Aller au contenu

lfleurdelys

Membre
  • Contenus

    27
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de lfleurdelys

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 04/12/1986

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. lfleurdelys

    Perdue...

    Pour corriger mon premier post voilà les détails que j ai eu petit à petit mon conjoint avait 24ans et son cousin 14ans ils passaient beaucoup de temps ensemble tels des amis (cinéma,..) les faits se passaient uniquement Quand le cousin restait dormir chez les parents de mon conjoint, selon plusieurs témoignages dans la famille, son cousin demandait pour dormir chez lui( et ce,meme apres la première expérience entre eux) La situation s est clôturée toute seule quand chacun a fait sa vie (petites copines,...)donc entre les faits et maintenant ils étaient en bons termes (7 ans depuis) son cousin demandait à le voir Quand j étais la, a insisté pour etre la le jour de ses trente ans,..) son cousin a dit à ses parents qu ils s agissaient que d attouchements et jamais de viol, sans violence (celui ci venait de son plein gre et à sa demande chez les parents de mon conjoint)mon conjoint m a confirmé en disant cela que chacun n avait pas de copine et n osait pas aller vers celles ci et qur chacun donnait du plaisir à l autre jusqu a jouissance des deux. J ai bien conscience que son attitude de l époque n est pas nickel mais ce qui m interroge c est son cousin qui Porte plainte pour attouchements( je ne remets pas en cause sa plainte mon conjoint ne nie pas les attouchements entre eux) mais que celui demandait à venir chez lui, que le plaisir etait réciproque, que pendant 7 ans il a demandé à le voir et avait une bonne relation avec lui pour soudainement porter plainte pour abus?quant à la famille tout le monde est étonné sachant que celui ci demandait à le voir de lui meme et qu ils étaient en bons termes Je trouve cela étrange
  2. lfleurdelys

    Perdue...

    Non mon conjoint avait 24 et lui 14
  3. lfleurdelys

    Perdue...

    Je vois ce que tu veux dire c est comme cela que mon conjoint l a décrit, ils passaient beaucoup de temps ensemble comme des amis et un jour ca a dérapé sous forme de jeu puis à des attouchements où chacun a donné du plaisir à l autre, sur le moment il y a eu l excitation et la jouissance pour chacun et il m a confié avoir prit conscience de l anormalité de la situation en vieillissant. ( je précise que son cousin continuait à demander pour dormir chez lui suite à cela)Quant à son cousin qui a porté plainte nous n avons pas beauxoup de retour nous savons qu il a confirmé que c etait que des attouchements entre eux ( sans viol et sans contrainte) mais étant mineur je ne sais pas ce que risque mon compagnon.
  4. lfleurdelys

    Perdue...

    Oui, En plus s ils avaient eu le même âge j ai du mal à comprendre que ce soit entre hommes à moins que Quand on découvre cela n a pas d importance ?
  5. lfleurdelys

    Perdue...

    Oui c est ca aussi qui me pose probleme je pense que j aurai mieux accepter deux amis du meme âge qui ont des relations consentantes
  6. lfleurdelys

    Perdue...

    Cela fait trois ans qu on est ensemble je l ai toujours vu en bons termes avec son cousin ni distances ni relation ambiguë mais telle une relation normale. je ne comprends pas le dépôt de plainte de son cousin pour viol alors qu ils étaient proches par téléphone et en réel des que nous nous voyions,pas de retrait de sa part au contraire il demandait à le voir tel un cousin, d un autre côté mon conjoint m a tout raconté Avec détails disant qu un jour ca avait dérapé et que c etait consenti mais j ai du mal à croire qu un jeune de moins de 14 ans ait conscience de ce que c est la sexualité
  7. lfleurdelys

    Perdue...

