Aller au contenu

Etrange

Membre
  • Contenus

    2065
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de Etrange

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

  • Sexe
    Inconnu
  • Pays
  1. Bonjour Cassandre 0101.

    Pourquoi avez-vous voulu que je disparaisse de votre vie sur internet et dans vos vies? Et me rendez coupable de tout? Jugements Psychologiques bizarres. Et Faux.

    Bonnes vacances non solitaires et agréables au soleil.

    Moi, je suis exclue.

    Bon été et bonnes vacances.

      aa
  2. Etrange

    Les musiques de l'ame...

    Le Voyage de Sahar-Anouar Brahemرِحلَةُ السَّحَر-أنوَر ابراهيم
  3. Etrange

    Les musiques de l'ame...

    https://www.youtube.com/watch?v=-iE0IMjg_gs
  4. Envie de partir encore me balader en voyages.
  5. Bonsoir Promethee, Oui, On a maintenant aussi davantage besoin de manuels, de concrets, que d'intellos. Moi, je m'en fous, je peux faire les deux. Et cette révolution que nous vivons tous, elle est venue très vite, je dirais depuis 2000 ça a accéléré.
  6. Oui, ils en font, mais pas dans notre sens. Malheureusement. C'est tout en douce, et paf ! Après nous , surprise ! Pas optimiste, mais c'est ça.
  7. Et Vous Leconteur? Pourquoi questionnez-Vous Toujours les Autres ou ne postez-vous qu'en musiques romantiques?
  8. Oui. Oui. @Alain: Oui, mais c'est là où la calculette, c'est super mieux! Moi, calculette.Habitude prise depuis longtemps.
  9. Etrange

    Les musiques de l'ame...

    Bonsoir, Merci de vos précieux conseils Leconteur, je n'y aurais pas pensé, je suis une femme, évidemment...:smile2: :smile2: :smile2: https://www.youtube.com/watch?v=QkcanI1mvCk
  10. Si j'étais un métier, je serais: Bretagne FETE DE L'Andouille à GUEMENE. Pourquoi? Parce que: 600 kg d'andouille, 1,2 tonne de pommes de terre et l'aimable concours de 300 bénévoles. Il n'en fallait pas moins, hier, pour célébrer dignement dans les assiettes la goûteuse charcuterie de Guémené-sur-Scorff. Hier, en fin de matinée, à Guémené-sur-Scorff, le badaud pouvait humer, dans le centre-ville, le si caractéristique parfum de l'andouille. L'estomac gargouillant, il ne lui restait plus qu'à rejoindre l'une des deux longues files d'attente rapidement formées devant les chapiteaux où était servie la fameuse charcuterie locale. Cuisson traditionnelle Hier, pour la 23e année consécutive, la ville a rendu une fois encore hommage à ce morceau de saucisse fort en bouche et à la teinte noire typique. Dans d'énormes marmites frémissantes se cachait le trésor de Guémené. Cuite dans un bouillon avec du foin comme l'exige la tradition, l'andouille doucement mijotait. Mais nul ostracisme ici. Ceux qui préféraient opter pour une saucisse plus classique ou une côte de porc ont eu tout loisir de céder à leur envie. Seul impératif, l'accompagnement : de la purée délicatement beurrée. 5.000 repas servis « Lors de la première édition, nous étions allés la veille récolter nous-mêmes les pommes de terre sous la pluie pour préparer la purée », se souvient Michel Guillemot, fournisseur officiel d'andouilles pour les repas de la fête. « Mais maintenant que nous devons préparer plus d'une tonne de purée, ce n'est pas imaginable. Nous utilisons de la pomme de terre éclatée que nous réchauffons avec du beurre et du lait ». Près de lui, les tables se sont remplies en un clin d'oeil. 50, 200, 400 personnes... Le nombre grandissant de convives est devenu difficile à évaluer. « Nous allons servir 5.000 repas répartis en deux services à midi et un demi le soir », révèle alors Michel Guillemot avec fierté. Après un melon juteux, la célèbre andouille et un peu de fromage, le repas s'est clos sur une douce note sucrée. Chacun a pu déguster une des spécialités de la biscuiterie La Ronde bretonne, un gâteau au caramel au beurre salé en forme de Triskell. Un vrai régal ! La Solidarité et le Bénévolat c'est aussi ça...HaHaHa.
  11. Etrange

    Deux mots d'humour

    Salut ! En ces temps-ci , dire Salut c'est mieux. :smile2: :) Pour que l'humour réponde toujours à l'horreur !
  12. Etrange

    Les femmes d"Alger de Picasso

    Brrr ça fait peur, c' était pas non plus un période rose bonbon, 1832....
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité