'Eglise se résoud, devant les progrès de la connaissance qu'elle n'arrive pas à juguler et qui la mettent en péril, à mettre de l'eau dans son vin de messe. C'était le début de la fin, le doigt dans l'engrenage, la fin de l'âge d'or des ors du Vatican. On commenca donc à éviter de brûler en place publique ceux qui disaient ce qu'ils avaient vu pour en arriver finalement à les réhabiliter quelques siècles plus tard. Pour Galilée, ce fût exactement 359 ans plus tard. On ne sait pas si l'on doit se féciliter de cette réhabilitation ou s'étonner qu'elle fût si tardive, excusez la litote. Il y a un avantage à réhabiliter les gens après leur mort, c'est que cela n'incite pas les vivants à avoir des pensées hérétiques, comme il y a un avantage à promettre le paradis au Ciel aux gens qu'on maintient dans l'ignorance, moyen infaillible de tenir la populasse à bonne distance des richesses de l'Eglise. Abus de faiblesse caractérisé. Le jésuite José Gabriel Funes, qui dirige l'Observatoire du Vatican et conseille le pape, a raté sa carrière comique, son patronyme en atteste, puisqu'il déclare tout de go le 14 mai 2008 que l'Homme, après tout, et après 2000 ans de réflexion quand même, ne serait peut être pas le seul être intelligent dans l'Univers a avoir été conçu par dieu! Ben voyons! Savez vous Monsieur l'érudit qu'on en a brûlé pour moins que ça et que la corporation à laquelle vous appartenez n'y est pas pour rien. Comment osez vous après nous avoir bourré le mou pendant 2000 ans avec votre saigneur nous sortir pareille hérésie? Annoncez nous aussi que l'Homme descend du singe pendant que vous y êtes! Réhabilitez Darwin aussi. Ah non, pardon c'est un peu trop tôt... N'avez vous donc aucune fierté? Avez vous lu la bible au moins? Comment osez vous dire que la théorie du Big Bang est l'hypothèse la plus probable pour expliquer la naissance de l'Univers, n'avez vous pas peur de fâcher votre Créateur? Il pourrait mal le prendre, s'il était autre chose qu'une hypothèse. Vous sentez le vent tourner, vous avez constaté comme tout le monde que des planètes extra solaires ont été découvertes récemment, que le rythme des découvertes s'accélère et que tôt ou tard, on découvrira une autre vie dans l'Univers. Alors des suaires froides vous prennent, et si l'Homme n'était pas seul dans l'Univers, ça ferait un peu tache que la bible n'en ait pas pipé mot. Panique à bord. Il faut se fendre d'un communiqué avant que l'événement se produise, prendre les devants, ne pas se laisser déborder comme avec Galilée, mauvais souvenir ça... Alors on y va, on ravale sa fierté, on piétine le dogme, on prend son air de faux-cul et on annonce: "Ouais d'accord, la bible elle a parlé que de l'Homme, de la Terre et de dieu, mais en fait, elle aurait très bien pu parler d'autre chose, comme d'une vie intelligente extra terrestre, elle en a pas parlé, mais ça veut pas dire que ça n'existe pas..." Malgré le peu d'estime que j'ai pour les exploiteurs de la misère des gens, le dégout que m'inspirent les maux que vous avez fait subir à l'Humanité, je pensais qu'il pouvait subsister en vous une dignité inspirée par le respect de ceux qui vous ont faits, un relent d'amour propre et une fidélité à votre histoire. Mais vous baissez votre culotte, et dans mon estime. Vous tentez maladroitement de récupérer vos adversaires de toujours, de mettre de votre coté ceux qui combattent vos dogmes, de rendre compatible ce qui est fondamentalement incompatible, vous réduisez 2000 ans d'efforts à néant. Vous êtes ridicule. Ce qui reste de votre religion, c'est le minuscule espace que les progrès de la connaissance n'ont pas encore occupé. Cela s'appelle le néant, et c'est bien la seule chose que nous savons de façon certaine habiter l'esprit des religieux comme vous. Votre religion est morte. (source: http://www.cafeducoin.com)
  5. Encore un effort et on va bientôt être dix, si ça se trouve... Je suis de Lyon centre.
  6. Pour ce genre d'ouvrages, quand je dis "genre", je pense aux Protocoles des sages de Sion par exemple, il est prudent effectivement de le publier avec des commentaires, c'est d'ailleurs ce qu'à fait Wikisource pour l'ouvrage que je citais. Je pense que c'est une bonne initiative. La censure n'est pas une solution, elle a même atteint un degré d'inefficacité rare avec l'avènement d'Internet... au point que si vous voulez faire connaitre un texte, annoncez largement qu'il est censuré, c'est une technique maintenant bien connue!
×