Aller au contenu

Wolverine

Membre
  • Contenus

    17
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Wolverine

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. Bonjour fanfreluche, je n'ai pas envie de faire de l'humour la dessus. Je trouve un peu deplace de faire des blagues d'adolescent sur la depression. C est d ailleurs une chose que j ai remarque : le mepris des medecins pour les autres corps de metier. Des qu'on n est pas medecin mais ingenieur, avocat, etc. Bien sur on ne comprend rien a la medecine et on est tous des cons. Une tentative de suicide n est pas drole. Par contre vous dites que le risperdal n est pas un antidepresseur, pourquoi alors dans sa dépression lui prescrire ? Et surtout en donner un mois puis encore un mois et encore un mois. Voyant qu au bout de 3 mois cet antidepresseur ne faisait pas du tout remonter le moral mais donnait des douleurs dans les jambes et la migraine en permanence, que la depression empirait, a force le psy a fini par rebdre son tablier. Vous trouvez normal cet acharnement ? Pour l amitie je ne connais pas votre age mais quand vous aurez mon age, vous verrez que les amitiés qui durent plusieurs décennies sont rares. Au passage si je suis touche, j ai un autre ami qui s est suicide il y a des annees. Il n avait prevenu personne de son mal etre apres son divorce. Alors voir qu un medecin joue avec les vies de ses patients est assez enervant. J ai essaye de me renseigner sur ces traitements pour la deception amoureuse avant de repondre sur ce forum, et sa famille ni moi ne comprenons pourquoi le choix de cet antidepresseur. Quand je l'ai vu avec cet antidepresseur, je n ai pas reconnu mon ami. Il etait dans un état pire qu'a sa tentative de suicide : comment voulez vous ne pas être en colère contre un médecin qui ne fait pas son travail ? Et des depressions j en ai vues autour de moi: famille, amis, collegues pour des raisons diverses : deuill licenciement etc. Jamais les autres n ont si mal soignés. Au contraire apres avoir pris l antidepresseur ils petaient la forme. Et pourtant quand vous perdez votre femme ou votre mari il n y a pas de quoi etre heureux. La tentative de suicide est grave, mais heureusement la personne n est pas morte, et au lieu de tout faire pour lui sauver la vie, un médecin l acheve. Voila de quoi etre en colere. Et j'ai bien suivi penfant des semaines mon ami : pas de psychotherapie. Pas de sport. Rien du tout. On vous convoque une fois par semaine, on vous demande si ca va mieux, il repondait non, que l'antidepresseur faisait plus de mal que de bien. Au lieu de changer l ordonnance ce medecin remettait une couche jusqua l epuisement. Le role d un ami n est pas seulement d ecouter c est aussi d aider a faire face. Je vais sortir du sujet mais le pire dans cette depression c est que tout le monde a voulu profiter de son suicide : medecin pharmacien mais aussi banquier etc. Profiter des gens quand ils perdent leur raison de vivre c'est honteux.
  2. Le risperdal est dangereux car il separe les jambes de la tete. J'ai un ami qui l'a eu comme antidepresseur apres sa tentative de suicide : et au lieu d aller mieux cet antidepresseur le rendait suicidaire. Le psychiatre a dit que c etait une allergie rare mais la France devrait tester ses antidepresseurs avant d en filer au pif. Mon ami a du prendre 3 mois de convalescence pour se remettre des effets du risperdale ce qui fait un sacre congé maladie pour les gens qui travaillent. Il suffit de tomber sur un psychiatre incompétent dans un hopital public pour que ce genre de catastrophes arrive. Sa famille a du insulter le psychiatre pour qu il arrete cet antidepresseur. Le psychiatre etait completement a cote de la plaque, il n ecoutait plus ses patients. Cette experience ma montre que meme avec 10 ans d etudes les medecins ne sont pas infaillibles. Jamais pour une dépression je n irais consulter un psychiatre, il vaut mieux des amis et un bon entourage que de croire quil existe des cachets du bonheur en pharmacie. Drogue ou antidépresseur, quelle différence ? Pourquoi face au suicide il ny a plus de psychotherapie mais juste une reponse medicamenteuse ? La France dévorée par le lobby des labos pharmaceutiques ?
×