Aller au contenu

Nefeq127

Membre
  • Contenus

    33
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Nefeq127

  • Rang
    Forumeur balbutiant

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  1. Hahaha ! Oui c'est ça : 3 ou 4 comme tu veux si ça peut te faire plaisir et te rassurer. Dans les deux cas (et même si tu t'amusais à réviser ta table de multiplication par 1 en comptant jusqu'à 100 ou plus) ma réponse reste la même
  2. Super ! Merci :) ---- Tu es libre de penser ce que tu veux MartinHenry bien que quand ça soit des réflexions aussi puériles je préférerais que tu les gardes pour toi au lieu de t'abaisser à les écrire. Le fait est que toi tu es là à déblatérer et donner ton avis lapidaire sur tout alors que ces "3 crétins" comme tu dis ont décidé de se bouger pour faire évoluer les choses. Traite nous d'utopistes ou de rêveur si tu veux n'empêche que nous on a une solution concrète à tous les problèmes évoqués dans cette discussion sur les absurdités de la langue française à proposer et qu'à part ronchonner et nous insulter niaisement toi t'en as pas vraiment. Que tu te ranges dans les défenseurs de la langue française ou bien dans ses détracteurs qui aiment à la critiquer pour la forme mais qui s'insurgent aussitôt à chaque fois qu'on propose de la modifier, sache que le gwodjik ne s'adresse pas à toi et quelle que soit ta motivation ici tu vas pouvoir continuer bien tranquillement ton occupation favorite sans en être perturbé (sof if tut luk mohd es metrç at ekrir kom zukes byih suhr ^^). En attendant et histoire de ne pas laisser ton cerveau inactif trop longtemps, demande toi juste comment des hommes comme Nelson Mandela, Gandhi ou Martin Luther King par exemple auraient pu faire entendre leur voix et améliorer le monde dans lequel nous vivons, si tout le monde, y compris ceux qui partageaient les même convictions avait été aussi négatifs et critiques que toi au départ. Pourtant ils ont tous les trois commencé à marcher seuls en direction d'une solution qu'ils croyaient juste pour lutter contre le racisme, et puis deux autres personnes se sont joint à eux, puis quatre autres, et de 7 ils sont devenus plus de 1000 à montrer l'exemple... Mais tu as raison sur un point : rien ne peux changer avec des gens fermés à toute nouveauté constructive qui adoptent ton attitude d'entrée de jeu. (et inutile de monter sur tes grands chevaux parce que j'ai osé comparer la lutte contre le racisme à la lutte contre les inepties de langue française : si j'ai choisi d'évoquer ces grandes personnalités, ce n'est que pour te montrer combien ta remarque est stupide car tout grand fleuve commence par une petite source).
  3. Fafaluna, j'aimerais beaucoup pouvoir te citer sur la page facebook du gwodjik car je trouve ton anecdote excellente et en effet très révélatrice du problème de la langue française, autant pour les français (plus de 3 millions d'illétrés en réelle difficulté sociale par la faute de cette langue académique à l'origine instaurée pour être justement un facteur d'exclusion du "bas peuple" qui n'avait pas les moyens d'accéder à l'instruction visant à le différencier de "l'élite" bourgeoise qui seule était donc en mesure de s'exprimer correctement ; des concours "prestigieux" d'orthographe encore aujourd'hui où les grands champions s'en tirent quand même avec une ou deux fautes sur leur propre langue... et j'en passe... en vous recommandant notamment certains des blogs de Justitia & Veritas, véritables banques de données sur ce sujet (désolé encore ne toujours pas être en mesure d'intégrer le lien directement ici)) que pour les étrangers qui ne demandent qu'à pouvoir communiquer avec nous et auxquels on n'a que cette langue poussiéreuse inadaptée et terriblement compliquée (même pour la grande majorité d'entre nous et de manière le plus souvent tout à fait stérile en plus, n'en déplaise aux savants étymologistes qui vivent dans leur bulle de velours opaque) à proposer (sans rentrer dans l'aspect plus raciste de la chose pour ceux et celles qui ne demandent qu'à s'intégrer avec toute la bonne volonté du monde et pour lesquels l'épreuve de la fameuse dictée qui nous a tant fait souffrir à l'école s'avère réellement déterminante et parfois même cruelle pour toute la suite de leur vie). Oui je sais mes phrases ont tendances à être très longues, surtout quand je me mets à ouvrir des parenthèses ^_^' mais pour en revenir au point de départ : Aurais-tu la gentillesse Fafaluna de me permettre de citer ton anecdote prochainement sur facebook pour que d'autres puissent en profiter et donner une chance aux choses d'évoluer ?
  4. Je ne relèverai même pas ton accusation plutôt expéditive "pour faire briller son inventeur" qui manque cruellement d'arguments ni ta comparaison selon un quelconque classement pour ce qui est "d'être la première ou la plus connue" qui est totalement ridicule car l'espéranto date de 1887 et le gwodjik de 2013... mais le reste de ta remarque reste assez pertinent et intéressant et mérite qu'on prenne le temps de s'y pencher d'un peu plus près : (Je suis désolé de ne pas être encore en mesure de mettre de liens dans mes messages pour appuyer mes propos mais sachez qu'ils existent bel et bien et que de simples recherches un peu poussées sur Wikipédia pour l'espéranto ou sur Idéopédia pour le gwodjik suffiront à prouver tout ce que j'avance).
×