Aller au contenu

Spontzy

Membre
  • Contenus

    2710
  • Inscription

  • Dernière visite

5 abonnés

À propos de Spontzy

  • Rang
    délicatesse incarnée
  • Date de naissance 01/01/1977

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme

Visiteurs récents du profil

13662 visualisations du profil
  1. Si une crème a un effet curatif, elle devient un médicament par définition (et donc doit être soumise à autorisation de mise sur le marché). Sinon elle est cosmétique, elle n'a pas d'effet curatif. Pas besoin alors d’autoritairement de mise sur le marché. Ça ne peut pas être un mix des deux.
  2. Céline, Cormac Mc Carthy, Dan Simons, Youozas Baltouchis...
  3. Défenseur ISFJ-A. Je ne m'y reconnais pas. Mais ce n'est pas une surprise
  4. Spontzy

    Albert Einstein

    C'est un faux. Ca date de 2016.
  5. Spontzy

    Le cas professeur Raoult

    Ne pas confondre reproductibilité et déterminisme. Et je suis ok, c'est un peu comme la sociologie, mais encore plus dans le début de la démarche scientifique. J'ai bien l'impression (avis personnel) qu'on en est encore souvent à "j'ai essayé un traitement, il a fonctionné, alors je refais pareil".
  6. Spontzy

    Le cas professeur Raoult

    Salut. En fait, simplement, la médecine n'est pas une science. Aucune réproductibilité des expériences, facteur humain primordial, environnement infiniment complexe... En tout cas, je me suis résolu à ce constat il y a fort longtemps déjà.
  7. Toujours laisser le dernier mot à une femme.
  8. Bonjour. Mais je parle bien de la société rêvée par les anti vaccins : celle que j'ai qualifiée d'anarchique ou chacun fait ce qu'il veut sans prendre en compte les avantages pour la société. Dans cette société là, comment on gère le tueur fou ? Il est tout autant légitime que vous et moi ... A+
  9. Spontzy

    [QUIZ] Les bassistes

    Je viens de terminer ce quiz. Mon score 100/100 Mon temps 74 secondes  
  10. Bonjour. Pour ma culture, dans une société anarchique, comment se gère le cas d'un assassin (disons un type qui inocule la vérole aux autres, pour rester dans le thème) ? Il peut le faire ou pas ?
  11. Bien sur que si, c'est faire du mal que d'accepter de laisser une maladie tuer les plus faibles. C'est comme une non assistance. Ce n'est pas illégal de laisser un loubard détrousser une petite vieille, mais c'est immoral. Pas dans notre société. Certains ne se voient pas accorder ce droit (par exemple un assassin compulsif qui ne se voit satisfait qu'en tuant un innocent). A titre personnel, ça me convient. Non. Dans mon raisonnement, la société choisit démocratiquement un fonctionnement, et la société s'y tient. Je proposait une alternative que la société pourrait adopter. Sinon, il est possible de vivre dans l'anarchie. Chacun pour soi, se moquer du bien ou du mal des autres. Accepter que le faible meure de maladie même si on peut l’empêcher. Chacun peut trouver ses systèmes idéaux. Mais c'est la majorité qui choisit (pour le moment au détriment des anti vaccins qui préfèreraient un système beaucoup plus libéral). A+
  12. Ben si ils font du mal : ils permettent la transmission de maladies. Je suis généralement pour la liberté individuelle. Dans l'éventualité d'un libre choix de vaccination, il faut que la personne libre pensante qui décide de na pas vacciner assume les conséquences de son choix : elle devient responsable des malades et morts (éventuels) qu'elle aurait contaminées. Elle doit donc payer les frais engendrés + préjudices. Le moyen le plus simple serait de mutualiser les personnes non vaccinées et de leur faire supporter (modalité de partage à définir) les frais qu'elles engendrent au reste de la société.
×