Aller au contenu

frédifrédo

Membre
  • Compteur de contenus

    1 555
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    0 [ Donate ]

1 abonné

À propos de frédifrédo

  • Rang
    Un petit Socrate
  • Date de naissance 18/08/1914

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Hendaye
  • Intérêts
    Privés et publics
  1. Non tout n'est pas ni tout faux ni tout juste dans le Coran. Simplement le Coran est UNE Vérité, une facette de la Vérité, il n'est pas LA Vérité. Une vérité qui avait besoin d'être racontée, et qui nous servira toujours d'une façon ou d'une autre. La Vérité ? Je répondrais ceci : "Les voies du Seigneur sont impénétrables". Nous pouvons certes nous approcher de La Vérité, sans jamais l'atteindre pleinement, tout comme la paix, la paix de l'âme, ne peut être atteinte pleinement dans le monde. La paix de l'âme ne doit pas non plus être un objectif total, dans le monde incarné. Ce serait tota
  2. Ouais j'ai lu un peu, c'est pas mal. ... mais je crois que j'aime bien aussi la "moraline exaspérante dégoulinante de guimauve", pour peu qu'elle touche le fond de la nature humaine, la Belle :)
  3. Tout à fait. Ceci dit, j'ai commencé à lire la Bible, et je dois reconnaître que les évangiles, c'est-à-dire les enseignements de Jésus (une petite partie de la Bible), ressortent du lot en matière de qualité spirituelle. Et je dis ça sans être chrétien, moi je serais plutôt "déiste non pratiquant".
  4. je veux bien reconnaître que dans le Coran on trouve aussi bien des messages d'harmonie que des messages d'incitation au conflit et à la guerre... des messages d'incitation au conflit et à la guerre, en abondance ! Ne peut comprendre que celui qui maîtrise l'Arabe ? Si c'était vrai, alors l'Islam n'aurait pas le droit de se qualifier de religion universelle. Une religion universelle qui ne pourrait se comprendre que dans une seule modalité langagière, vous ne semblez pas réaliser le niveau d'ignorance philosophique qu'il faut pour soutenir cette idée, pardonnez-moi de me montrer insultant.
  5. Je soutiens que la doctrine contenue dans le Coran pèse sur ce refus d'une société pluraliste qui accepte les dilutions relatives des identités et qui repousse le plus loin possible la fin du monde. J'ai lu un peu plus de la moitié du Coran. Ce texte est jonché de destructions, de violences, et de "peu importe qu'un homme meure ici-bas, seul la vie dans l'au-delà vaut". Ce n'est pas une citation précise, mais l'état d'esprit y est. Vous rendez-vous compte des ravages de cette simple idée peut créer, quand elle est martelée à outrance... et encore si ce n'était que ça . Après je veux bien reco
  6. Euh, je pense que si tu lisais les Evangiles tu comprendrais qu'il est extrêmement gonflé de prétendre que le Coran en fasse synthèse !
  7. @ Docteur CAC Salut je te rejoins tout à fait dans tes considérations sur le divin et la métaphysique, sur les dogmes et la croyance. J'ai fait une petite sélection de tes écrits, j'ai trouvé à rebondir dessus pour faire avancer l'interrogation. Quand on dit qu'on croit à quelque chose de l'ordre de Dieu mais qu'on ne se rattache pas à une doctrine en particulier, on peut dire qu'on est "déiste", je trouve ce terme approprié (même s'il a lui aussi, nécessairement, une orientation). Donc tu dis entre autres choses que avoir la foi n'a pas besoin des religions, au sens de religions instit
  8. Le Libre arbitre ? On peut associer le Libre Arbitre à ce que chacun a d'authentique au fond de lui, la liberté intime, la capacité qu'a l'être à créer, à générer en lui-même grâce au coeur de lui-même. Le libre arbitre, au sens transcendant, au sens de toute sa grandeur, on peut appeler ça Dieu . Personnellement je ne sais pas si je crois en Dieu, cette question est délicate. Je vous dis par contre qu'avoir une notion de Dieu est faisable par la logique. Pour de plus amples explications sur ce point de détail : http://www.forumfr.c...losophique.html (vou pouvé lir sui là aussi, y n'fé pas
  9. Une loi est censée se baser sur le principe de la justice, sur ce qui est juste. Le principe du juste, au sens le plus large possible, on peut nommer ça Dieu. Ainsi, avoir une intuition, dans un espace temps donné, de quelque chose d'exceptionnellement lucide quant à ce qu'il est juste de concevoir ET de faire, on peut appeler ça être en connexion avec Dieu. Reste que certains espaces temps sont plus favorisés par la nature et par les aléas de l'Histoire des humains, que d'autres. Au Royaume des aveugles les borgnes sont rois, aussi vrai qu'au royaume des ignorants les apprentis sorciers s
  10. Merci de tes remerciements Jae . Pour la question d'aller voir des prostituées en couche culotte, oui tu peux bien le faire ! Tu as le droit d'imposer une pratique aussi... inhabituelle qu'inoffensive à une nana que tu payes pour assouvir tes pulsions... aucune honte à avoir, tu dois juste contractualiser (oralement) le fait que tu ne la prendras qu'à condition qu'elle accepte, dis-lui cash ce que tu attends d'elle, ne la met pas devant le fait par surprise, c'est là que éventuellement ça pourrait poser des soucis. Si t'es réglo avec la prostituée, aucune inquiétude à avoir... et si elle refu
  11. Bon finalement je me tape l'interview . A la minute 26, je cite : Et à cela, le Cheikh répond : Donc ce Cheikh Zacharia Seddiki est un homme bon (et le journaliste s'avère de la même philosophie finalement), pour lui c'est le vivre ensemble en harmonie qui l'emporte. Il explique que les premières lois islamiques de fait n'ont déjà presque plus cours aujourd'hui, et que ce sont les fondamentaux de la foi et de l'harmonie, de la "source" de spiritualité, qui doivent guider l'Islam. Que Dieu veille sur les gens qui sont comme lui. Notons que les musulmans qui ne sont pas comme lui, peuven
  12. @ Chaouia : Ton interview de oumma.com : Je n'ai pas le temps de tout écouter, de toute façon je connais leur message général. Première chose qui m'interpelle, à une minute. Je cite : "Que vous nous expliquiez si la Charhiha (charia) peut apporter des solutions aux enjeux politiques internationaux qui touchent le monde musulman aujourd'hui". Voici donc la première préoccupation de ce journaliste islamiste au sujet de la Charia. Pour lui l'important, son importance, c'est d'apporter des réponse à des enjeux internationaux. ... Et les enjeux humains ? Ne devraient-ils pas être au coeur de
×