Aller au contenu

Ines Presso

Membre
  • Contenus

    3 842
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Ines Presso

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

  • Sexe

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Activer
  1. Ines Presso

    Qui sont les macronistes ?

    Je ne répondrai pas à ton commentaire quand tu fais une citation tronquée de mon propos, pour le tourner à ton avantage.
  2. Je suis d'accord pour dire que les magasins de bricolage tourneraient le dimanche, mais le chiffre fait le dimanche ne serait pas fait en semaine. Donc là encore aucun bénéfice ni pour l'entreprise, ni pour les salariés. Quant aux consommateurs ils ont toute la semaine y compris le samedi, et certaines enseignes étant ouvertes non stop de 8h à 20h, Ils ont largement le temps d'aller faire leurs courses.
  3. Ines Presso

    Les végans sont-ils des débiles ?

    Tu oublies les poulets que l'on tue dans les campagnes en les saignants. Tout comme dans tous ces abbatoirs où certaines bêtes commencent à être dépecées quand elles sont encore vivantes. Je crois qu'à ce niveau, l'indignationse doit d'être pour tous
  4. C'est bien ce que je disais aucun débat possible, tu es de la plus mauvaise foi. Mettre au même niveau le gaz l'eau, l'électricité, dont on ne peut pas du tout se passer, et faire ses courses à carrefour, c'est comment dire, n'importe quoi. C'est du trollage, ni plus ni moins. Ciao.
  5. M'en parle pas. J'ai quitté mon sud-ouest pour passer le we à Paris, et il n'a pas fait beau, ni hier et encore moins aujourd'hui. J'espère que demain, je pourrai aller me balader, compte tenu que je n'ai emmené que des tenues d'été.
  6. Désolée, tu es mal tombé avec moi. Je ne consomme pas les dimanches, je refuse, je m'organise pour faire en semaine ce que j'ai toujours fait. Et je vais même te dire mieux, je me dérouille autant que faire se peut de ne pas y aller le samedi, je n'ai aucune envie d'aller à Carrefour ou gifi, ou n'importe quel magasin, ça m'emmerde, pour moi le dimanche c'est autre chose. Le repos, la famille les amis, la plage, les balades, les musées, oui je consomme, pour ce que je ne peux pas consommer en semaine quand je travaille. Faut arrêter la mauvaise foi en parlant de tous les secteurs. Tu veux quoi ? Qu'on te dise que l'on est prêt à revenir des siècles en arrière pour ne pas consommer le dimanche ? Tu te fous de la gueule du monde et tu le sais. J'en ai fini avec toi, le débat est impossible devant tant de mauvaise foi. Ouais bin avec tous les abutis toujours prêts à suivre comme des moutons ceux qui leur font miroiter cette société de consommation comme un bienfait, bin c'est pas gagné. Le jour où les gens feront tous preuve d'un minimum de discernement, de réflexion, on en reparle.
  7. Pétard la mauvaise foi. Bien sûr que l'on consomme de l'eau et de l'électriité le week end. Tu veux quoi ? Qu'on arrête de boire de l'eau, de se laver, que l'on perde tout ce qu'il y a dans le congélateur, etc. À moment donné faut arrêter la mauvaise foi, il y a une consommation que l'on ne peut éviter. Tout comme en cas d'urgence on va à l'hôpital, hôpital qui d'ailleurs tourne au ralenti, avec personnes de garde. Et pour ce qui est des restaurants, beaucoup ferment le dimanche car ils ont une clientèle d'actifs. Quant aux autres, ils travaillent préecisément quand les gens ne travaillent pas, logique, quand tu dois aller bosser le lendèmain matin avec des enfants à amener à l'école, tu évites les sorties, excepté peut-être si tu es célibataire, sans enfants.
  8. Mais tu ne peux pas faire de ce que tu as vu une généralité.
  9. @doug1991 Et en plus dans le cas qui nous occupe les salariés se rebellent, et tu trouves encore que ça ne va pas. Faudrait savoir hein.
  10. Ça c'est puant. Tu confonds évolution et regression. C'est sûr que quand à la clé, il y a le risque d'être mal vu, et poussé vers la sortie, ce n'est pas facile de risquer son job, et incite beaucoup de personnes à accepter par crainte du chômage.
  11. Ah l'argument pourri. Ceux qui ne veulent pas du travail le dimanche, ne veulent pas l'interdire aux autres. C'est juste qu'ils ne sont pas naïfs au point de croire que ça ne leur ser jamais imposé. Le problème, c'est qu'une fois le travail le dimanche établi sur la base du soi-disant volontariat, il est, comme dans ce cas devenu une obligation pour tous les salariés. Alors ? Qui est-ce qui impose à l'autre ? Et en plus pour des clopinettes. Moi je propose que tous ceux qui veulent consommer le dimanche, soient ceux qui iront bosser le dimanche. Pendant que les autres profiteront au mieux du peu de vie qu'il leur reste en dehors du boulot. Tu es un petit plaisantin toi. Tu as de l'humour. Quand la loi autorise le travail le demanche, les salariés n'ont que le droit de manifester, et si les gens étaient moins cons, ils manifesteraient avec eux.
  12. Ines Presso

    Inventer un proverbe..A vous de jouer.

    Encore, encore
  13. Ça ne marche pas comme ça. Il y a une consommation qui se partage entre tous les commerces. Le jour où un commerce ouvre le dimanche, bien sûr qu'il va travailler plus que les autres, mais le jour où tous les commerces ouvrent le dimanche, ils ne gagnerons pas plus, il gagnerons moins, tout simplement parce que ce qui est consommé tel jour, n'est pas consommé un autre jour, et qu'ils auront des charges en plus parce que ouverts tous les jours. Il ne faut pas oublier que le budget des consommateurs n'est pas extensible. Donc ouvrir le dimanche pour fermer un autre jour de la semaine, bin c'est idiot. Car à terme le magasin n'y gagne rien de plus, et ça ne fait que rendre les salariés encore plus corvéables à travailler n'importe quand, à ne pas pouvoir prévoir quelque chose à l'avance, car ne sachant pas à l'avance s'ils travaillerons à ce moment là. Quant aux consommateurs, ils n'y ont rien à y gagner sinon d'aller perdre leur temps dans les magasins, le jour où ils pourraient faire autre chose. Si c'est ça la France qui avance, qui va bien, je n'en veux pas. Pour moi ce n'est ni plus ni moins qu'une régression. Quand je pense que certains se sont battus pour obtenir ce droit il n'y a pas si longtemps, ben merde alors.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité