Aller au contenu

MDCCCLXXI

Membre
  • Contenus

    98
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de MDCCCLXXI

  • Rang
    Forumeur en herbe

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. Merci :) histoire d'O, on apprécie davantage les gens avec lesquels on partage des opinions bien entendu. Mais c'est pour ça qu'il faut être dans le dialogue et pas dans le débat. À deux on peut tenter de résoudre un problème, l'un contre l'autre, on ne peut que rester sur nos positions.
  2. FN = Fachos Névrosés. Parti d'extrême droite qui ne s'assume pas, qui se dit "ni droite ni gauche" mais qui fait tout en sorte pour être taxé de revival fasciste en France... sans pourtant que ça choque ses électeurs qui se revendiquent d'un vote "protestataire"! Belle brochette d'hypocrites en somme.
  3. Je pense qu'il n'y a plus rien à dire sur ce sujet, il ne s'agit ici que de remuer un débat vaseux et insolvable comme d'habitude en matière de religion.
  4. C'est certain que cette correction change beaucoup de choses. Mis à part le fait que Descartes n'ait rien prouvé le jour où il a écrit ceci.
  5. Ahaha... c'est sûr que l'argument de Descartes sur l'existence de Dieu est très probant en effet. "Je suis une âme imparfaite, j'ai cependant en moi l'idée du parfait, donc le parfait existe et comme je n'ai pas pu avoir cette idée seul, c'est parce que Dieu l'a placée en moi". Qui veut applaudir?
  6. Encore du blabla pseudo scientifique. Le mathématicien se base sur des théorèmes vrais, vérifiables. La religion sur la parole d'un bonhomme barbu volant dans le ciel.
  7. C'est tellement plus facile d'être croyant. C'est le chemin qui mène vers une félicité douce, la religion/superstition est une goutte de miel sur la langue du croyant grâce à laquelle l'esprit s'endort et rêve. Mais comme c'est une drogue qui leur permet de projeter leurs désirs sur le monde qui les entoure et ainsi, d'imaginer tout un schéma superstitieux qui ne retient que les faits qui le confirment et jamais ceux qui l'infirment, alors ces mêmes croyants sont pris d'une poussée de confiance en soi. Ils affirment que Dieu a laissé des preuves de son passage, mais évidemment, seuls eux peuvent les voir et les athées en sont incapables, sont des mécréants et de surcroit, sont de mauvaise foi. Raisonnement logique sur l'existence: Si Dieu existe et a créé l'Univers, alors qui a créé Dieu? A cette question il ne peut y avoir que deux réponses : soit une entité supérieure a créé Dieu, et alors on peut continuer à poser la question de ce qui a créé cette entité, et la précédente, et la précédente, de manière infinie et ne parvenir qu'à une impossibilité logique ; ou alors on admet que Dieu s'est créé lui-même. Mais alors là, si Dieu est son propre créateur, pourquoi serait-il impossible que l'Univers se soit créé lui-même? Voire même, pourquoi ne pas considérer que tout ait toujours existé (après tout qu'y avait-il avant le big-bang si on réfléchit ainsi) et que c'est simplement l'homme qui, face à sa courte vie et son absence totale de sens, a projeté sur l'univers tout entier un préjugé finaliste et superstitieux, tout un schéma interprétatif qui dépend lui même d'une interprétation humaine... Interpréter un texte sacré, c'est donc faire une interprétation d'interprétation. Maintenant, puis-je dire la triste réalité de l'existence? C'est que "le monde n'est pas là pour nous faire plaisir" comme le disait Nietzsche, que nous ne sommes que des animaux avec un intellect un peu supérieur aux autres qui ont été capable de construire un langage (qui est la clef de toute culture) et qui en se basant sur ce langage (qui aurait pu apparaître n'importe où sur le globe et dans de tout autres bouches) ont bâti cet édifice de croyances et de superstitions. Le fait est que nous sommes sur un cailloux chanceux dans l'espace, qui s'est trouvé au bon endroit au bon moment dans son processus de formation. Que le hasard des circonstances a fait que, suite à une combinaison d'événements, un environnement propice à la vie s'est développé sur ce cailloux. Et que, navré de vous le dire mais, de tout ce que vous avez été, de tout ce que vous avez cru, de tous ceux que vous avez aimé en ce monde, un jour, il ne restera que de la chaire pourrie, rongée par les vers et enfin, vos petits os dans une boîte, 6 pieds sous terre, couverte par une dalle sur laquelle sera écrit votre nom, dernier témoignage de votre existence et au fil des années, vous disparaîtrez de la mémoire du reste des vivants.
  8. Bla bla bla... Les conférences qui se tiennent en particulier aux États-Unis sont d'un ridicule profond. De grandes disputes théologiques, des exégètes acerbes, soucieux de leur image, de leur sophistique, se tenant généralement devant un public qui les plébiscite... Il n'y a vraiment rien à envier de ce côté là. Et je peux me permettre d'en parler parce que j'en ai regardé des débats de ce genre, des qui durent une heure entière sans rien dire à la fin, bref, soit c'est de l'engueulade, soit c'est du délire interprétatif et encore une fois: Le sacré est sacré, il ne doit pas être interprété. Donc interpréter le sacré c'est se placer en hérétique. Après on nous pond des discours sur les vérités bibliques ou coraniques, du déjà-vu, du mâché et remâché et tout ça pour être vomi juste après dans les oreilles d'une foule passive et zélée.
  9. Bah oui Hein !!! C'est d'la faute de la femme si elle se fait violer hein!!! Elle a qu'à pas être si aguicheuse hein!!! Elle ferait mieux de se mettre un sac sur la tête hein!! ou un voile hein!!! ou même un sac poubelle hein!!! Puis l'embryon il est innocent hein!!! il est pas responsable hein!!! Voilà les arguments trop dans l'vent quoi...
  10. bah c'est un sondage après tout, je donne mon avis :)
  11. Je ne sais pas si il y a des critères objectifs jugeant de l'humanité d'un foetus. je pense simplement, qu'au bout d'un certain moment, la morale ou le bon sens font que l'on n'avorte pas après une certaine période.
  12. On n'est pas à l'abri d'un oubli, d'un problème inattendu. Personnellement, j'ai tendance à penser que le droit le plus fondamental c'est celui d'être libre et de disposer de son corps de la façon dont on le souhaite. Pour moi, avant la naissance, ce n'est pas encore un individu. Ensuite, évidemment qu'après une certaine période de grossesse, la question de l'avortement ne se pose plus.
  13. Bah oui... il ne va pas s'amuser à réduire en poussière son schéma superstitieux miteux... c'est comme si il foutait le feu à sa propre maison. plutôt de foi(s) qu'une :D
  14. Je suis pour l'avortement.
  15. Arrête Zigbu, tu vas lui faire avoir une crise de foie
×