    Ce serait arrive en 2007 Ils ont dix ans de différence donc 20ans pour mon conjoint 12-13ans pour son cousin . Je ne comprends pas pourquoi ses parents ont été convoqués et non lui, les gendarmes ont dit que mon conjoint serait entendu l Année prochaine le temps d interroger les autres membres de la familke
  8. Bonsoir tout le monde J écris sur le forum car je suis complètement perdue et bouleversée je n ose me confier à personne. Mon conjoint est rentré du boulot en larmes m annonçant que ces parents avaient été convoqués à la gendarmerie il m a avoué qu adolescent il y avait eu des attouchements consentis sur son cousin plus jeune que lui ce dernier aurait porté plainte pour viol alors qu il n y a pas eu de pénétration et que selon ses propos c etait des attouchements " découvertes" consentis entre deux adolescents curieux de sexualité . Nous avons un enfant et actuellement en grossesse de jumeaux je ne sais plus quoi penser, sur lui,notre avenir de couple et ce qu il risque pénalement merci
  9. J ai toujours adoré écrire des lettres j en ai écrite à mon pere Quand nous avons repris contact cela a permet de mettre nos vies sur papier,ensuite à ma Maman pour parler de tout et de rien j aimais ce temps d attente regarder dans la boite et c est peut être idiot je suis souvent triste de ne pas avoir un correspondant a qui écrire.
  10. En Belgique ils le demandaient chaque année et je refusais de le dire enfant ,je ne comprenais pas l intérêt
  11. Je lis le mystère Luchini ca retrace le gros de sa vie depuis l arrivée de son pere en France et ces débuts de carrière un bon livre mais la fin un peu longue à mon goût
  12. Je ne parle pas de la détresse psychologique mais au point de vue médical. Les urgences est un service, qui, dans un idéal, devrait se consacrer qu aux situations critiques, je suis tout à fait d accord par rapport à la part "émotionnelle" qui reste difficile à vivre. Les urgences ne peuvent garder des personnes que sur motif de détresse psychologique ou à risque de complications sans symptômes. Anoxie/ nécrose, dans quelle zone ? Que ce soit un avortement par cytotec ou fausse couche, le processus physiologique est le même, il est dû aux contractions utérines, soit l enfant va bien, le médecin prescrit un médicament pour lutter contre les contractions, la femme est alité pour augmenter les chances de poursuite de grossesse,soit celui ci est mort, et la seule possibilité, est que celui ci soit évacué, de préférence naturellement, car contrairement à ce qu elle souhaitait, un curetage n est pas toujours l idéal pour favoriser une nouvelle grossesse( dans son intérêt), ensuite, à distance de la fausse couche, elle aura une échographie pour évaluer le besoin ou non de faire un curetage si tout n a pas été évacué( pour le risque d infection) si son état était critique et non stationnaire, elle aurait été maintenue aux urgences, et si besoin d une observation plus longue, elle aurait été redirigée vers un autre service (gynécologie, obstétrique), les urgences c est des salles pour des urgences: infarctus, plaies graves, accidents qui mettent la vie de la personne en danger ou qui nécessite des soins très rapides, non pas sur des "risques" mais sur des symptômes réels, par des examens complémentaires,...
  13. Les urgences ne peuvent pas faire grand chose, les fausses couches sont malheureusement des choses qui arrivent en début de grossesse, la seule possibilité est le spasfon pour éviter les contractions( si le fœtus est encore en vie) si ce dernier est mort, la seule chose qui reste à faire( même si psychologiquement c est très dur) est d évacuer l embryon comme c est la procédure pour les femmes qui avortent à domicile( sous cytotec), ce qui implique d évacuer son bébé aux toilettes. Les urgences auraient pu dans un idéal, apporter un soutien psychologique mais rien ne justifiait, médicalement, qu elle soit gardée en observation, sachant que les services sont la plupart saturés
  14. lfleurdelys

    Je craque..

    Oui j y avais pensé mais notre terrain fait un pointe, ce n est pas facile de dessiner en 3d au crayon avec la perspective, mais je pense que je vais essayer
×